• Non classé

Triaud fait le point

Le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, a fait le point sur l’actualité des transferts sur le site officiel du club. Il évoque notamment les cas Diarra, Plasil, Trémoulinas, mais aussi Maurice-Belay et Matuidi.

 

 

Bonjour Président, beaucoup de rumeurs circulent, comme tous les ans, sur le marché des transferts. Pouvez-vous faire un point, notamment sur les dossiers de Fernando Menegazzo et Alou Diarra, au cœur de l’actualité en ce moment…


Pour Fernando, en principe, nous considérons que le transfert est fait. Nous avons signé un accord avec le club d’Arabie Saoudite (Al-Shabab, NDLR). Nous n’avons pas beaucoup de pratique et d’expérience avec les clubs de cette région du monde mais il n’y a pas lieu d’être inquiet. Est-ce que Fernando a signé son propre accord avec ce club ? Je crois que oui. Nous pouvons considérer que son transfert est réalisé.
Et en ce qui concerne Alou Diarra ?


En ce qui concerne l’éventuel transfert d’Alou Diarra à Marseille, des contacts avaient été initiés la saison dernière. Cela ne s’était pas fait. Jean-Claude Dassier avait dit à l’époque qu’il n’avait pas les fonds nécessaires. J’ai lu la presse et j’ai vu que Monsieur Labrune (nouveau président de l’OM, nommé le 27 juin, NDLR) prétendait avoir donné les 8 millions d’euros nécessaires pour le transfert d’Alou l’an passé. Apparemment, il ne comprenait pas pourquoi cela ne s’était pas fait. Je ne peux pas lui répondre (sourire, NDLR). Cette année, je l’ai eu une fois au téléphone. Il m’a fait part de l’intérêt de Marseille pour Benoît Trémoulinas et Alou Diarra. Nous lui avons répondu non pour Benoît car nous souhaitons le conserver dans l’effectif. Pour Alou, nous sommes ouverts à la discussion. Alou a déclaré qu’il souhaitait disputer la Champions League et il dispose d’une clause libératoire dans son contrat. A la limite, il n’a pas besoin de notre accord. 48 heures plus tard, José Anigo m’a répété la même chose. Nous lui avons également dit que nous souhaitions conserver Benoît Trémoulinas mais qu’il pouvait revenir vers nous pour Alou Diarra. Il m’a dit qu’il le ferait rapidement. Si ma mémoire est bonne, c’était samedi dernier. Nous sommes mercredi, je n’ai pas eu de nouvelles ni d’appels.
Pour Benoît, il existe une volonté de le conserver et pas seulement de ne pas le vendre à l’OM ?


Non, nous voulons véritablement le conserver. Je m’aperçois également que l’OM a vite trouvé une solution de repli (Marseille a récemment engagé Jérémy Morel, l’ancien latéral gauche de Lorient, NDLR). Y avait-il une réelle envie de le recruter ? Je peux presque me poser la question. Nous, notre envie, c’est de le conserver dans l’effectif. Il possède encore 3 ans de contrat. Nous comptons sur lui comme sur d’autres.
Un autre joueur est très concerné par les rumeurs, Jaroslav Plasil. Nous lisons l’intérêt de plusieurs clubs. Avez-vous été contacté pour Jaroslav ?


Je ne crois pas. Peut-être que Lille a tenté une approche auprès d’Alain Deveseleer (Directeur Général du Club, NDLR). Entre directeurs de club, ils ont échangé. Il a été à un moment question que Monsieur Seydoux (Président du LOSC, NDLR) m’appelle. Je n’ai pas eu d’appels. L’agent de Jaroslav Plasil m’a dit qu’il avait des propositions de pays plus exotiques comme la Grèce et la Turquie. Pour nous, c’est très clair. Nous considérons ce garçon comme un des piliers de l’équipe et nous souhaitons le conserver.
Du côté arrivée, nous entendons beaucoup parler de Nicolas Maurice-Belay. Travaillez-vous sur ce dossier ou comptez-vous le faire dans l’avenir ?


C’est un des joueurs souhaités par Francis Gillot. Dans la mesure où ce joueur est libre, nous essayons de donner satisfaction à notre entraîneur. Maurice-Belay et son agent ont une proposition du Club en main, nous attendons leur réponse.

 


Vous avez été ironique au sujet de Blaise Matuidi, notamment en évoquant le prix très élevé du milieu défensif stéphanois. Le Club est-il réellement intéressé par ce joueur ou est-ce une rumeur de plus ?


Non, aucune négociation n’a été entamée. C’est un joueur de qualité, le problème n’est pas là. Il joue milieu défensif mais Alou est toujours bordelais. Il est capitaine de l’équipe de France. A priori, si Alou reste avec nous, je ne vois pas ce que nous ferions avec Blaise Matuidi. Encore une fois, c’est un excellent joueur mais pas une priorité pour Bordeaux.

 

 


Enfin, Florian Marange aurait une proposition afin de prolonger son contrat aux Girondins. Avez-vous proposé un nouvel engagement à Florian ?


Oui, absolument. Florian et son agent ont en main une proposition du Club. A eux d’y donner suite ou pas. Il a tout pour se décider.