Les statistiques bordelaises à neuf journées

 

 

Bordeaux est deuxième au classement, oui, mais c’est aussi et surtout car Bordeaux est la deuxième attaque de Ligue 1 avec 15 buts inscrits en neuf journées. Au niveau de la défense, les Girondins se classent à la septième place, ex-æquo avec Metz, qui a encaissé neufs buts, soit un de moyenne par journée. Bordeaux est intraitable à domicile. Avec 10 points glanés sur douze possibles, elle se classe troisième, à égalité avec Metz, Nantes et Nice. Même combat à l’extérieur et ce malgré deux défaites face à des équipes relégables au moment de la confrontation, les Girondins sont positionnés troisième, à égalité avec Paris et Monaco.

 

Le meilleur buteur des Girondins se nomme Diego Rolan, avec quatre buts au compteur en neuf journées. Cheick Diabaté est à l’affut avec une unité de moins, tout comme Wahbi Khazri. Au niveau des passes décisives, un seul joueur dépasse l’unité, Cheick Diabaté (2). Bordeaux a plusieurs passeurs et cela peut être vu comme un avantage (Poundjé, Touré, Contento, Mariano, NMB, Rolan, Sané). Neuf passes décisives ont été distribuées pour l’instant.

 

Bordeaux a 15 buts au compteur, dont trois inscrits sur pénalty. Le plus souvent (27% du temps), Bordeaux marqué entre la 46ème et la 60ème minute, ou entre la 61ème et la 75ème. Majoritairement, Bordeaux a ouvert le score sur une action de jeu (5 buts) ou sur un centre (5 buts aussi). C’est surtout du pied droit que l’équipe au scapulaire marque cette saison (12 buts, soit 80%), puis ensuite du pied gauche (2 buts), mais très peu de la tête (1 but). 53% des buts ont été inscrits dans la surface (8) et notamment 6 dans les six mètres. Un seul l’a été en dehors de la surface. Si Bordeaux marque peu de la tête, c’est aussi peut-être la faute au très peu de corners joués cette saison. Notre club est classé dernier dans ce domaine avec seulement 25 corners tirés, contre 60 pour le premier (Saint-Etienne).

 

 

Joie Lamine Sane / Cheick Diabate / Wahbi Khazri iconsport_ber_190914_08_23

 

 

Bordeaux n’est pas l’équipe qui frappe le plus, loin de là. Actuellement à la 12ème place avec 94 tirs dont 35 cadrés, le FCGB est très loin des 149 tirs (dont 71 cadrés) de Marseille. Au niveau des centres, c’est encore « pire ». Bordeaux se classe 16ème avec seulement 162 centres en neuf journées. Très loin derrière le premier Saint-Étienne (250) et le deuxième Marseille (239).

 

Si le rugby attire du monde depuis le début de saison et sur les traces de la saison dernière, les Girondins eux aussi avec une moyenne de 20993 spectateurs à Chaban Delmas. Mais par rapport à la capacité du stade, c’est trop peu. Ainsi, les Girondins se classent à la 16ème place au niveau du taux de remplissage (60.5%).

 

Bordeaux reçoit beaucoup de cartons cette saison. 16, pour être précis. Ainsi, l’on se positionne à la 4ème place au nombre, juste derrière respectivement Bastia (20), Monaco (19) et Metz (17).

 

Sans surprise, au niveau du temps de jeu, Cédric Carrasso arrive en tête avec 810 minutes jouées. Le deuxième joueur le plus utilisé est Nicolas Pallois (766 minutes). Arrivent ensuite Diego Rolan (691 min), Nicolas Maurice-Belay (662 min), Wahbi Khazri (615 min), Grégory Sertic (584 min) et Cheick Diabaté (544 min).

 

Les Girondins de Bordeaux ont souvent la possession de balle depuis le début de l’acte 2014-2015. En moyenne, 51% et donc une sixième place à l’échelle de la L1. A domicile en moyenne 52% de la possession, contre 50% à l’extérieur. Le ballon circule bien cela dit. Avec une 7ème place au nombre de ballons joués, Bordeaux se montre « bien classé » (5273 ballons). Bon, cela reste loin derrière le PSG et ses 7443 ballons, mais qui distance aussi le deuxième, le LOSC, qui possède 5867 ballons joués au compteur.

Statistiques tirées de la LFP

Vous aimerez peut être aussi...