Bordeaux rame… même avec Ramé

Ulrich-Rame-iconsport

Pour la première d’Ulrich Ramé sur le banc, les Girondins de Bordeaux recevaient Bastia. On espérait avant la rencontre que ce changement d’entraîneur ait un impact sur l’équipe. Des choix forts ont été prononcés par le nouveau coach comme la titularisation de Jérôme Prior dans les buts ainsi que l’apparition surprise de Milan Gajic sur le coté. Le début de « l’effet Ramé » ? Réponse tout de suite…

 

 

Le fil de la rencontre

 

 

16ème minute : Déboulé d’Ounas pour Crivelli au second poteau qui tente un ciseau. C’est loupé.

38ème minute : Excellente ouverture de Jussiê qui trouve Crivelli dans la surface. Le jeune bordelais contrôle mais bute sur un Leca bien sorti.
67ème minute : Coup-franc frappé par Danic qui trouve Ayité au second poteau. L’ancien bordelais réalise une tête plongeante qui met contribution Prior.

81ème minute : BUT ! Contento réalise la reprise parfaite à l’entrée de la surface suite à un corner mal dégagé. 1-0

83ème minute : BUT ! Bastia réagit dans la foulée ! Sur un bon centre piqué de Danic, Ngando propulse la ballon dans les buts. 1-1

 

 

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

 

 
Les joueurs
 

Vous l’aurez compris, pour un quelconque « effet Ramé », on repassera. On notera tout de même, un bloc équipe et plus particulièrement un bloc défensif plus solide. Bordeaux a su contenir aisément les offensives corses pendant 80 minutes et encaisse l’égalisation tout de suite après le premier but. Un relâchement certain qui coûte deux points précieux pour le maintien. Car oui, même si cette phrase vous choque, notre club se lance officiellement dans la course au maintien. Analysons joueur par joueur les points forts ainsi que les points faibles de ce match.

 

Commençons par le retour gagnant de ce week-end. Il s’agit du portier bordelais Jérôme Prior. Préféré à Paul Bernardoni pour la première d’Ulrich Ramé, le gardien issu de la formation a réalisé une belle partie. Certes, il encaisse l’égalisation où il est prit par le centre piqué de Danic (88′), mais avant cela il a su repousser l’échéance de très belle manière. En repoussant tout d’abord les deux frappes dangereuses d’Ayité (66′ 83′) et en paraissant serein sur toute la partie (8′ 24′).

 

Devant lui, on a pu assister à la titularisation inattendue de Milan Gajic au poste de latéral droit. Le coach a choisi le « poste pour poste » qui semble être la solution la plus stable au vue de la blessure de Debuchy et des prestations catastrophiques de Poko à ce poste. Un match sobre et efficace pour le jeune international serbe. Inexistant dans le domaine offensif, il a su contenir les vagues adverses sur son coté (40′ 68′) sans prendre de risques.Mais il laisse aussi partir Danic sur le but bastiais. De l’autre coté, Diego Contento a su se projeter plus vers l’avant (35′ 68′) récompensé par une réalisation (83′). Mais en compensation, il n’a pas su être présent défensivement coûtant l’égalisation à ses coéquipiers (88′) et sur de nombreuses autres actions. A vous de choisir quel latéral vous convient le mieux…. En défense centrale, une nouvelle paire est alignée cette semaine. Les automatismes et la communication étant remis à zéro, ce n’est jamais facile de rentrer convenablement dans une rencontre. L’aisance défensive (intervention 61′ 75′) et le calme de Frédéric Guilbert ont facilité grandement les choses, avec notamment des interventions avec des tacles propres, et des anticipations bien senties. A ses cotés, Pablo Castro a eu un peu plus de mal en accumulant les relances imprécises (47′ 54′) et les duels manqués notamment sur le but (88′) où il est statique.

