Envers et contre tout !


Ne pas glander, se remettre dans le sens de la marche, c’est le défi qu’a lancé Willy Sagnol à ses hommes cette semaine… Il faut oublier ce faux départ… rien de tel que le « chaudron » pour repartir du bon pied envers et contre tous les déboires subis au cours de cette rencontre contre Reims de dimanche dernier…

 

C’est vrai qu’au lendemain de cette entame de championnat ratée bien des choses ont été dites, à chaud, dues évidemment à la déception ou encore à des analyses dépassant certaines pensées… Mais le vert serait-il déjà dans le fruit ? Prsonne n’ose encore y croire, la réponse ne saurait tarder devant le difficile calendrier qui nous est proposé…

 

 

Jean-Louis Triaud iconsport

 

 

Le président Triaud avait lui même décidé dès la fin du match de dire tout ce qu’il avait sur le cœur avec une pointe d’énervement… Ce qui ne faisait aucun doute sur les difficultés à digérer le plat qu’il avait fraîchement consommé… Lui n’avait en effet observé qu’un seul type comme il dit, qui s’était battu sur le terrain, en l’occurrence Poko… Les autres ont « glandé » ! Il aurait pu dire glandouillé ou encore plus convenable… Musardé ! Mais non pour lui c’était des glands qui ont planté le résultat !

 

 

Poko

Poko n’a pas « glandé » aux dires de JL Triaud

 

 

Bref, le président n’était pas content, mais alors pas du tout, il en voulait même à ce pauvre Cédric Yambéré auquel il reprochait le deuxième but Rémois .. notre défenseur aurait dû allé plus vite sur le ballon , il part avec un mètre de retard !

 

 

Yambere

 

 

Mais ne serait-il pas en retard lui même notre pauvre bénévole… Tout au moins dans sa réflexion ? Heureusement que Marius Trésor était là pour le rectifier et témoignant en tant qu’ancien défenseur (on peut croire son ressenti) que si notre gardien n’avait pas été handicapé par cette entorse à la cheville (dès le début du match faut-il le rappeler), il n’y aurait pas eu de deuxième but car Cédric Carrasso ne quitte pas sa cage et Cédric Yambéré aurait joué le ballon normalement à la vitesse requise… Par le président !

 

 

Jussiê

Jussiê pourra t-il se relever bientôt ?

 

 

Le public n’était donc pas très heureux non plus… La critique était même de rigueur sur un match dont l’issue était loin de correspondre à leur attente… Comment peut-on ainsi déjouer pendant toute une deuxième mi-temps alors qu’en jouant simple et de l’avant la tournure aurait été différente ne serait-ce qu’en tuant le match. Mais non c’était à chacun son numéro à celui qui sera le plus fort dans les « gris-gris »…

 

Ce qui fit écrire avec humour un supporter nommé « Coq-un » sur la toile répondant à un article de Sud-Ouest : « Vos commentaires me font penser à mes vacances à Disneyland : pagaille, foule, et attente partout ! La seule différence, c’est que pendant mon séjour, je n’ai pu y voir ne serait-ce qu’une seule fois Mickey, alors que vous, vous avez pu en voir 11 pendant 90 minutes ! ».

 

 Guilbert et Poundjé

Confiance maintenue pour Guilbert et Poundjé ?

 

 

Un premier match avec tous les dangers (qui vont avec) les hommes de Sagnol étaient avertis qu’une déconvenue serait forcément mal vécue (équipe, staff, dirigeants, supporters)… surtout que deux déplacements et non les moindres, se profilent pour le championnat… Avec un troisième prévue à la frontière chinoise concernant le barrage en Europa Ligue contre Kairat Almaty pour une seule réception toujours pour le compte de cette compétition contre le même adversaire le 20 Août , soit 4 matches en 16 jours !

 

 

Prior

Première pour Jérôme Prior…

 

 

Nos ennuis ne s’arrêtant pas là, il faudra faire sans quelques joueurs toujours à l’infirmerie ainsi que les nouveaux pensionnaires (Sertic 6 mois, Carrasso une dizaine de jours)… Justement à l’échauffement, cette cheville a enflé et la polémique qui va avec aussi… Les responsabilités étaient partagées une entorse aux principes même de la blessure, Cédric devait-il jouer ?… Non prétendent ceux qui ont assisté à l’incident… L’attitude du joueur était flagrante, il ne pouvait reposer son pied certes dû à la douleur à chaud mais également à son retour du vestiaire où de nombreux observateurs s’apercevaient que Cédric n’était plus en possession de tous ses moyens en boitant bas…

 

Que fait donc le coach mais surtout le médecin ? Ce dernier, qui aurait dû inciter le joueur à ne pas prendre de risque ? On a bien vu Cédric Carrasso venir chuchoter aux oreilles de son poulain Jérôme Prior quelques mots que l’on a pu apercevoir des tribunes, interpréter en conseil afin de le conforter pour ses grands débuts, car le public pensait à ce scénario… Et bien non ! Notre gardien titulaire décidait de garder son poste… Il était dit que le changement ne serait donc pas pour maintenant, allant à l’encontre de la logique de Rolland Courbis qui dit que pour un remplaçant son principal rôle c’est de… remplacer !

