• Non classé

Trésor : « la victoire »

 

 

Marius Trésor, consultant des médias du club à donner son analyse sur le début de saison des bordelais ainsi que le match à venir face à Valenciennes.

 

Bonjour Marius, comment vas-tu aujourd’hui ?

 

Très bien merci.

 

Que penses-tu du match nul face à Auxerre ?

 

Ce résultat n’est pas bon pour Bordeaux. Nous ne prenons qu’un point sur deux réceptions à Chaban-Delmas. Sur un plan comptable, il en manque 5. Je crois qu’en voyant le calendrier des Girondins pour la saison, nous pensions vraiment que l’équipe allait s’installer en tête de ce championnat. Malheureusement, les circonstances sont contre nous. Je ne vais pas parler du match contre Saint Etienne, que Bordeaux ne dois jamais perdre, mais à l’arrivée, c’est une défaite. Contre Auxerre, ils doivent faire le break en 1ére mi-temps. Mais nous n’avons qu’un petit but d’avance et ce qui devait arriver arriva, Auxerre égalise. C’était évitable à mon sens mais, la chaleur, le manque de lucidité et la mauvaise fermeture à ce moment, ont permis à Alain Traoré de marquer un superbe but. Le gardien adverse a fait ce qu’il fallait pour ne pas encaisser un 2e but. J’espère que, pour le prochain match à domicile contre Evian, Bordeaux parviendra à gommer ses petites erreurs sur le plan défensif que nous payons cash. Sur le plan offensif, j’espère que nous réussirons à nous mettre rapidement à l’abri. Nous jouons bien, malheureusement, c’est la conclusion qui n’est pas à la hauteur de ce que produit l’équipe.

 

 

 

Quels sont les points positifs à retenir ?

 

Ils sont présents dans les duels, dans le jeu. L’action part de derrière, il y a du jeu, des décalages. Tout est fait mais, dans le football, tu peux avoir le meilleur jeu possible, si tu ne marques pas, tu ne gagnes pas. Je pense notamment à la 1ére action d’Anthony Modeste contre Auxerre. Le gardien claque le ballon sur sa transversale. Si Anthony avait marqué, cela aurait été un des plus beaux buts du championnat à mon sens. L’enchainement est magnifique, tout y est. Mais il y a un gardien décisif en face, comme il le montre à nouveau sur la tête de Ciani en 2e mi-temps. Il ne faut pas que Bordeaux change sa manière de jouer et continue à aller vers l’avant. Cependant, nous devons gommer les erreurs de placement qui nous font défaut.

 

 

Que penses-tu de cette équipe de Valenciennes ?

 

C’est une équipe qui, comme nous, joue mais ne gagne pas. Ils ont perdu Bisevac, un garçon qui leur a apporté beaucoup la saison passée. Ils ont recruté un défenseur brésilien de 24 ans dont on dit le plus grand bien. Il ne sera peut être pas dans le groupe ce week-end mais si c’est le cas, le Brésil est déjà en plein championnat donc il sera prêt. Cette équipe est à la recherche de point et va essayer de nous faire douter. A Bordeaux de répondre présent. Ils seront à domicile et auront envie de l’emporter.

 

 

Quelles sont les clefs de ce match ?

 

Je pense que ce sera à Bordeaux d’être solide défensivement. Nous pouvons nous créer des occasions. Il faudra faire attention à Pujol, leur meilleur buteur l’année dernière. Il faut également surveiller Danic, qui nous a fait très mal la saison passée. Nous revenons au score sur une grosse erreur de Penneteau qui risque d’être revanchard pour montrer qu’il s’agissait bien d’un accident. Au niveau du jeu, il faut continuer à aller vers l’avant. Je pense que cela va finir par payer. C’est un dernier petit coup à donner avant la trêve internationale. Il va falloir se faire mal à Valenciennes pour ramener un résultat positif.

 

Comment sens-tu le groupe aujourd’hui ?

 

Nous avons l’impression que cela tourne bien, que le staff est en place. Il y a un bon état d’esprit dans cette équipe. Au niveau du football, il y a de quoi être satisfait. Il ne manque qu’une seule chose pour permettre à la machine bordelaise d’être sur les bons rails : la victoire.

 

Source : girondins.com