 

Devant la défense, Cédric Yambéré occupait le poste de sentinelle. Peu présent dans l’entre-jeu, il a manqué d’impact physique. Très souvent battu et indisponible la plupart du temps, il réalise une prestation très décevante. Valentin Vada a, quant à lui, fait preuve d’un meilleur volume de jeu avec de l’envie au pressing (50′) et un travail de récupération sur la durée (61′). Il a su correctement orienter le jeu à l’aide de passes transversales (34′). Sorti (injustement à notre goût) et remplacé par Malcom (66′). Dans le rôle de meneur de jeu, Vieira Jussiê s’est plutôt bien comporté. A l’image de cette très bonne ouverture en direction de Crivelli dans la surface (38′) ou d’un jeu vers l’avant intéressant facilité par des dribbles au milieu de terrain (54′). Ses passes dans l’intervalle (60′) et son sens du jeu ont permis à son équipe de remonter le ballon rapidement. Remplacé par Traoré (83′).

 

On passe aux atouts plus offensifs de ce match. Tout d’abord, le capitaine Diego Rolan a très bien rempli son rôle dans l’investissement. Exemplaire dans le repli défensif (12′ 20′ 28′), il montre la voie à ses coéquipiers. On notera un aspect négatif tout de même, car il a été plus discret et maladroit devant le but (56′ 59′). Il écope d’un carton jaune (61′). Sur l’autre aile, Adam Ounas a été le joueur le plus dangereux coté bordelais. Certains le qualifieront de « trop personnel », mais il est l’un des seuls à prendre des risques et à accélérer le jeu. Comme le prouvent ses occasions souvent portées par de la vitesse, des dribbles et des prises de décision rapides (centre 16′ 53′, frappe petit filet 51′, et reprise de volée 90′). Seul en pointe, Enzo Crivelli a eu que trop peu d’actions à jouer (28′ 68′). Néanmoins, il s’est activé au pressing et à l’anticipation des premières relances adverses (19′ 63′) ainsi qu’à un jeu dos au but nécessaire au jeu de son équipe (50′ 57′). Il écope d’un carton jaune pour un accrochage (45′). Remplacé par Diabaté (87′).

 

Au niveau des remplaçants, Malcom a eu le temps de faire quelques dribbles et un centre (68′) tandis que Abdou Traoré et Cheick Diabaté n’ont pas touché de ballons.

 

 

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

La feuille de match

 

Bordeaux-Bastia
Dimanche 20 mars 2016 14 heures
Matmut Atlantique, Bordeaux
31ème journée de Ligue1 2015-2016
21927 spectateurs
Arbitre : Tony CHAPRON
Buts : Bordeaux : Contento (83′) Bastia : Ngando (88′)
Cartons jaunes : Bordeaux : Rolan (43′), Crivelli (45′) Bastia : Peybernes (45′), Fofana (54′)
Cartons rouges : aucun
Bordeaux : Prior, Gajic, Contento, Pablo, Yambere, Guilbert, Vada (Malcom 66′), Rolan (cap.), Jussié (Traoré 83′), Ounas, Crivelli (Diabaté 88′).
Bastia : Léca – Peybernes, Squillaci, Marange (Ngando 66′)- Modesto ©, Djiku, Palmieri, Danic, Fofana (Maboulou 89′)– Ayité, Brandao (Kamano 78′).

 

 

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

 

Les notes Girondins4Ever

 

Prior : 7
Contento : 5
Guilbert : 6
Pablo : 4
Gajic : 5
Yambéré : 4
Vada : 6
Jussiê : 6
Ounas : 7
Rolan : 5
Crivelli : 5

 

 

Ulrich Ramé, Matthieu Chalmé, Pierre Espanol

 

 

Les stats d’après match

 

Bordeaux-Bastia
Possession : 44%-56%
Tirs : 12-8
Tirs cadrés : 4-4
Passes : 383-483
Passes réussies : 79%-84%
Hors-jeux : 1-1
Corners : 6-3
Duels gagnés : 58-58
Fautes : 10-13

 

Stats LFP, photos Icon Sport et screens G4E