• Non classé

Gillot « Faire de Bordeaux ma priorité »

 

 

La piste Francis Gillot semble se confirmer au fil des heures. L’actuel entraîneur du FC Sochaux envisagerait clairement un départ, n’ayant obtenu les garanties qu’il attendait. Invité à l’antenne d’RMC, il a notamment avoué les contacts et les négociations avec le club bordelais. Son discours semble clairement orienté vers les Girondins de Bordeaux.

 

Extrait:

« J’ai deux-trois contacts et j’espère qu’ils vont se concrétiser. Bordeaux m’intéresse mais pour l’instant rien n’est fait. Bordeaux fait partie des meilleurs clubs de France même si ce n’est pas allé comme les dirigeants l’espéraient. Ça peut être une progression pour moi. Je veux faire de Bordeaux ma priorité. »

 

 

 

 

Il a également livré une interview au cours de la journée pour l’Equipe, où il confirmait déjà ses envies de départs et les contacts avec Bordeaux.

 

 

Francis Gillot, on spécule beaucoup sur votre cas, et votre nom est régulièrement cité à Valenciennes, mais surtout à Bordeaux…

J’ai effectivement des contacts via mon agent (Ndlr : Stéphane Canard) avec plusieurs clubs, dont ceux que vous avez cités. Je ne voulais rencontrer personne avant la fin du Championnat. Auxerre et Lens s’étaient aussi manifestés il y a quelques semaines, moins maintenant. Et j’ai également refusé une offre en provenance des Emirats Arabes Unis.

 

Votre récente communication a pu semer le trouble dans certains esprits. A vous entendre, on devine que vous ne fermez la porte à personne…

Je suis sous contrat jusqu’en juin 2012. Mais je veux partir de Sochaux. J’ai l’impression d’avoir fait le tour de la question. Mon président le sait, il est au courant depuis plusieurs semaines. Sauf qu’il répète que « votre avenir s’écrit à Sochaux… » Ce n’est jamais bon de retenir quelqu’un contre son gré. Surtout quelqu’un comme moi (rires)…

 

Pourquoi voulez-vous partir ? Parce que vous n’avez pas obtenu assez de garanties sur l’effectif de la saison prochaine ?

Je fonctionne beaucoup à l’intuition. Quand j’étais parti de Lens il y a quatre ans, beaucoup de gens n’avaient pas compris. J’ai des raisons personnelles, que je ne veux pas expliquer. Ce sont des sensations. Il faut que parte. Je ne spécule par rapport à l’effectif, à ceux qui pourraient rester ou à ceux qui pourraient venir. Ni même à la Ligue Europa…

 

Votre décision est-elle irrémédiable ?

Je vais quitter un staff technique extraordinaire, où je n’ai que des amis. Je vais quitter un super groupe de joueurs. Mais je veux partir. J’ai beaucoup donné au club, et hormis cette saison où ça a été très sympa, ça n’a pas toujours été simple sportivement, puisqu’on jouait le maintien.

 

Quand pensez-vous être fixé ?

D’ici une petite semaine, on devrait en savoir plus. Je me déciderai en fonction d’un projet sportif.»