• Non classé

« Bordeaux favori » pour Galtier

Première conférence de presse également pour l’entraîneur des Verts Christophe Galtier, qui tire un premier bilan avant d’entamer cette nouvelle saison, et affronter les Girondins de Bordeaux au Stade Chaban-Delmas.

 

 

 

 

Que vous inspirent les mouvements au sein de l’effectif stéphanois pendant cette intersaison ?

On est passé à quelque chose de différent. Avec la direction du club, je m’y étais préparé. Des joueurs cadres ont quitté le club. Les ventes de joueurs ont permis de modifier de manière importante l’effectif. C’était une volonté de ma part. Cela fait partie de mes convictions de provoquer des mouvements dans un effectif…à tort ou à raison. Je voulais apporter des changements.

 

Justement, ces changements entraînent-ils des incertitudes ?

L’ossature de l’équipe a été présente, au moins, lors du dernier stage de préparation. On a ainsi pu bien travailler, tant sur le terrain qu’en vidéo. La cohésion du groupe a également été renforcée lors des semaines de préparation. On a des convictions, de la détermination, beaucoup de certitudes mais il y a toujours une petite part d’inquiétude à l’approche du coup d’envoi du championnat. A-t-on fait les bons choix, misé sur les bonnes orientations ? Je pense que mes collègues sont dans le même état d’esprit ?

 

Quels sont les premiers objectifs fixés ?

Par rapport à la saison dernière, nous avons un calendrier de début de championnat difficile et compliqué. Sur les six premières journées, on évoluera quatre fois à l’extérieur. On affrontera des grosses écuries telles que Marseille, Lille, Sochaux et Bordeaux….On s’est préparé en conséquence car on se doit de faire un bon début de championnat. Ce qui n’empêche qu’il faudra ensuite jouer les matches suivants.

 

En termes de points, quel serait un bon mois d’août ?

Par rapport au calendrier : six points et une qualification en Coupe de la Ligue

 

Quelle doit être, cette saison, la marque de fabrique de l’ASSE ?

Être constant. C’est ce qui nous a manqué la saison dernière. Dans le style de jeu, l’organisation générale sera différente par rapport à la saison dernière. On aura davantage de présence sur un plan offensif.

 

Quel regard portez-vous sur le premier match face aux Girondins de Bordeaux ?

Bordeaux est largement favori. C’est le début du championnat. On devra être dans la continuité de ce que nous avons fait au cours des matches amicaux. C’est-à-dire afficher une grosse volonté de respecter l’organisation et de marquer des buts.

 

Les matches amicaux vous ont-il donné de bons indicateurs ?

Que l’on ne se trompe pas par rapport à notre dernier match face à Evian( victoire 3-0). Il ne faut pas s’endormir la-dessus. En championnat, ce sera tout autre chose. Il faut être très vigilant.

 

Le départ de Jérémie Janot est-il envisageable ?

La direction du club et moi-même écouteront très attentivement les souhaits de Jérémie. S’il souhaite rejoindre un autre club pour continuer de prendre du plaisir dans la compétition, on se doit de l’écouter par rapport à ce qu’il a donné au club et ce qu’il deviendra ensuite au club après sa carrière. On respectera la position de Jérémie.

 

 

Source: Asse.fr