• Non classé

Enchaîner les performances

Sur le site officiel, Nicolas Maurice-Belay revient sur le match d’Ajaccio et nous parle de la rencontre de Dimanche face au PSG. Désormais, il veut enchaîner face à Paris et surtout offrir aux supporters girondins la 1ère victoire à domicile. Il est conscient que le tâche ne sera pas pas facile mais pas impossible, et qu’il faudra être solidaire et faire les efforts les uns pour les autres.

 

 

 

Bonjour Nicolas. Les sourires sont revenus avec cette victoire à Ajaccio. Vous avez pris les 3 points au terme d’un match maîtrisé…

 

Oui, nous avons rempli notre contrat à Ajaccio. Nous savons que nous aurons droit à un match très différent dès dimanche face à Paris. Nous n’étions pas très bien ces derniers temps. Ce succès en Corse est très positif pour la confiance du groupe.

 

 

Tu as signé ta 1ère passe décisive avec Bordeaux. C’est un élément qui compte pour toi ou juste un fait de jeu dans la victoire du groupe ?

 

Si, cette passe décisive compte pour moi. Auparavant, ce genre détails ne comptait pas. Je m’attachais plus à la performance collective, au fait de savoir si l’équipe avait gagné ou pas. Cela dit, on nous parle souvent de nos statistiques personnelles, surtout quand on est un joueur à vocation offensive. C’est donc important. Cette passe décisive a aidé l’équipe dans sa victoire, c’est tant mieux.

 

 

Nous avons senti une équipe bordelaise concentrée de la 1ère à la dernière minute. Dans les matches précédents, vous aviez souvent des passages à vide. Qu’est-ce qui a changé dans le groupe ?

 

Nous avons réussi à faire un match complet. Ces derniers temps, nous avons réalisé certains bons matches mais nous n’avions encore jamais réussi à être constants sur la totalité de la partie. A chaque fois que nous avons été moins bien dans une partie, nous l’avons payé cash. Cela faisait la différence.

 

 

Vous avez aussi affiché une plus grande efficacité en marquant 2 buts rapidement. Nous avons senti que l’équipe corse avait pris un coup sur la tête après le 2ème but de Yoan…

 

Oui, c’est sûr. Ajaccio est dans une position compliqué au classement. En recevant Bordeaux, même si nous sommes mal classés en ce moment, Ajaccio devait s’attendre à une rencontre difficile. Prendre 2 buts en 5 minutes de cette façon alors qu’il s’agit d’un match important pour les 2 formations, c’est difficile pour eux. Cela les a obligés à sortir et à attaquer. Comme nous avons des joueurs rapides devant, cela nous a permis d’avoir plus d’espaces et de contre-attaquer plus facilement. Nous avons tué le match assez facilement.

 

 

Désormais, il faut se tourner vers Paris. Ce match tombe bien pour les Girondins ?

 

Je ne sais pas s’il tombe bien mais il est clair que nous voulons enchaîner après la victoire d’Ajaccio. Nous aurons à cœur de le faire devant nos supporters. Nous espérons gagner. Cela nous permettra de nous réconcilier avec tout le monde.

 

 

Paris a joué jeudi soir en Europa League avec beaucoup de titulaires. Penses-tu que cela peut avoir une influence sur le match de dimanche ?

 

Je ne sais pas trop car Paris possède un effectif très dense. Cette saison, le PSG peut jouer sur tous les tableaux. J’espère qu’ils seront fatigués contre nous mais je ne pense pas que cela fasse la différence. Les joueurs parisiens sont habitués à jouer tous les 3 jours.

 

 

Qu’est-ce qui prédomine avant une telle affiche ? La crainte de jouer une grosse équipe ou l’excitation de disputer un gros match devant un Stade Chaban-Delmas plein ?

 

C’est l’excitation qui domine. Il ne faut pas oublier que nous sommes seulement à la 13ème journée. Toutes les équipes sont proches les unes des autres au classement, à part les 3 équipes de tête. Je ne dis pas qu’il ne faut pas penser au classement. Cela dit, je crois qu’il faut surtout penser à bien jouer et à gagner des matches. Nous voulons montrer de belles choses devant notre public.

 

 

Paris a un effectif très impressionnant mais cette équipe n’est pas imbattable non plus. Que faudra-t-il faire pour mettre Paris en difficulté ?

 

Défensivement, il faudra faire les efforts les uns pour les autres. Quand je parle de l’aspect défensif, je ne parle pas des 4 défenseurs mais de toute l’équipe. Individuellement, les 4 joueurs offensifs de Paris peuvent faire la différence à tout moment. Si nous parvenons à les museler, nous aurons de grandes chances de gagner.

 

 

Vous étiez un peu dans le même cas de figure face à Lille, face à une grosse armada offensive. Vous aviez montré beaucoup de solidarité et vous auriez pu gagner avec un peu plus de réussite. Il faudra tenter de reproduire cette performance ?

 

Oui, c’est clair. Ce sera le même genre de match mais il faudra être plus efficace devant. J’espère que tout ira dans notre sens parce qu’il s’agit d’un match difficile.

 

 

source: girondins.com