[Bilan 2014-15] Diego Contento

Diego CONTENTO


 

Première arrivée avec le « réseau Sagnol »

Qui dit nouvel entraineur, dit souvent nouveau(x) réseau(x) au niveau du recrutement. Ce sera le cas pour Diego Contento, souhaité par Willy Sagnol afin de renforcer un couloir gauche victime du départ de Lucas Orban, « spécialiste d’aucun poste » comme le présentait Jean-Louis Triaud. Ce sera donc un latéral en manque de temps de jeu au Bayern Munich, club avec lequel l’entraineur bordelais entretient toujours de très bonnes relations, qui signera aux Girondins de Bordeaux lors du mercato d’été. Vainqueur de la Ligue des Champions, dans tous les coups avec Franck Ribéry au niveau des blagues dans la capitale bavaroise, l’on attendait réellement de voir ce qui allait se passer sur le terrain.

 

Un manque cruel de concurrence

Théo Pellenard sur le point d’être prêté – puis qui finalement se blessera gravement – Maxime Poundjé n’ayant pas encore la régularité nécessaire pour s’imposer à son poste en Ligue 1, Diego Contento était quasiment assuré d’être le titulaire indiscutable sans avoir prouvé au sein du club… Et c’est peut-être là qu’était le problème. Pourtant, tout avait plutôt bien commencé notamment avec sa passe décisive lors de son premier match face à Monaco, et une activité qui nous rappelait un certain Benoit Tremoulinas… Mais à ce niveau-là, il faudra attendre la seconde lors du mois d’avril 2015, face à Lens… Il y aura bien entretemps ce but inscrit face à Toulouse en Coupe de la Ligue au mois d’octobre, mais sinon ? Pas grand-chose à signaler… Le latéral sera rapidement canalisé par son entraineur, à tel point même qu’il sera écarté par celui-ci lors de quelques rencontres…

 

Dans la « pire équipe » de la saison selon L’Equipe

Forcément, avec une étiquette de multiple champion, l’on s’attendait à plus d’impact, de précision, de gestes décisifs… Le quotidien, pour se justifier de l’avoir mis dans cette équipe, l’a qualifié de « franchement décevant pour sa première saison en Ligue 1 », et ils n’ont pas tort. Perdant de nombreux ballons à chaque rencontre, ne trouvant pas d’automatismes avec le joueur placé au-dessus de lui dans son couloir, il fut même mis de côté par celui qui l’a fait venir au club pendant quelques matches. Willy Sagnol volera pourtant à sa rescousse clamant le fameux « temps d’adaptation », la « nouvelle vie », etc… Mais en venant du Bayern Munich, l’acclimatation est un gros mot que l’on n’oserait même pas prononcer… Pour un joueur désireux d’être sélectionné en équipe nationale, il reste encore de nombreuses marches à gravir.

 

 

Diego Contento

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

25 matches joués dont 23 en tant que titulaire (13 à domicile, 12 à l’extérieur)

1983 minutes de jeu

2 passes décisives (7% de l’équipe)

4 tirs cadrés sur 17

8 cartons jaunes reçus

25 fautes commises

32 fautes subies

 

Coupe de la Ligue

1 match joué en tant que titulaire

90 minutes de jeu

1 but marqué

 

Coupe de France

2 matches joués dont 2 en tant que titulaire

180 minutes de jeu

 

 

Sa moyenne

4.6/10