[CFA] Bordeaux 0-0 Saint-Etienne

 

Pour cette 16ème journée, c’est face à la réserve de Saint-Etienne, un concurrent direct puisqu’à égalité de points au classement avant cette rencontre (35 points), que les girondins vont devoir montrer un autre visage que la semaine dernière pour espérer faire un résultat et progresser au classement dans l’optique de finir devant la réserve de l’AS Monaco, et pour espérer participer aux demies-finales des réserves pros en fin de saison réunissant les meilleures réserves des quatre poules de CFA. Bordeaux comme Saint-Etienne étant toujours en lice en 32èmes de finale de Coupe Gambardella, les deux entraineurs ont dû jongler avec leur effectif pour permettre à certains éléments habituellement en CFA de redescendre aider les U19 dans cette coupe très importante aux yeux des clubs.

 

 

 

 

Les compos :

 

BORDEAUX : Jug – Gostibehere, Gradit, Marange, Konongo – Fuchs, Castro (Dahdi, 81’), Chevalier, Pellenard (Mignon, 68’) – Touré, Sala.

 

SAINT-ETIENNE : Coulibaly – Chausse, Sagna, Russier, Nery – Garric, Kayaci, Vendamme, Bulut, Mahaya – Bojang

 

 

Les deux capitaines Chevalier et Russier lors du toss

 

 

Le match :

 

10ème minute : Suite à une combinaison à une touche de balle du milieu girondin, Chevalier passe à Castro qui lance Touré dans la profondeur. Le jeune attaquant girondin se retrouve seul face au gardien adverse mais sa frappe passe légèrement à gauche du but gardé par Coulibaly.

 

21ème minute : Bien lancé dans le dos de la défense bordelaise par le milieu stéphanois, Bojang, qui possède un profil à la Diabaté, emmène le ballon sur le côté mais sa frappe n’inquiète pas Jug qui juge parfaitement la trajectoire et laisse passer le ballon au-dessus de sa barre.

 

39ème minute : Bien servi par Touré, Chevalier n’est pas attaqué aux 30 mètres et décoche une belle frappe qui prend la trajectoire de la lucarne droite de Coulibaly mais le gardien bloque le ballon sans problèmes.

 

40ème minute : Suite à un cafouillage avec le ballon à l’entrée de la surface par la défense stéphanoise, Castro récupère et frappe immédiatement mais le gardien est vigilent et claque la balle qui prenait la direction du but en corner.

 

 

Touré et Sala au coup d’envoi

 

 

Sur cette première période, les girondins sont dominateurs sur le terrain et tentent des percées par à-coup mais sans vraiment mettre en difficulté un Coulibaly et une défense vigilante. Saint-Etienne est clairement venu en Gironde d’abord pour ne pas perdre avec un bloc assez bas sur le terrain.

 

 

Looli Castro au duel avec Nery

 

 

74ème minute : Ouverture de Fuchs dans le dos de la défense stéphanoise pour Sala qui contrôle dans la surface mais la sortie de Coulibaly oblige l’attaquant argentin à précipiter sa frappe qui passe au-dessus des buts.

 

78ème minute : Sala récupère le ballon aux 25 mètres et envoie une belle frappe au ras du poteau droit du gardien adverse l’obligeant à se coucher pour capter le ballon.

 

 

Sala et Coulibaly au duel

 

 

Partis sur les mêmes bases que la première période, les stéphanois vont cependant prendre un peu plus de risques sans pour autant se montrer dangereux avec un seul tir écrasé ne posant aucun problème à Jug. Une chose est certaine, les stéphanois n’étaient pas venus pour gagner avec un 4-5-1 très défensif où, à chaque récupération, la ligne du milieu se repliait immédiatement dans son camp. De fait, la possession du ballon est revenue aux girondins qui ont beaucoup tenté sans jamais trouver les faille et en apportant le danger que rarement sur les buts de Coulibaly, le gardien des verts, auteur d’une bonne prestation.

 

 

Castro

 

 

Les joueurs :


Le gardien girondin Azbe Jug n’a quasiment eu aucunes occasions de toucher le ballon et a passé un samedi après-midi tranquille sous le soleil de Galin.

Devant lui, la défense a réalisé une prestation solide. Ugo Gostibehere a fait son match avec sérieux sur son côté droit sans pour autant se montrer intraitable. Le premier homme de la charnière centrale, Jonathan Gradit a fait un excellent match, récupérant tous les ballons passant près de lui et relançant de belle manière son équipe. En revanche, son compère de défense, Florian Marange, s’il s’est montré solide défensivement, n’a pas été en réussite sur ses relances et a perdu beaucoup de ballon. On est en droit d’attendre mieux de la part d’un joueur faisant partie du groupe professionnel. A gauche Hugo Konongo a fait un bon match se montrant incisif lors de ses montées.

 

Au milieu, à la récupération, Victor Fuchs a fait un très bon match défendant parfaitement face aux attaquants stéphanois et distribuant de belle manière le ballon. A failli être l’auteur d’une magnifique passe décisive pour Sala à la 74ème minute. A droite, le petit argentin Rodrigo Castro a réalisé un bon début de match, faisant valoir sa vivacité puis s’est un peu effacé avec un rôle plus défensif. Remplacé en fin de rencontre par Alexandre Dahdi, auteur d’une rentrée très brouillonne. Parfois auteur du dribble de trop, il reste toutefois auteur d’une bonne prestation. Positionné en numéro 10, le capitaine Evan Chevalier a parfaitement fait son boulot et a beaucoup bougé les défenseurs stéphanois, les obligeant à commettre beaucoup de fautes sur lui. A gauche, le jeune Théo Pellenard, 17 ans, effectuait sa première apparition avec la réserve et a plutôt bien saisi sa chance puisqu’il a été l’auteur d’une belle performance, démontrant une belle complicité avec Touré. Remplacé par Jordan Mignon qui ne s’est pas beaucoup illustré en attaque si ce n’est quelques déviations sur les ballons aériens.

 

 

Le jeune Théo Pellenard pour sa première apparition avec la CFA

 

 

En attaque, Thomas Touré s’est battu sans cesse sur le front de l’attaque en effectuant un pressing constant sur les défenseurs stéphanois. Il s’impose de plus en plus au sein de l’effectif. Positionné un peu plus haut, Emiliano Sala s’est lui aussi beaucoup battu et aurait pu marquer à plusieurs reprises.

 

 

 

Merci à Valentin, dit Fcgb260 pour ce compte-rendu

Vous aimerez peut être aussi...