 

 

François Brochet

Dr Brochet au centre…

 

 

Donc le nouveau médecin du club a fait une entorse à la logique… C’est « du beau » !

 

Restons tout de même optimistes, il reste 37 journées, 111 points à prendre… Envers et contre tout notre équipe est prête à en découdre et dès ce samedi contre les amis Stéphanois même dans leur chaudron. Des Verts qui ne sont pas eux non plus au mieux en résultats, avec deux défaites consécutives… L’une en tour préliminaire de l’Europa Ligue match retour contre les Târgu-Mures (1-2) mais qualifiés pour les barrages grâce à leur victoire en Roumanie lors rencontre aller (3-0) … La seconde en championnat dès la première journée comme Bordeaux mais à l’extérieur au Stadium contre Toulouse (1-2) … En ayant perdu sur blessure eux aussi un homme de base leur capitaine Loïc Perrin

 

 

 

 

Il sera donc absent pour recevoir les Girondins et pour plusieurs semaines… Un véritable coup dur pour le onze de Galtier… Heureusement Bayal Sall, absent contre les Toulousains, va mieux… Il vient d’enchaîner plusieurs séances d’entraînement sans douleur…

 

D’autre part, deux bonnes nouvelles également Neal Maupay et J-C Bahebeck recrutés en début de semaine, sont qualifiés (même si le premier n’est pas retenu au final)… Ainsi l’entraîneur des verts pourra disposer de tout son monde en attaque qui était devenu le point faible après les départs d’Erding et surtout Gradel…

 

Saint-Étienne reste une équipe de valeur sûre de notre championnat… Elle a terminé le dernier exercice à la 5ème place avec un total de 69 point, 2ème meilleure défense avec 30 buts derrière Monaco 26 buts, 2 défaites seulement dans son célèbre chaudron avec 11 buts seulement encaissés (deuxième défense à domicile derrière… Monaco 10 buts, c’est dire !) 4ème attaque avec 51 buts dont 32 à domicile et 12 victoires et 5 nuls.

 

 

 

 

« C’est une belle affiche, entre deux clubs qui s’apprécient, deux clubs européens. Nous avons tous deux débuté par une défaite, sur le même score (2-1) et presque dans les mêmes circonstances, d’ailleurs. Ils auront à cœur de réagir, c’est sûr, mais nous, nous serons déterminés à gagner notre premier match à Geoffroy-Guichard » déclare l’entraîneur Stéphanois… Qui rajoute « Ce sera un match ouvert. L’an dernier, Bordeaux avait un système bien précis. Cette saison, je pense que leur schéma tactique sera différent. Ils ont un forfait important en défense (Grégory Sertic). Cette semaine, nous avons travaillé sur l’envie à afficher pour l’emporter. Les joueurs ont été sérieux, à l’écoute, et dans l’échange ».

 

Le groupe retenu par Galtier :

Ruffier, Moulin – Theophile-Catherine, Pogba, Brison, Bayal Sall, Clerc, Assou-Ekotto – Pajot, Clément, Corgnet, Lemoine, Diomandé – Bahebeck, Roux, Bamba, Hamouma, Monnet-Paquet.

 

 

De ce match, Bordeaux devra aller chercher lui aussi un résultat… Un nul représenterait déjà une bonne base pour repartir de l’avant… La manière sera tout de même observée… En retrouvant du jeu de l’envie de la solidarité de tous les instants seront autant d’éléments pour retrouver la confiance indispensable au regard du programme à venir….

 

« Envers et contre tout »…. Tel devra être le slogan du groupe retenu par Willy Sagnol

 

Prior, Lefebvre – Contento, Gajic, Guilbert, Pallois, Poundjé, Yambéré – Chantôme, Khazri, Poko, Traoré, Saivet – Diabaté, Maurice-Belay, Rolan, Kiese Thelin, Touré.

 

Bon match à toutes et à tous

Allez Bordeaux, Allez !

 

Francis dit Napeso

Vous aimerez peut être aussi...