Urgent, il faut ouvrir le capot …

 

L’hôtesse n’en démord pas : c’est sous le capot que ça se passe ! Elle reste persuadée que c’est un problème de transmission entre l’ordinateur de bord et les roues motrices ( en fait entre le coach et les joueurs ) ou alors c’est le joint de culasse !

 

 

Derrière la main courante c’est le débat de la semaine :

 

Mario semble assez perplexe « C’est vrai que la chance n’est pas avec nous en ce moment, mais en avoir trop ce n’est pas bien non plus car le cul … lasse ! Quant à la transmission, elle ne peut-être que de pensée, Gillot ne parle pas, c’est plutôt dans moteur un problème de couple … lui qui est habitué à Harley et Davidson ( il en possède chez lui dans le nord ) »

 

L’hôtesse préconise dans un premier temps une vidange, d’ailleurs est-elle faite régulièrement ? s’inquiète t-elle …

 

Pendant la préparation d’avant saison, le groupe absorbe toute l’énergie nécessaire pour tenir une bonne partie de la saison, mais à faire de l’huile comme actuellement, un réajustement s’impose …

 

« C’est vrai qu’ il faut mettre de l’huile, nous dit Marcel. Mais ce que je remarque à chaque coupure, ce sont ces éléments qui giclent sans qu’on s’y attende comme Plasil par exemple »

 

« Pour toi Marcel c’est donc un problème de gicleur ? » questionne Bébert qui lui changerait tout simplement les bougies …

 

 

Ah les bougies !! Pièces essentielles pour l’allumage confirme l’hôtesse … jusqu’à présent cinq fois sur sept cette voiture cale …

 

Les amortisseurs peuvent également rentrer en ligne de compte pour la tenue de route … les  »cales sont »… prêtes pour aller voir dessous cette machine girondine !

 

« Tout a commencé avec ce safari au Gabon. Cela peut en effet nous être préjudiciable à la longue … On a eu le claquement d’une  »fusée » au cardan avec Grégory Sertic dans l’étape menant à Libreville et je rejoins ainsi l’hôtesse quand elle déclare que ce sont également les amortisseurs qui ont souffert avec tous ces nids de … poule ! » nous explique Jojo.

 

« C’est à devenir chèvre » réplique Bébert. « Et depuis c’est ce qui s’est passé !…..voilà l’explication » ajoute t-il.

 

 

C’est quand même dommage car nous avions fait un bon circuit contre Monaco mais tout à coup on a eu une sortie de route … La direction a t-elle été touchée ? Non répond le président, locataire du véhicule : « on ne peut pas lutter contre la fatalité ! » a t-il déclaré dans les médias. Et c’est vrai, d’autant plus que les monégasques sont plus habitués dans ce genre d’épreuve …

 

 

 

Épreuve … le mot est lâché, celle que nous supporters, traversons.

 

 

 

Pourtant l’hôtesse nous avait préconisé la position haute afin de nous envoyer en fin de championnat au 7ème ciel ( enfin à la 7ème place chère à JL.Triaud ). Et cela se comprend car en position basse on ressent tous les chaos donc il faut absolument modifier la façon de piloter afin d’éviter de devenir charrette …

 

Malgré cet avertissement, le détour à St Etienne a été tout le contraire … position basse en permanence en laissant faire. Aucune réaction, il semblait même que rien ne fonctionnait. Impossible d’accélérer, on avançait avec le frein à main afin d’éviter de zigzaguer, une conduite sans visibilité qui ne pouvait que nous faire percuter le mur vert en faisant même un tête à queue …

 

Les quinze jours qui suivirent laissaient à penser que le mécanicien en chef allait remettre le bleu de chauffe. Malheureusement une bonne partie de son équipe était appelée dans diverses compétitions internationales les privant ainsi de stages de perfectionnement vidéos pour essayer de comprendre les duels, l’engagement, bref tous les ratés de ce début de saison …

 

 

 

 

 

 

Les formules 1 du PSG n’auront, de ce fait, tout en économisant leur carburant, aucun mal à faire de ce rendez-vous une soirée dite de démonstration face aux petits bolides girondins qui eux, à l’inverse, avait l’air de patiner dans le vide … Bref une simple formalité pour l’écurie de Laurent Blanc !

