[Exclu] Balmont: « Pas d’esprit de revanche »

 

En cette semaine de préparation de match, Florent Balmont nous a accordé quelques minutes avant la séance d’entraînement afin de répondre à nos questions concernant la réception des Girondins de Bordeaux ce dimanche soir. Le milieu de terrain du Losc est également revenu sur le scénario du match aller, qui a vu les bordelais conserver leur record d’invincibilité grâce à un but contre-son-camp, encaissé par Vincent Enyeama.

 

 

Est-ce que le match aller laisse quelques regrets et surtout une envie de revanche ?

Quelques regrets, parce que nous aurions bien voulu conserver notre invincibilité. Nous n’étions pas très loin du record, et pour Vincent également. Sur ce match-là, nous n’avions pas été bons du tout. C’était un non-match de notre part. Il n’y a pas d’envie de revanche, mais nous aurons à cœur de faire un meilleur match qu’à l’aller.

 

Comment avez-vous vécu le fait que les joueurs se dirigent vers Huard juste après le but bordelais ? Comme un manque de respect ? Comment a réagi l’équipe ?

Non, pas un manque de respect, mais je pense que c’était un peu trop. Chacun réagit à sa manière. Ils souhaitaient réaliser ce gros défi. Ça ne nous a pas choqué. Sur le coup, nous l’avions noté aussi. Mais par rapport à çà, il n’y a pas de soucis et pas d’esprit de revanche particulier.

 

L’accueil pour Enyeama n’a pas non plus était des plus agréables à Chaban Delmas…

C’était un peu dommage. C’est toujours intéressant d’avoir une invincibilité. Qu’on ait envie que l’équipe marque un but contre Vincent Enyeama, c’était bien. Mais le siffler de cette manière, j’ai trouvé çà un peu petit. Nous avions fait un match moyen, et nous encaissons un but contre-son-camp, donc un peu gag. Il faut faire un bon match ce week-end.

 

 

 

 

Est-ce que cela a eu un impact sur lui ou sur la suite de sa saison ?

Non, nous nous sommes vite reconcentrés. Nous avions fait un bon match contre Bastia ensuite, et avions vite enchaîné. Nous ne voulions pas laisser le doute et nous avons répondu présent sur le match de Bastia je crois (ndlr : victoire deux buts à un à domicile).

 

En 2012, la presse avait relayé un intérêt de Bordeaux vous concernant. Était-ce véridique ? Et est-ce que ça pouvez vous intéresser ?

Je n’ai pas de souvenirs à ce sujet. Mais Bordeaux est toujours un bon club. Ils sont un peu moins biens ces dernières années, mais cela reste toujours un très bon club.

 

On a les échos de Rio sur son club formateur, dans la presse… Mais en interne, est-ce qu’il est aussi amoureux des Girondins, ou est-ce juste un discours de façade ? (rires)

Non, il en a parlé à quelques joueurs dans le vestiaire. Comme moi, j’ai fait ma formation à Lyon, et je n’en garde que de bons souvenirs. C’est ce qu’il fait aussi. En plus, il a joué longtemps avec Bordeaux, et a fait beaucoup plus de matchs que moi. Mais non, même dans le vestiaire, ce n’est pas de façade et il en garde un bon souvenir.

 

D’une manière plus générale, comment voyez-vous les Girondins de Bordeaux ? A l‘échelle nationale, au niveau de l’histoire…. ?

Des résultats en dents de scie. Il y a énormément de qualité dans cette équipe, mais les résultats n’ont pas suivi. Ils étaient bien à un moment, puis ont chuté un petit peu, à cause de ces résultats. En étant régulier, ils auraient surement joué une place en Coupe d’Europe. Maintenant, je pense que c’est difficile. Ce club possède une belle image. De gros joueurs sont passés par ce club. Ils ont également une bonne formation, un bon coach. Ils ont aussi remporté des titres et ont joué la Ligue des Champions. C’est un club marquant de la Ligue 1, et qui va bientôt changer de stade, ce qui pourrait être un élan pour l’équipe.

 

 

 

 

Y a-t-il un souvenir particulier face à ce club depuis le début de votre carrière ?

Le très long tunnel. Quand on gagne, ça va, mais le chemin est un peu plus long quand on perd.

 

 

 

Nous remercions chaleureusement Florent Balmont d’avoir accepté de répondre à nos questions, et lui souhaitons bonne chance pour la rencontre face aux Girondins de Bordeaux. Merci également à Jonathan Martin d’avoir réalisé cette interview.

Vous aimerez peut être aussi...