Pourquoi Bordeaux est un candidat sérieux à l’Europe

Pourquoi Bordeaux peut être cette saison un candidat sérieux à l’Europe ? Bobby tente d’y répondre par ce papier, pour Girondins4ever.

 

 

Un recrutement ambitieux

Peu actif sur le mercato estival depuis plusieurs années, les girondins se sont montrés très ambitieux sur ce marché des transferts. Tout d’abord le club a accueilli un nouvel entraîneur,  Jocelyn Gourvennec, un passionné du beau jeu. Les girondins se sont tournés sur l’expérience ce qui avait manqué lors de la saison précédente en recrutant Jérémy Toulalan, joueur juste techniquement qui va apporter beaucoup de sérénité dans l’entrejeu girondins. Non présent lors de la première journée de championnat pour cause de suspension, la Toul’ comme on le surnomme est déjà devenu une pièce maîtresse du milieu bordelais. L’autre joueur expérimenté transféré aux girondins n’est autre que l’ancienne star du PSG, Jérémy Menez. Ce joueur est le gros coup réalisé par le club au scapulaire lors de ce mercato estival. En effet malgré qu’il ait fait une saison noire au Milan AC, il n’a pas perdu son talent et sera un des leaders de ce groupe en vue de l’expérience qu’il a acquise depuis le début de sa longue carrière. Motivé de retrouver son niveau, Menez a même accepté une dévalorisation salariale pour rejoindre les girondins. Ne comptant qu’un latéral droit dans son effectif avec le replacement de Guilbert dans l’axe, Bordeaux a réussi à obtenir le prêt du latéral droit du Paris SG, Youssouf Sabaly. Arrivé que récemment, il n’a eu que très peu de temps pour s’acclimater au groupe, cependant lors de la première journée de championnat, il est apparu très serein et très solide défensivement. Ces trois recrues ont été de réels coups de maître de la part des dirigeants girondins car ils n’ont pas eu à dépenser un centime. Le seul transfert ayant nécessité un soutien financier est celui du jeune espoir Kamano, coûtant 2,5M € au club girondin, considéré comme une affaire pour le président bordelais Jean-Louis Triaud.

 

Jocelyn Gourvennec

 

Un vent de fraîcheur nommé Gourvennec

Arrivé dès le début du mercato, Jocelyn Gourvennec n’était pas tellement l’entraîneur rêvé par certains supporters girondins qui rêvaient de noms un peu plus clinquants. Pourtant Jocelyn Gourvennec a vite changé l’avis des supporters qui voient pour la plupart l’homme de la situation en lui. Et pour cause en peu de temps Gourvennec a réussi à ramener de la rigueur et du respect au sein du groupe. Gourvennec, lui le très jeune entraîneur,  est un fan du beau jeu et cela s’est ressenti lors du match face à Saint-Étienne avec une équipe très plaisante jouant un très beau jeu offensif. Gourvennec est le genre d’entraîneur à avoir comme optique de « marquer plus que son adversaire pour gagner » contrairement à beaucoup qui ont comme optique de « ne pas prendre de but pour ne pas perdre ». Les dirigeants girondins ont tout mis en œuvre afin que Gourvennec et son staff réussissent. Reste maintenant qu’à confirmer.

 

Valentin Vada

 

Une jeune garde talentueuse

Depuis maintenant quelques années les clubs français étant en manque réel d’argent, se sont tournés vers la formation. La formation est devenue le meilleur moyen d’avoir de bons joueurs sans devoir se ruiner. Et c’est ce qu’il se passe depuis quelques années aux girondins et plus particulièrement lors de la période Sagnol qui a beaucoup misé sur les jeunes. La saison précédente a été peu rayonnante au niveau sportif mais pour autant elle a été très satisfaisante au niveau des jeunes car avec le nombre considérable de blessés, beaucoup ont eu leur chance. Des joueurs ont même déjà confirmé leur talent la saison passée comme Ounas, Guilbert, Prior ou encore Vada mais cela peut encore se dérouler cette année avec les éclosions de joueurs comme Malcom ou Laborde avec les confirmations des autres. Reste à savoir si nos pépites vont rester et pas partir lors de ce mercato estival. Ces joueurs formés au club peuvent aussi être une belle plus-value pour le club qui pourra peut-être rentrer dans une nouvelle aire.

 

Lamine Sané

 

Un ménage interne

Il a fallu que très peu de temps à Jocelyn Gourvennec pour faire un ménage en  interne, en effet, il possédait un effectif de plus de 30 joueurs et n’a pas hésité à faire un peu de vide dans celui-ci. L’engouement des supporters envers Gourvennec s’est fait très vite car Jocelyn a fait avec l’aide des dirigeants partir certains joueurs devenus indésirables aux yeux des supporters marine et blanc. Et pour cause trois joueurs non désirés par les supporters se sont vus conduire à trouver un nouveau club. Les joueurs Lamine Sané, Cédric Yambéré et André Poko ont donc dû faire leurs valises afin de partir vers de nouveaux horizons. Hormis ces départs tant désirés, Gourvennec a aussi établit des changements en interne avec la mise en place de règles plus strictes. Le ménage n’est cependant pas terminé, en effet le nombre de professionnels dans l’effectif est bien trop nombreux et les dirigeants bordelais devraient envoyer quelques jeunes en prêt afin de leur donner du temps de jeu.

 

Grégory Sertic et Nicolas Pallois

 

Le retour des cadres

Énormément touchés par les blessures, l’effectif bordelais est quasiment de nouveau au complet. En effet la saison dernière, Willy Sagnol a dû faire sans beaucoup de cadres dû à des blessures de longues durées comme Cédric Carrasso, Grégory Sertic, Nicolas Pallois, Pablo Castro, Nicolas Maurice-Belay… mais aussi avec  d’autres blessures mais moins conséquentes. Jocelyn Gourvennec retrouve donc cette année un groupe complet composé de tous ses cadres, en espérant qu’il n’y ait pas une hécatombe de blessures comme la saison passée.

 

Jocelyn Gourvennec

 

L’Europe ?

Tout est possible, avec bordeaux nous sommes habitués au meilleur comme au pire. Cependant cette saison avec le renouveau, Gourvennec, les recrues, le ménage etc, Bordeaux est un candidat sérieux à l’Europe et même au podium, qui sait ?! Jocelyn Gourvennec possède tous les éléments en sa faveur pour emmener Bordeaux au plus haut du classement. Après une très bonne entame de championnat avec une victoire, les girondins devront confirmer, poussés par un public toujours présent dès ce samedi avec un derby face à Toulouse au Stadium.

 

Par @BobbyFCGB

Vous aimerez peut être aussi...