• Non classé

Modeste « Le plus dur commence »

Buteur ce week-end à Valenciennes après une période moins prolifique en but, Anthony Modeste est conscient du travail qu’il devra continuer à accomplir au cours des prochaines semaines afin d’entretenir son compteur de buts. Egalement interrogé sur la possible arrivée d’un attaquant, Anthony reste ouvert à la concurrence.

 

 

 

 

Vous avez marqué votre premier but de la saison à Valenciennes, samedi. Vous êtes rassuré ?

Vous étiez peut-être inquiet, mais pas moi. C’est vrai que j’étais à la recherche de mon premier but, mais je travaille tous les jours pour ça à l’entraînement, donc je savais que ça allait arriver un jour ou l’autre. Maintenant, le plus dur commence. J’ai ouvert mon compteur, il va falloir que je l’entretienne.

 

Vous avez été applaudi à Chaban-Delmas face à Auxerre, après avoir été souvent sifflé. Vous comprenez ?

Vous avez la réponse, vous ? Pas moi. Pourtant, je n’ai pas changé mon comportement sur le terrain. Il faudrait leur poser la question.

 

Vous ne jouez plus qu’un match sur deux. Vous en avez parlé au coach ?

Non. C’est à lui de voir s’il doit me faire jouer tous les matchs. Ça se mérite. J’ai mon ressenti, mais ça me regarde.

 

Il se dit que Bordeaux a besoin d’un attaquant supplémentaire. Comment le vivez-vous ?

Je le vis bien. C’est facile de venir à Bordeaux, mais bon, il va falloir assumer, aussi. Vu que vous êtes exigeants avec les attaquants, il va falloir qu’il marque vingt ou vingt-cinq buts. Moi, je veux faire le plus de matchs possibles. Je sais qu’en jouant je marquerai, donc ça me suffit. Si je peux mettre dix buts comme la saison dernière, je signe tout de suite. Si j’en mets plus, tant mieux.

 

Avec le recul, que retenez-vous de votre première saison à Bordeaux ?

Franchement, que des bonnes choses, parce que même dans la difficulté on apprend tous les jours. Je suis vraiment content de ma première saison, et j’espère que celle-ci sera aussi bonne.

 

 

Source: 20 minutes