[Bilan 15-16] Diego Contento

Photo : Nolwenn Le Gouic / Icon Sport

Photo : Nolwenn Le Gouic / Icon Sport

 

Diego Contento est pour sa seconde saison sous nos couleurs toujours une grande interrogation. Voici le bilan de sa saison 2015-2016.

 

Seconde saison au club

Il fut le premier recrutement 2014-2015 dès l’arrivée de Willy Sagnol. Diego Contento n’a pas forcément convaincu lors de sa première saison, avec 25 matches joués en Ligue 1. Arrivant avec une belle carte de visite, celle du Bayern Munich, l’allemand s’est vite adapté au championnat français, devenant un joueur lambda. Pourtant, à Bordeaux traditionnellement, les latéraux participent énormément au jeu offensif et sont sous le feu des projecteurs. Malheureusement, ce ne fut pas vraiment le cas lors du premier acte, et non plus lors du début de saison. « Contento ne nous apporte pas ce qu’un joueur du Bayern devrait apporter, je trouve le temps long le concernant » expliquait celui qui l’a fait venir aux Girondins. Résultat, afin qu’il comprenne, le latéral est mis de côté, et alla même faire un tour aux entrainements de la réserve. « C’est ta dernière chance » lui expliqua Willy Sagnol en fin d’année, au moment de le réintégrer à l’effectif professionnel.

 

Une petite embellie

Il y eut du mieux, le principal intéressé ayant vraisemblablement compris qu’aucun joueur n’avait de passe-droit et que tout le monde devait se donner à 100% à chaque rencontre. Il inscrivit même un but face à Rennes à la mi-novembre, et enchaina les titularisations après un trou entre la sixième et la treizième journée de Ligue 1. Et ne quitta plus jamais – ou presque – un poste de titulaire, si ce n’est un peu en fin de saison (36ème et 37ème journées), la faute aussi à la naissance d’un second enfant en Allemagne… Au niveau du football, il ne fut pas toujours sûr, même s’il eut quelques moments de génie aussi avec des tacles en position de dernier défenseur, ou des sauvetages sur sa ligne. Mais ce ne fut pas le cas offensivement où mis à part un second but contre Bastia, lors de la première de l’ère Ramé, il ne fut jamais décisif par l’un de ses centres. Bien loin d’un Trémoulinas, à des années lumière même.

 

Un avenir en pointillés ?

Difficile à dire car contractuellement, il est lié au club jusqu’en 2018. N’oublions pas non plus que le Bayern Munich garde un pourcentage sur la prochaine vente de près de 50%, ce qui constitue forcément une perte non négligeable et une mince marge de manœuvre pour les Girondins. Plus aucune personne ne parlant allemand se trouve dans l’effectif professionnel avec les départs de Willy Sagnol et Patrick Guillou. De quoi freiner un peu plus l’acclimatation et l’intégration du joueur ? Seul lui le sait mais s’il n’est pas un chantier dit ‘prioritaire’, le poste de latéral gauche pourrait une fois encore être un de nos points faibles la saison prochaine…

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

24 matches joués dont 23 titulaire

2023 minutes de jeu

2 buts marqués

0 passe décisive

4 tirs cadrés sur 12

2 hors-jeux signalés

4 cartons jaunes reçus

0 carton rouge

21 fautes commises

38 fautes subies

 

Coupe de la Ligue

3 matches joués en tant que titulaire

270 minutes de jeu

0 but et passe décisive

 

Coupe de France

1 match joué en tant que titulaire

90 minutes de jeu

 

Ligue Europa

5 matches joués dont 4 en tant que titulaire

374 minutes de jeu

0 but et passe décisive

3 tirs

8 fautes commises

3 cartons jaunes reçus

7 fautes subies

 

 

Vous aimerez peut être aussi...