• Non classé

L. Sané : « Bien à Bordeaux »

Titulaire lors des deux premières rencontres à deux postes différents, Lamine Sané souhaite continuer sur cette voie en parvenant à rester performant aux yeux du coach. Se livrant à Goal.com, le défenseur bordelais revient sur ce début de saison et les objectifs. Petit clin d’oeil pour son frère, Salif, qui a rejoint Nancy cet été sous la forme d’un prêt.

 

 

 

 

Ludovic, pour commencer comment est l’ambiance au sein du groupe ?

 

Elle est bonne, surtout après notre bonne prestation face à Lorient, même s’il n’y a pas eu la victoire au bout. Je crois que ca nous a fait du bien de se redresser lors ce match. Du coup, l’ambiance à l’entrainement est plus paisible, plus décontractée.

 

Quel bilan tirez-vous des deux premiers matches de votre équipe ?

 

On a perdu le premier match face à l’ASSE, il y a eu une déception par rapport à cela. On a manqué d’agressivité sur cette rencontre là. Mais face à Lorient, on a fait preuve de bravoure, et on a mis le bleu de chauffe et c’est ce qui nous a permis de prendre un point.

 

Pensez-vous comme Gillot que vous n’avez pas eu le point que vous méritiez lors des ces deux rencontres ?

 

Oui, surtout contre Saint-Etienne, où on ne méritait pas de perdre. On sortait d’une intersaison où on a beaucoup travaillé et il y a eu une évolution au niveau tactique avec l’arrivée du nouveau coach. Cette défaite a été un vrai coup sur la tête.

 

Vous parlez des progrès tactiques, mais est-ce que psychologiquement quelque chose a changé ?

 

Oui, bien sûr. C’est comme ça à chaque fois lorsqu’il y a un nouveau coach. Et puis Gillot est un entraineur reconnu, réputé pour son penchant pour le jeu à terre. On s’y retrouve dans ce style de jeu. Et tactiquement, on se repère mieux.

 

Pourtant, l’effectif s’est affaibli avec le départ de plusieurs cadres.

 

Oui, il y a eu des départs, mais bon, l’équipe a encore de la qualité et je crois qu’on peut réaliser de très belles choses cette saison.

 

Sur le plan personnel, la venue de Gillot t’es aussi bénéfique, puisque tu joues désormais comme titulaire. Cette confiance est importante ?

 

Oui, il m’a fait débuter les deux premiers matches. Mais je ne me considère pas comme titulaire. C’est le coach qui décide. Moi j’essaye d’être le plus performant possible sur le terrain c’est tout.

 

Quels objectifs vous vous êtes fixés avec votre équipe pour la saison à venir ?

 

Notre équipe cette saison est un peu en reconstruction. Notre souhait est donc de surtout finir parmi les cinq premiers. Ca serait déjà bien.

 

Pensez-vous avoir les moyens de jouer le haut de tableau ?

 

Oui, on en a. C’est surtout sur le mental que ça se jouera car pour le reste, je crois qu’on est armés pour cela.

 

L’Europe, ça vous manque ?

 

Oui, on était habitués à disputer les compétitions européennes durant la semaine et c’est vrai que maintenant ça commence un peu à nous manquer. Espérons qu’on retrouve la scène continentale dès la saison à venir.

 

Sur le personnel, tu t’y plais dans cette équipe. N’as-tu pas eu, quand même, des envies d’ailleurs durant l’intersaison.

 

Je me sens bien à Bordeaux, mais c’est vrai que j’ai toujours ce rêve de découvrir un jour le championnat anglais. C’est quelque chose qui me plairait beaucoup.

 

As-tu eu des touches avec des clubs de là-bas durant l’intersaison ?

 

Non, rien de concret.

 

Un mot sur le frangin Salif, qui est parti à Nancy. Crois-tu qu’il ait fait le bon choix en allant là-bas ?

 

Oui, je le crois. A Bordeaux, il n’avait pas trop l’opportunité de jouer. A Nancy, il va pouvoir disposer de plus de temps de jeu.

 

Pour finir, que peut-on te souhaiter pour la saison qui vient de commencer ?

 

Avoir un maximum de victoires. C’est notre principal souhait. Et le reste suivra.