[Bilan 12-13] Julien Faubert

 

 

 

Les supporters mitigés à son arrivée

Car beaucoup avaient le souvenir d’un joueur quittant Bordeaux pour West Ham, pour l’argent. Du moins, c’est l’image qu’il a donné à son départ, qui nous a rapporté tout de même 9 millions d’€. Pourtant, à l’époque, West Ham avait un « beau » projet, du moins ambitieux. Malheureusement, West Ham restait et restera à nos yeux un club de seconde zone de Première Ligue, qui a contrecarré les plans d’un Julien Faubert aux portes de l’Equipe de France. De notre côté, connaissant un peu le bonhomme, nous savions que nous allions pouvoir compter sur sa combativité, au service du collectif.

 

 

Plus qu’une doublure

Avec le départ de Chalmé pour Ajaccio, il fallait une « doublure » pour seconder Mariano, titulaire indiscutable. C’était dans ce rôle, en accord avec le staff et les dirigeants, que Julien Faubert signait libre de tout contrat pour une durée de six mois. Ayant les faveurs de Francis Gillot qui souhaitait l’inclure à son effectif, et après une entrée d’une minute à domicile lors d’une victoire face à Valenciennes (2-0), nous allions vite le voir plus longtemps à l’œuvre. En effet, Mariano se blessant à Ajaccio, il allait avoir beaucoup plus de temps de jeu qu’il ne pouvait l’espérer… 13 matches en L1 au total, avec 3 matches de Coupe de France et 3 matches de Ligue Europa.

 

 

Des qualités, de l’expérience

Julien n’inscrira jamais 10 buts dans une saison. Il ne fera pas non plus 15 passes décisives par saison. Mais c’est sur d’autres qualités qu’il compte au final « bousculer la hiérarchie », tout en se montrant « disponible pour le collectif », n’étant pas venu « en vacances » au Haillan. Sa combativité – qualité qu’il manquait clairement à nos joueurs – alliée à son envie et son sens du devoir ont été des forces à notre équipe au niveau défensif. Et sa polyvalence (bien qu’en étant honnête, n’a pas été très concluante) peut être une force supplémentaire en cas de coup dur.

 

 

 

 

Un avenir aux Girondins si…

Si Mathieu Chalmé est libéré et si son salaire demandé reste dans les clous. La volonté du joueur – et de sa famille – est clairement de rester et se poser à Bordeaux, qu’il a défini en février dernier comme son « club de cœur ». Francis Gillot souhaite aussi le conserver dans ce rôle de doublure pour son expérience et ses qualités décrites plus haut. Les dirigeants, de leur côté, voient d’un bon œil un nouveau joueur « libre » de tout contrat et habitué de la maison bordelaise. Seulement, le joueur venu « dépanner » six mois, serait dans l’attente d’un contrat de deux ans. Pas insurmontable.

 

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

13 matches dont 10 en tant que titulaire (7 à domicile, 6 à l’extérieur)

906 minutes de jeu

4 tirs cadrés sur 8

1 hors-jeu

1 carton jaune reçu

1 carton rouge reçu

14 fautes commises

11 fautes subies

 

Coupe de la Ligue

Néant

 

Coupe de France

3 matches dont 2 en tant que titulaire

178 minutes de jeu

 

Europa Ligue

3 matches joués dont 3 en tant que titulaire

223 minutes de jeu

2 fautes commises

3 fautes subies

 

 

 

 

Ses moyennes Girondins4ever

En Championnat : 4.3/10

En Coupe de France : 7/10

En Ligue Europa : 5.7/10