C’est Capitole pour la suite !


 

Après le parfum d’une soirée européenne, les hommes de Willy Sagnol s’apprêtent à reprendre le fil rouge de notre championnat de Ligue 1 ! c’est toujours délicat de se ressourcer après une rencontre d’une telle intensité que représente une coupe d’Europe… La motivation n’est pas la même, c’est la raison pour laquelle l’entraîneur doit intervenir en adressant quelques messages de méfiance vis à vis de ‘adversaire de ce dimanche… pas question de supériorité encore moins de suffisance : le respect tout simplement… Toulouse, c’est un autre parfum qui s’en dégage : c’est la cité des Violettes… mais surtout ne pas croire que nos voisins vont nous les servir sur un plateau… nos joueurs auront droit tout simplement à les sentir au début, mais pour les cueillir il faudra le mériter…

 

 

Bordeaux a du caractère, c’est une certitude… certains observateurs disent même que c’est le coach qui déteint sur l’équipe… la ténacité est un élément de plus qui vient de surgir lors des deux dernières rencontres contre le PSG tout d’abord, et Liverpool ensuite…

 

Comment ne pas comparer ces deux matchs tellement les joueurs girondins n’ont rien lâché au cours de ces parties où ils étaient pourtant menés au score… c’est par leur pugnacité, leur capacité à s’arracher dans des situations parfois compromises, par leur solidarité de tous les instants et permettre ainsi à produire un spectacle d’une excellente tenue, que même les observateurs les plus critiques, ne pouvaient que parvenir à la même conclusion : par deux fois Bordeaux a fait un joli match !

 

 

C’est pas mi-mi tout ça venant du père Menès et de son frère d’arme Riolo ?…quoique que ce dernier a quand même envoyé une flèche empoisonnée en déclarant que Liverpool avait aligné une équipe bis (même Pierrot d’ailleurs mais moins accentué) que le stade n’était pas plein ! …bref une petite gentillesse dont notre « rigolo » a le secret… Peu importe, notre roquet consultant radio préféré ne connaît décidément pas grand-chose au football : il ne s’est pas encore rendu compte que les grandes équipes européennes possèdent un effectif tellement important, que les remplaçants n’ont rien à envier aux titulaires…

 

Le public est lui, satisfait, c’est là le principal… Il y trouve du plaisir, un public qui, également retrouve les fondamentaux, il aime par dessus tout voir évoluer des joueurs talentueux c’est vrai, même ceux qui le sont moins, mais qui compensent en se battant jusqu’à l’épuisement, des gars courageux qui mouillent le maillot au scapulaire auront toujours sa faveur…. quand on voit sortir Khazri physiquement entamé de même que Saivet qui a tout donné ou encore un Rolàn en restant sur le terrain mais carbonisé, c’est tout simplement une nouvelle mentalité qui ne se dément pas depuis plusieurs rencontres…

 

 

 

 

Willy Sagnol ne dit pas autre chose quand il déclare : « les gens viennent par rapport à la qualité de l’adversaire, mais aussi par rapport à nos prestations …ils se rendent compte de tous les efforts que font les joueurs …il y a un état d’esprit qui plaît aux supporters des Girondins ». Et du plaisir il y en a eu ces deux jours avant et après le match… se retremper dans cette ambiance oh combien existante, porteuse de bonheur pour tous ces spectateurs qui ne demandent qu’à vibrer…

 

Avant le match c’est le repas du « Château », l’occasion de se pencher sur le passé, Liverpool un club mythique avec son joueur de légende Kenny Dalglish… reçu par notre président JL Triaud avec qui il a posé très gentiment à la fin de la soirée et clôturée par un discours surprise dont le thème était… l’eau  par rapport au vin dont la foire ne fait pas baisser les prix !

 

 

 

En tant que délégués de la… de nos ligues respectives, nous vous parlerons… de l’eau minérale, de l’eau ferrugineuse. L’eau fer… l’eau ferrugineuse, comme son nom l’indique, contient du fer… du fer. Et le dire, c’est bien, mais le faire, c’est mieux !
Le vin non, mais l’eau ferru, l’eau ferrugineuse oui ! Et nous sommes fer, heu… heu, et nous sommes fier, de faire à…. Cheval Blanc bien entendu ! Et pourquoi y a-t-il du fer dans le vin ? Euh, dans l’eau plutôt ferru ferrugineuse, hum ? Parce que le fer à repasser, heu, pas le fer… l’eau, dirons-nous, l’eau, c’est parce que l’eau a passé et a repassé sur le fer, et le fer a dissout. Il a dissout le fer (rire). Et le fer a dix sous, c’est pas cher hein ? Alors pourquoi boire le vin qui est plus onéreux que l’eau ferru…, ferrugineuse. Le vin non, mais l’eau ferru, l’eau ferru ferrugineuse oui ! Auraient donc déclaré nos deux sympathisants pour la bonne cause !

 

L’après, c’était donc le match… même si pour arriver au Matmut Atlantique aura été des plus difficile à cause d’un horaire vraiment pas adapté à une compétition Européenne… il faut dire que la situation géographique du stade non plus ! Une tribune pratiquement vide….!

