[Bilan 2014-15] Enzo Crivelli


 

Un passage U19 à CFA peu convainquant

Véritable artisan de la victoire en Coupe Gambardella, marquant de nombreux buts et étant très actif sur le front de l’attaque, Enzo Crivelli eut un peu de mal à réaliser les mêmes prestations avec la réserve de Patrick Battiston. Très combatif et valeureux, il manquait cela dit de réalisme devant le but, bien que souvent sevré de ballons il est vrai. Cela n’avait pas empêché Francis Gillot de faire appel à lui avec les professionnels lors de l’exercice 2013-2014, à deux reprises, mais pour seulement quelques minutes (Nice et Saint-Étienne, 14 minutes cumulées). Puis lors de la cuisante défaite face à l’Ile Rousse en Coupe de France où il rentra au retour des vestiaires de la mi-temps, sans pour autant se montrer décisif.

 

L’aboutissement

Le 27 janvier 2015, le club annonça qu’Enzo Crivelli intégrait à temps complet le groupe professionnel, bien que n’ayant toujours pas le contrat le qualifiant de pro. Une manière pour Willy Sagnol de le tester et de l’acclimater au mieux aux systèmes de jeu de l’équipe afin de pouvoir l’utiliser en match. Son intégration s’est aussi faite avec l’annonce du départ d’Emiliano Sala, prêté à Caen jusqu’à la fin de saison. Avant cette date, l’attaquant ne fut utilisé qu’à cinq reprises, toujours en tant que remplaçant et avec très peu de temps de jeu, si ce n’est au Parc des Princes en Coupe de France avec une entrée à la mi-temps pour le moins convaincante.

 

Une fin de saison en boulet de canon

Satisfait de ses performances et de son comportement aux entrainements, Willy Sagnol plaida pour sa cause devant la presse. « C’est un jeune qui est en pleine période d’apprentissage. Il n’en est qu’au début, mais je sais qu’il le sait (sourire). Il doit travailler dur […] Enzo fait partie des joueurs sur lesquels on compte pour l’avenir. Un avenir peut-être pas forcément très proche mais à moyen-terme c’est un joueur qui va apporter quelque chose aux Girondins ». C’est dit. Dès la 36ème journée, on le sentait libéré. Et pour cause, il avait reçu une offre de contrat professionnel de la part des Girondins de Bordeaux. Résultat, on le vit passeur décisif face à Nantes. Quatre jours plus tard, il était officiellement lié aux Girondins jusqu’en 2018. Il remit ça une semaine plus tard à Lyon, avec son premier but en professionnel, pour sa première titularisation. La saison terminée, le voilà sélectionné avec l’équipe de France pour participer au Tournoi de Toulon. Il confirma toutes les promesses entrevues lors de cette fin de saison en inscrivant quatre buts en cinq matches et terminant, en plus de remporter le Tournoi, co-meilleur buteur de la compétition.

 

 

iconsport Enzo Crivelli

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

11 matches joués dont 1 en tant que titulaire

248 minutes de jeu

1 but marqué

1 passe décisive

3 tirs cadrés

1 hors-jeu signalé

1 carton jaune reçu

8 fautes commises

3 fautes subies

 

Coupe de France

1 match joué en tant que remplaçant

45 minutes de jeu

 

 

Sa moyenne

5.6/10

 

 

Vous aimerez peut être aussi...