[Bilan 12-13] Diego Rolan

968084-15852975-640-360

 

 

Débuts ratés

Son premier match, le jour de la Saint-Valentin 2013, aurait pu être le commencement d’une belle histoire d’amour. Après les départs de Jussiê et surtout Gouffran, les supporters bordelais avaient hâte de juger leur nouvelle petite recrue et l’impatience grandissait. Sa première entrée en jeu face à Kiev en Ligue Europa laissait présager de bonnes choses de par son activité et ses appels. La suite sera moins glorieuse. En effet, il sera aligné au poste de titulaire en attaque face à Lyon à Chaban Delmas et se blessera avant la mi-temps, pour sortir définitivement quelques minutes plus tard. Son équipe prendra l’eau du Rhône (0-4). Lui connaitre sa première entorse à la cheville avec son nouveau club.

 

 

Fragile physiquement

Une première entorse qui le fera s’éloigner des terrains près d’un mois. Puis, face à Bastia, pour son retour, même scénario : nouvelle entorse à la même cheville, nouvelle indisponibilité. Pas de doute, il n’a pas – encore – le physique pour le championnat de France. Dans les contacts avec les défenseurs adverses, on l’a rarement vu remporter ses duels et pire encore, il semble refuser la confrontation physique. Est-ce le signe d’une peur de se blesser encore ? Peut-être. Toujours est-il que nous n’avons pas – franchement – vu de compensation au niveau de son jeu. Alors oui, il fait des appels, fait le pressing et semble bien sentir les coups. Mais cela ne nous rassure pas plus que ça car son compteur est toujours à zéro…

 

 

 

 

Pas décisif

Bordeaux a clairement besoin d’un buteur, et cela depuis des années. Fin avril 2013, nous faisions déjà sur Girondins4ever un petit bilan de ses matches qui ne se montrait pas rassurant. Décrit comme un buteur par nos dirigeants, comme un attaquant de soutien par la presse spécialisée, il n’a pas encore inscrit le moindre but avec les Girondins en dix matches, toutes compétitions confondues. Lors d’un sondage réalisé par notre site, vous avez été nombreux à « lui laisser le temps » de s’affirmer, clamant haut et fort le temps d’acclimatation, ainsi que sa jeunesse. Le problème, c’est que nous n’avons pas le temps d’attendre et que nous ne sommes pas surs que Diabaté réalisera une aussi bonne fin de saison qu’en 2012-2013, sur la durée. Et puis il y a enfin cette barrière de la langue avec le staff bordelais qui ne maitrise pas l’espagnol. Avec cette nouvelle compétition (Coupe du Monde des U20 avec l’Uruguay), il arrivera certainement un peu en retard en comparaison de ses coéquipiers… Et nous ne sommes pas certains qu’il ait pu prendre le temps de perfectionner son français…

 

 

A la rédaction de Girondins4ever, les avis sont très mitigés quant à son potentiel et son éventuelle réussite dans notre club. Espérons que les optimistes l’emportent, et que les pessimistes se trompent.

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

7 matches joués dont 5 en tant que titulaire (5 à domicile, 2 à l’extérieur)

322 minutes de jeu

0 but marqué

0 passe décisive

4 tirs cadrés sur 14

6 hors-jeu

0 carton

8 fautes commises

6 fautes subies

 

Coupe de France

1 match joué en tant que remplaçant

31 minutes de jeu

1 carton jaune reçu

 

Coupe de la Ligue

Néant

 

Europa Ligue

2 matches joués dont 1 en tant que titulaire

0 tir

5 fautes commises

2 fautes subies

 

 

 

 

Ses moyennes Girondins4ever

En Championnat : 3.8/10

En Ligue Europa :  4/10