 

 

Celle exposée aux caméras… car celle d’en face, c’est la même chose mais on ne la voit pas… mais un vrai problème se pose : il faudra que les dirigeants du club s’y penchent sérieusement …car en effet, tous les réseaux sociaux ont dénoncé ce manque de spectateurs à ce niveau là ! Cela fait tâche surtout pour un match de Coupe d’Europe qui était sensé faire le « plein » ! Même les commentateurs de télé sont dans l’ignorance de la cause devant ces manques, ils présumaient, après dix minutes de jeu, que c’était lié à la circulation et aux encombrements, mais le match avançait et les places étaient toujours inoccupées… la France entière découvre ce magnifique stade mais… vide ! C’est l’impression en tout cas que cela donne aux téléspectateurs qui ne connaissent pas le lieu… Les loges sont en cause paraît-il… sont-elles réellement toutes louées ? …ce jeudi soir en tout cas les invités VIP étaient certainement restés chez eux ou alors dans ces fameuses loges occupés qu’ils étaient à déguster les petits fours avec un verre de champagne à la main  : beaucoup viennent que pour ça d’ailleurs ! Ces tribunes-là deviennent fréquentes dans les nouveaux stades et ressemblent beaucoup plus à Roland Garros qu’à un stade de football ! Bordeaux n’échappe pas à cette mutation du public lequel se disait populaire ! Moralité qui n’est certainement pas celle des supporters : il vaut mieux donc avoir des stades vides et les poches pleines que l’inverse ! Passons donc cette parenthèse qui pourrait s’avérer préjudiciable si rien ne se passe, trouver une solution c’est l’affaire cette fois-ci du club et non pas du nouveau Directeur du site on doit rendre cet espace vivant et occupé à l’image des autres tribunes… Le match de ce dimanche après-midi doit être considéré, comme cité plus haut, de capital… la victoire est impérative, tout autre résultat serait à coup sûr, un coup de frein dans la progression de cette équipe tant sur le plan mathématique que sur le moral des troupes !

 

 

 

 

Bien évidemment il se pourrait que les joueurs bordelais ne produisent pas les mêmes efforts que lors de leurs deux dernières rencontres… on ne passe d’un plat somptueux à… une daube ! mais le TFC ne rentre sûrement pas dans cette catégorie ce serait lui faire injure surtout quand on ne peut qu’apprécier leur spécialité : leur fameux et goûteux cassoulet Toulousain… un véritable délice… Il serait donc hasardeux d’en déguster avant la rencontre à éviter même par le public, car faut-il le rappeler comme indiqué en préambule de cette présentation de match, le thème principal en honneur des visiteurs, c’est bien un parfum de… violette qui nous est promis… alors abstenons nous, car cela pourrait nous péter au visage !

 

 

 

Un derby c’est le match de tous les dangers qu’il faut gagner… Toulouse a toujours été un adversaire coriace et plein d’envie… revenir avec un bon résultat sur la place du Capitole tel sera l’objectif des hommes de Dominique Arribagé. Le TFC compte 5 points à son compteur un de moins que nos Girondins 1 match gagné à domicile, 2 nuls à domicile et 2 défaites toutes les deux à l’extérieur 6 buts marqués dont un à l’extérieur et huit encaissés dont 4 hors du Stadium… Leur meilleur buteur est Martin Braithwaite avec 3 buts …Dominique Arribagé lui tarde de se retrouver dans l’enceinte du stade Matmut Atlantique. « On va découvrir le nouveau stade de Bordeaux mais surtout essayer d’être enfin performant à l’extérieur » dit-il mais il semble craindre cette rencontre contre des Bordelais impressionnants à Paris… de plus il ne garde pas de grands souvenirs en tant que joueur, il précise même : « En tant que joueur je ne crois pas avoir gagné à Bordeaux. C’est toujours difficile là-bas ». Par contre Jean-Daniel Akpa-Akpro est très excité à l’approche de ce derby : « Nous sommes chauds comme la braise, surtout après ce résultat contre Reims. Nous sommes motivés pour réaliser une grosse performance, pour  montrer que nous valons mieux que notre place au classement ».

 

Le groupe Toulousain : Ahamada, Goicoechea – Kana-Biyik, Spajic, Tisserand, Yago, Moubandje – Akpa-Akpro, Blin, Bodiger, Didot, Doumbia, Regattin, Somália, Trejo – Ben Yedder, Braithwaite, Pesic.

 

Les hommes de Willy Sagnol doivent continuer sur leur lancée… confirmer leur bonnes dispositions du moment, communier avec tout son public afin maintenir ainsi une relation qui ne peut que s’amplifier au fil des rencontres à venir, un trait d’union est en train de naître… ne dit-on pas que l’amour est un bouquet de… violettes !

 

 

Le groupe Bordelais : Carrasso, Prior – Contento, Gajic, Guilbert, Pablo, Pallois, Yambéré – Chantôme, Khazri, Plasil, Poko, Traoré – Crivelli, Jussiê, Maurice-Belay, Rolan, Kiese Thelin.

 

Bon match à toutes et à tous
Allez Bordeaux, Allez !

 

Francis dit Napeso

Vous aimerez peut être aussi...