[Bilan 2014-15] Nicolas Maurice-Belay

Nicolas Maurice-Belay Icon Sport

Photo Icon Sport


 

Titulaire  lors de la première partie de saison

Depuis son arrivée en Gironde en 2011, tout le monde connaît les qualités et défauts de Nicolas Maurice-Belay. Ailier gauche technique, capable d’effacer son vis-à-vis aisément grâce à son coup de rein et ses dribbles, NMB provoque sans arrêt mais paie cette dépense d’énergie par des statistiques de buteur faiblardes. Auteur d’une première saison canon, il avait été un peu effacé lors de la deuxième avant de redresser la barre l’an dernier. NMB avait alors vu son contrat prolongé jusqu’en 2017. Titularisé par Willy Sagnol durant la phase aller, il aura dû s’adapter à un rôle un peu différent que sous l’ère Gillot qui privilégiait un jeu direct là où le nouveau coach a opté pour un jeu plus « construit », l’obligeant un peu à ronger son frein. Sagnol le laissera titulaire jusqu’à janvier car Nicolas aura fait le boulot en intervenant sur de nombreux buts et en étant l’auteur de trois passes décisives. D’ailleurs s’il y avait un trophée de la « passe décisive de l’année », nul doute que son centre extérieur pied gauche pour Diabaté lors de la 15ème journée face à Lille arriverait en tête.

 

Remplaçant de luxe sur la phase retour

Avec le recrutement de Chantôme et de Thelin cet hiver, Sagnol a changé ses plans tactiques, préférant un milieu de terrain en losange avec une sentinelle, deux relayeurs et un meneur de jeu placé derrière deux attaquants. Maurice-Belay en a fait les frais en étant relégué sur le banc. Toutefois, si son explosivité et sa capacité à éliminer ses adversaires détonent en temps normal, que peut-on dire lorsqu’il entre en jeu à la 60ème minute, frais comme un gardon, face à des adversaires un peu émoussés physiquement ? Ces rentrées en cours de match ont fait rejaillir ses qualités de provocateur, l’entraîneur étant plus souple sur la tactique mise en place en fin de match, lui permettant de se lâcher en tant qu’ailier gauche. On retiendra son but d’école à l’ultime seconde du match face à Lens suite à une-deux avec Thelin ou encore son débordement décisif permettant le but de la victoire contre Nantes.

 

Sagnol compte sur lui

Encore sous contrat avec les Girondins pour deux ans, Nicolas Maurice-Belay fait partie des plans de l’entraîneur pour l’an prochain. Peut-être pas en tant que titulaire certes, mais avec 17 rentrées en jeu en cours de matchs et vu le coup de boost que cela apporte à l’équipe, il ne fait pas de doute que NMB est une des armes favorites de Willy Sagnol. Reste à savoir si ce nouveau rôle, lui qui avait le statut de titulaire indiscutable ces dernières années, lui convienne…

 

 

Nicolas Maurice-Belay iconsport_blo_050415_02_10

 

 

Ses statistiques

Ligue 1
32
 matches joués dont 15 en tant que titulaire (17 à domicile, 15 à l’extérieur)
1636 minutes jouées
2 buts marqués
4 passes décisives
4 tirs cadrés sur 12 au total
carton jaune reçu
carton rouge reçu
16 fautes commises
18 fautes subies
Coupe de la Ligue
match joué en tant que titulaire
68 minutes de jeu
0 but
0 carton jaune
0 carton rouge
Coupe de France
1
 match joué en tant que titulaire
86 minutes de jeu

 

 

Sa moyenne

5.4/10