[Bilan 2014-15] Grégory Sertic

Gregory-Sertic-iconsport_leb_140914_08_252_single

Photo Icon Sport


Vice-capitaine au lendemain d’une saison réussie

La saison 2013-2014 avait probablement été la meilleure au niveau des statistiques pour Grégory Sertic. Avec onze passes décisives toutes compétitions confondues et trois buts inscrits, le milieu de terrain bordelais avait de très bonnes bases pour entamer cette nouvelle saison. Avec l’abandon de Cédric Carrasso du brassard de capitaine à l’époque d’ailleurs, vous étiez tous unanimes pour que ce bandeau jaune lui revienne lors de nombreux sondages. Ce ne sera que partie remise puisque Greg l’obtiendra en seconde position pour l’exercice 2014-2015, derrière Lamine Sané, même si les deux se sont plutôt présentés comme co-capitaines. Malheureusement, sa saison ne sera pas toute rose…

 

Quasiment jamais aligné à son poste

Jusqu’à la dernière journée, Willy Sagnol aura baladé le numéro 8 bordelais sur le terrain, l’alignant défenseur central. Si Laurent Blanc et Francis Gillot à l’époque lui avaient dit qu’il finirait à ce poste car en ayant les qualités, à 25 ans, il est encore un peu tôt pour y jouer. La saison dernière, s’il avait pu enchainer les matches et se montrer aussi indispensable, c’est parce que la plupart du temps il évolua au poste de milieu relayeur. Et non pas de milieu défensif/sentinelle, comme l’a très souvent aligné aussi à ce poste Willy Sagnol. Difficile alors dans ce rôle, en plus en lui enlevant les coups francs – récupérés par Wahbi Khazri – de se montrer autant décisif. Preuve en est avec nos précédents milieux de terrain comme Poko ou encore Nguemo dans ce rôle. Alors, et malheureusement pour lui comme l’équipe, Greg ne s’illustra que lors du déplacement à Nice, en étant assez haut sur le terrain et prenant part au contre bordelais sur cette action qui lui fit inscrire un superbe but.

 

Un avenir aux Girondins, ou ailleurs ?

Lors de la dernière conférence de presse de l’année, effectuée avec Lamine Sané, Greg rappelait qu’il était sous contrat avec le club au scapulaire. Pourtant, même si Jean-Louis Triaud a toujours nié des contacts avec Séville (il ne savait plus lequel des deux clubs d’ailleurs, le FC ou le Bétis), il n’y a pas de fumée sans feu. Son étrange mise à l’écart après ces rumeurs n’y est peut-être pas étrangère. Toujours est-il que le vice-capitaine bordelais ne s’est pas étendu dans la presse et a préféré passer par le travail et la patience pour retrouver une place de titulaire lors des dernières journées. Et ça, c’est tout à son honneur. Peut-être enfin que son avenir peut être lié à une venue de Yoann Gourcuff, avec qui il semble très proche, qui sait ? Dans la tête du Président bordelais, à l’issue de cette saison, il n’est pas sur le départ… plus qu’un autre…

 

 

Grégory Sertic et Henry Saivet

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

27 matches joués dont 24 en tant que titulaire

2091 minutes de jeu

1 but marqué

9 tirs cadrés sur 36

32 corners tirés

6 cartons jaunes reçus

36 fautes commises

31 fautes subies

 

Coupe de la Ligue

2 matches joués dont 1 en tant que titulaire

 

Coupe de France

1 match joué en tant que titulaire

90 minutes de jeu

 

 

Sa moyenne

5.5/10