[Bilan 12-13] Henri Saivet

1907524_w2

 

Des débuts difficiles …

 

Depuis la signature de son premier contrat professionnel à l’âge de 16 ans, les supporters girondins attendent l’éclosion du jeune Henri Saivet. Sa première apparition avec le groupe professionnel, Henri l’a vécue dès la saison 2007/08, mais il peinait depuis pour trouver un temps de jeu conséquent, jusqu’à son prêt en Ligue 2 au SCO d’Angers en 2011. Plutôt convaincant, nous nous attendions enfin à le voir évoluer à son niveau à son retour aux Girondins, mais cette nouvelle saison, sous la houlette du nouvel entraîneur bordelais Francis Gillot, ne fut pas vraiment une réussite. A l’aube de cette saison 2012/13, les espoirs placés en lui s’amenuisent parmi les supporters …

 

 

Enfin le déclic ?

 

Profitant d’une préparation d’avant-saison probante, Henri obtient la confiance de son entraîneur, confirmée par ses trois titularisations lors des premières rencontres de Ligue 1, et parvient notamment à se montrer décisif dès la première journée en marquant le troisième but à Evian. Il clôture finalement cette première partie de saison avec treize titularisations pour vingt-et-une rencontres disputées, et il est récompensé également par quatre buts (tous en Ligue 1). Au sortir de la trêve hivernale, Henri redémarre sur les chapeaux de roue, et confirme cette première moitié de saison aboutie en inscrivant deux nouveaux buts (à Rennes et Nice) et réalisant une passe décisive (à Châteauroux en Coupe de France) au cours du mois de janvier.

 

 

 

 

Orphelin de Yoan Gouffran.

 

Malheureusement, l’attaque girondine se retrouve amoindrie en ce début d’année 2013. En effet, Yoan Gouffran et Jussiê ont quitté le club bordelais pour rejoindre respectivement Newcastle et Al Wasl, tandis que Cheick Diabaté disputait la Coupe d’Afrique des Nations. Henri Saivet se retrouve donc propulsé à la pointe de l’attaque girondine pour combler les différentes absences. Cet événement fut d’ailleurs le point de départ d’une période plus compliquée pour le jeune international Espoirs français.

 

 

Mais encore décisif !

 

Henri semble finalement revenir peu à peu à son niveau du début de saison à partir du mois d’avril. Il délivre d’ailleurs une première passe décisive en Ligue 1 à Sochaux pour la réalisation de Cheick Diabaté, et inscrit également trois nouveaux buts : le premier contre Montpellier à domicile, et le second, toujours au stade Chaban-Delmas, face à Nancy. Et enfin, comme un symbole, Henri inscrit le second but de la finale de la Coupe de France face à Evian à la fin du mois de mai.

 

 

Quarante-neuf !

 

Confirmation de la saison concluante du jeune bordelais : il a disputé cette saison pas moins de quarante-neuf rencontres, meilleur total derrière Cédric Carrasso, ex-æquo avec Jaroslav Plasil. Il n’a cependant été titularisé qu’à trente-cinq reprises au cours de l’année … ce qui reste la meilleure performance de sa carrière. Il totalise neuf buts et deux passes décisives pour un total de 3212 minutes jouées cette saison. Un excellent bilan, compte-tenu de sa position excentrée  durant une grande partie de la saison. Henri Saivet semble avoir enfin trouvé le déclic, apportant ainsi ses qualités au groupe bordelais. Et le club l’a bien compris, puisque des discussions seraient actuellement en cours avec le joueur concernant une prolongation de contrat, qui arrivera à son terme en juin 2014.

 

 

 

 

Ses statistiques

 

Ligue 1

34 matches joués dont 23 en tant que titulaire (16 à domicile, 18 à l’extérieur)

2181 minutes jouées

8 buts marqués (5 du pied droit, 3 de la tête)

1 but toutes les 273 minutes

1 passe décisive

20 tirs cadrés sur 64

7 corners tirés

6 hors-jeu signalés

1 carton jaune reçu

26 fautes commises

34 fautes subies

 

Coupe de la Ligue

1 match joué en tant que titulaire

71 minutes de jeu

 

Coupe de France

6 matches joués en tant que titulaire

464 minutes de jeu

1 but marqué

1 passe décisive

 

Ligue Europa

8 matches joués dont 5 en tant que titulaire

496 minutes de jeu

10 tirs

3 fautes commises

8 fautes subies

 

 

 

Ses moyennes Girondins4ever:

En Championnat : 5.15/10

En Coupe de la Ligue : 6/10

En Coupe de France : 6,25/10

En Ligue Europa : 6,6/10

 

 

 

Crédits photo : UEFA