Merlu à la bordelaise ?

640565LEMERLU

 

Les hommes de Sagnol se sont mis en effet dans une situation inconfortable alors que tous les clignotants laissaient à penser, que cette soirée Messine ne pouvait leur rapporter que des satisfactions tant, sur le plan comptable que sur la manière… toutes les statistiques étaient pourtant au vert dans une première période où la possession du ballon était en leur faveur (61-39)… le but non validé à juste titre pour un hors-jeu de Khazri ne pouvait que conforter leur supériorité dans le jeu et les inciter à persévérer… en fait ce fût le néant… un tir cadré ! : une misère…

 

Mais malheureusement en seconde période, il en était tout autrement… le combat physique des hommes de Cartier répondait au jeu plus technique des Girondins… comme le soulignait Nicolas Maurice-Belay à la fin du match : « Nous sommes alors entrés dans leur jeu et on est allé dans un combat qui était leur force ! »

 

Cédric Carrasso lui pense que son équipe manquait de jus… « On n’a pas su trouver les changements de rythme pour mettre cette équipe de Metz en difficulté » !

 

Bordeaux était donc en situation laborieuse par l’impact physique des messins et ces derniers eurent alors trois ou quatre occasions consécutives dues à quelques erreurs défensives…

 

 

 

 

Puis ce fût le penalty, le tournant du match pour une faute indiscutable de Carrasso sur Maïga … mais le gardien bordelais fidèle à son image et sa réputation arrêta la tentative de Malouda…

 

Les hommes de Sagnol laissent donc échapper encore une fois les trois points de la victoire, face à une équipe Lorraine qui comptabilise sur ses terres un total honorable de points avec 15 sur un acquis total de 19, ce qui fait dire à Willy Sagnol « Ce n’est pas une petite équipe chez elle » …la seule défaite enregistrée à Saint Symphorien est contre le ….PSG !

 

Cet échec a pour conséquence de reculer notre équipe au classement : de la quatrième à la sixième place du fait des victoires de Lyon contre Reims mais surtout celle de Saint-Etienne à Montpellier…

 

 

 

 

Le coup de cœur de la soirée aura été les retrouvailles des deux « frangins » Carrasso sous l’œil de la maman présente dans les tribunes … que du bonheur !

 

Nous voici donc à la veille de recevoir une nouvelle équipe en redressement depuis les deux dernières journées : le FC Lorient

 

L’équipe de Ripoll retrouve ses esprits … relégable il y a encore quelques jours, une victoire à l’extérieur à Toulouse semble l’avoir relancée .. . le match nul au Moustoir contre le leader marseillais est venu confirmer ses nouvelles dispositions à se battre afin d’éviter les mauvaises places …

 

 

 

 

Le merlu est un poisson osseux malgré ses arêtes, le tout est d’éviter de s’étrangler … le chef Willy est décidé à nous présenter le plat avec tous les ingrédients nécessaires à une bonne absorption, faire en sorte que ce merlu à la Bordelaise ait enfin une saveur particulière à l’inverse de ces derniers matches à domicile plutôt difficiles à digérer….

 

Le FC Lorient occupe donc la 16ème place de notre Ligue 1 avec 17 points … 8 matches joués à domicile pour 2 victoires 2 nuls et 4 défaites (6 buts pour et 6 buts contre) …

A l’extérieur 8 matches joués pour 3 victoires aucun match nul et 5 défaites (8 buts pour et 13 contre) …

 

Donc faire très attention à cette équipe loin de ses terres, c’est tout ou rien, victoire ou défaite à moins qu’elle inaugure sur les bords de la Garonne une série par un match nul !…

 

 

 

 

 

Que va décider l’entraîneur Girondin pour cette rencontre qui s’annonce tout aussi difficile que les précédentes malgré la position des deux équipes au classement ?…

 

Car le public reste sur sa faim, il réclame du jeu mais également des buts … car c’est la finition qui pose problème … pas grand chose à se mettre sous la dent … les occasions sont difficiles à se procurer ça manque d’impact … seul Thomas Touré ou Nicolas Maurice-Belay semblent capables de provoquer et ouvrir des brèches … certes Cheick Diabaté reste, avec ses ratios, l’attaquant capable de marquer à tous moments mais à condition qu’il soit dispensé à revenir dans des tâches défensives …

 

 

 

 

Cheik est même bien placé dans le classement des 20 meilleurs joueurs les plus décisifs de notre championnat (8ème) c’est dire que si ses partenaires arrivaient à produire du jeu et jouaient pour lui ses réalisations seraient encore plus élevées …

 

Sagnol a donc fait le choix de faire tourner son effectif …. Ilori, Poundjé, Saivet reviennent tandis que Contento est blessé et ne pourra participé à la rencontre … Badin, Prior, Kaabouni, Planus, Yambéré sont au repos … il fait de nouveau confiance à Crivelli, Sala étant toujours en délicatesse avec une cheville…

 

Trois matches dont deux à domicile tel est le programme en cette fin d’année et arriver ainsi à mi-parcours du championnat … la reprise ayant lieu le 4 janvier 2015 avec la Coupe de France … l’objectif de Willy Sagnol serait de remporter les deux matches à Chaban soit 6 points, mais il faudra pour cela battre… Lyon ! À moins d’aller défaire Nantes à la Beaujoire pour le seul match à l’extérieur durant cette période …

 

 

 

 

Le groupe bordelais retenu contre Lorient :

 

Carrasso, Jug – Faubert, Ilori, Mariano, Pallois, Poundjé, Sané – Khazri, Plasil, Sertic, Traoré – Diabaté, Maurice-Belay, Rolan, Saivet, Touré, Crivelli.

 

 

Son homologue Lorientais Sylvain Ripoll pense que Bordeaux est une équipe au dessus avec un potentiel offensif très important et une certaine maturité …« On sent un élan positif dans cette formation …et c’est grâce à cette maturité que certains matches se jouant sur un petit détail peuvent basculer en leur faveur »

 

Le groupe retenu par Ripoll :

 

Lecomte, Chaigneau – Gassama, Wachter, Bellugou, Koné, Guerreiro, Le Goff, Lautoa – Coutadeur, Reale, Mostefa, Mesloub, Barthelmé, Pelé – Ayew, Jeannot, Robert

 

 

Bonne pêche au merlu !

Allez Bordeaux, Allez

Bon match à toutes et à tous !….

Francis dit Napeso

Vous aimerez peut être aussi...