 

Seule satisfaction, des duels gagnés en début de match, pas Digne quelquefois il en sait quelque chose le néo-parisien …

 

De bonne augure donc pour aller déguster quelques saucisses à Francfort !

 

A l’origine, la formation de Francis Gillot ne s’était pas rendue en Allemagne pour faire du tourisme, encore moins pour visiter le salon automobile. Mais tout simplement véhiculer l’image d’une équipe revancharde et pleine de volonté dans une compétition européenne où ils se sentent à l’aise comme l’Europa Ligue, qu’elle désirait jouer à fond …

 

Et bien encore une fois c’est raté … L’équipage allemand n’était pourtant pas un ogre comme le Bayern ou le Borussia mais tout simplement l’Eintracht, encore en division 2 il y a deux ans! Mais là encore, la mécanique a été défaillante. Comment peut-on rééditer à quinze jours d’intervalle un début aussi catastrophique ?

 

De l’énergie, du peps…. Ce sont les questions que tout supporter bien constitué va se poser à la veille de se rendre en Bretagne! En tout cas, rien de tel pour relancer la machine comme dirait Nicolas Maurice Belay !

 

 

 

 

 

 

Ils se sont réunis les joueurs avant la séance d’hier matin … Pour se dire quoi ? Des vérités parait-il ! Déjà à Francfort Mathieu Chalmé aurait pris la parole … à croire que Patrice Evra a fait des émules ! C’est la roue de secours !

 

Au fait ! Mais c’est bien sur !!! Personne n’y avait pensé. Et si c’était tout simplement un problème de pression ? On roule à plat depuis le début alors regonflons tout ça et ça va repartir …

 

Après une défaite honorable face à Monaco, Lorient s’apprête donc à recevoir cette équipe bordelaise pleine d’incertitude. Un match revanche pour des merlus qui avaient été défaits par une équipe girondine euphorique (0-4) par le match le plus abouti de la saison dernière …

 

Mais après avoir perdu un de leur plus sûr espoir Mario Lemina pour Marseille, l’entraîneur breton Christian Gourcuff devra se passer de l’attaquant Aliadière ainsi que de Coutadeur (adducteurs) s’ajoutant à la longue absence d’Alain Traoré (cuisse), mais pourra compter finalement sur Monnet Paquet.

 

 

L’équipe probable du FC Lorient :

 

Audard – Baka, Bourillon, Ecuele-Manga (cap), Guereiro – Monnet-Paquet, Jouffre, Lautoa, Barthelmé – Aboubakar, Diallo

 

Attention particulière à Aboubakar … Les mêmes caractéristiques qu’un certain … Cheik Diabaté !

 

 

A Bordeaux, seule la victoire sera obligatoire afin d’éviter la crise qui couve doucement mais sûrement ce qui permettrait aux hommes de Francis Gillot de respirer sur le plan comptable, même un point ne serait pas la garantie d’une quelconque reprise …

 

Toulouse ayant gagné à St Etienne ce vendredi soir. Et oui Président, nos voisins sont devant nous, il est donc impératif de les redoubler afin de leur laisser contempler la charrette de la relégation postée sur le bord de la route …

 

 

 

La Charrette : prêt à monter dedans !

 

 

Le groupe :

Carrasso, Olimpa – Planus, Sané, Orban, Bréchet, Poundjé, Mariano – Sertic, Biyogo-Poko, Obraniak, Nguemo, Traoré – Saivet, Maurice-Belay, Diabaté, Rolan, Sacko.

 

 

 

Bon match à toutes et à tous

 

 

Allez Bordeaux, Allez

 

Vous aimerez peut être aussi...