• Non classé

Alou reverse ses primes

Alou Diarra, le capitaine des Girondins et de l’équipe de France, a partagé ses primes obtenues lors de la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud entre le CSL Aulnay (DHR) et Villepinte (PH), ses deux clubs formateurs (54000 € chacun).

 

 
Mais ces sommes n’atterriront pas directement sur les comptes bancaires des clubs concernés. En effet, la FFF a décidé de les redistribuer sous forme de projets à mener parmi six thèmes différents : mise à disposition d’un minibus, rénovation d’un complexe sportif, création d’un emploi tremplin, rénovation ou création d’un club-house, acquisition ou renouvellement de matériel pédagogique et achat de matériel informatique.

 

« C’est bien que la Fédé en ait ciblé l’utilisation, cela va permettre à des projets de s’installer dans le temps et d’en faire profiter la collectivité. On va prendre le temps de réfléchir à la meilleure utilité, mais cela pourrait nous permettre, entre autres, d’acheter des minibus pour pallier à nos soucis de déplacement, notamment chez nos équipes de jeunes. » confie Karim Belkebla, le manager d’Aubervilliers s’est vu offrir les primes d’Abou Diaby.

 

Le CSL Aulnay a choisi d’acheter deux navettes et du matériel informatique et pédagogique. « On termine la saison avec un léger déficit et cet argent nous aurait fait du bien pour combler le trou, confie le président Alain Amougi. Mais je préfère largement cette solution. C’est plus facile pour nous et c’est du concret. On verra précisément ce qu’Alou Diarra aura fait pour le club. »


Villepinte souhaite lui la création d’un club-house, l’achat d’une navette et du matériel pédagogique. « On a envoyé les devis et la FFF réglera directement, explique le président Mounir Gaouzi. On n’a pas de gros moyens et ces acquisitions vont considérablement faciliter notre quotidien. C’est un cadeau de Noël avant l’heure. »



 

Source : Le Parisien.fr