On ne retiendra que la qualification…

Le résumé

 

Nous attendions ce match avec impatience, ça y est, on y est ! Les joueurs ont 90 minutes (peut-être plus) pour aller chercher l’objectif principal de tout un club : la qualification pour la Coupe d’Europe. En tout cas, Bordeaux est favori et a surtout son destin entre ses mains, ou entre ses pieds, après la victoire du match aller (1-0). Il faudra tout de même se méfier de cette équipe du Kairat Almaty puisqu’elle a posé des soucis aux Girondins surtout lors de la seconde période jeudi dernier. Nous espérons que les joueurs auront digéré ce qui a été le plus long voyage du club au scapulaire. Le match se jouera à guichets fermés avec un peu plus de 23 000 spectateurs, l’ambiance devrait également être hostile Alors attention à la désillusion ! C’est un groupe une nouvelle fois amputé de nombreux joueurs qui s’est déplacé à Almaty. En effet, Diabaté, Carrasso, Plasil, Sané, Sertic, Contento (blessés) et Chantôme (suspendu) seront absents. Laissé au repos le week-end dernier à Lille par son entraîneur, Diego Rolan figure cette fois dans le onze de départ. Voici justement la composition bordelaise :

 

 

 

Sans titre

 

 

 

Le fil du match

 

1ère : Première initiative pour le Kairat Almaty. Isael, sur le côté droit, adresse un long centre au second poteau à Riera. Ce dernier centre à nouveau en une touche. Yambéré, en voulant intervenir, trompe son propre gardien ! Début de rencontre catastrophique pour les Girondins qui ont déjà perdu leur avance au score…

6ème : Coup-franc excentré sur le côté gauche pour Almaty. Le ballon est repoussé au premier poteau par Prior mais l’arbitre signale une position de hors-jeu.

7ème : C’est la panique dans la défense bordelaise. Pallois se fait enrhumer par un petit sombrero, Yambéré manque encore son dégagement. Kuantayev en profite pour récupérer le ballon et frapper au but. C’est à côté.

15ème : Entame de match catastrophique pour Yambéré. Le défenseur bordelais manque encore une fois un dégagement dans sa surface. Heureusement que Prior est vigilent sur un centre-tir du Kairat Almaty. Le corner ne donnera rien.

23ème : Abdou Traoré écope d’un carton jaune pour protestation. Bon c’est vrai que sur le coup Rolan se fait découper dans le rond central et que l’arbitre ne bronche pas alors que l’avant-centre allait partir vers le but pour deux contre un…

36ème : Échange sur le côté droit entre Guilbert et Poko. Ce dernier se retourne, s’avance dans l’axe pour tenter sa chance. Sa frappe du gauche passe assez loin du cadre de Plotnikov.

38ème : Khazri se fait chatouiller les chevilles suite à un très, très gros tacle de Tymoshchuk. L’arbitre siffle, enfin, faute et donne un carton jaune au joueur du Kairat Almaty. Khazri proteste un peu en se relevant tant bien que mal, carton jaune aussi…

41ème : La première occasion bordelaise juste avant la mi-temps. Récupération très haute de Kiese Thelin qui trouve Rolan dans la surface. L’attaquant bordelais remet en retrait à Khazri. La frappe tendue du tunisien file juste au-dessus de la lucarne !

42ème : Les bordelais se réveillent enfin ! Le centre enroulé de Khazri n’est pas loin de trouver la tête de Kiese Thelin. Le suédois est un peu court et le portier s’empare du ballon.

44ème : Poundjé profite de l’espace devant lui pour s’avancer vers le but. Sa frappe s’envole assez largement au-dessus du but de Plotnikov.

 

 

C’est la mi-temps sur la pelouse du Stade Central. Le Kairat Almaty, grâce à un début de match catastrophique des Girondins, n’aura pas tardé à refaire son retard. Les bordelais ont mieux terminé cette première période sans parvenir toutefois à se montrer très dangereux (aucun tir cadré). Il va vraiment falloir se réveiller pour ne pas connaître une terrible désillusion… Certes les bordelais sont mauvais, mais il faut quand même souligner la prestation assez incroyable de Monsieur l’arbitre…

 

 

50ème : Pallois coupe parfaitement un centre à ras de terre de Riera. C’était dangereux ! Le corner ne donnera rien.

53ème : Poko reprend de la tête un centre de Poundjé. Vu le centre et vu la position de Poko à la réception, c’était mission impossible.

57ème : Saivet prolonge de la tête un corner de Khazri au premier poteau. Au second, Poko tente une reprise de volée mais c’est dévissé et ça passe au-dessus.

59ème : Poko reste à terre après un contact avec Gohou. Le gabonais sort se faire soigner mais reviendra sur la pelouse quelques secondes plus tard.

62ème : Yambéré tacle dans les pieds de Gohou mais il touche le ballon involontairement avec la main. L’arbitre sort un nouveau carton jaune, c’est très sévère…

66ème : Faute plus qu’inutile de Rolan sur le bord de la touche. Isael enroule son ballon au second poteau à destination de Kuat qui prend le meilleur sur Kiese Thelin. Prior ne peut que constater les dégâts… 2-0 !

69ème : Willy Sagnol effectue deux changements. Nicolas Maurice-Belay remplace Abdou Traoré et Enzo Crivelli remplace Diego Rolan.

71ème : Bon centre devant le but de Poundjé. Crivelli se jette et n’est pas loin de devancer la sortie du gardien. L’arbitre siffle une faute du bordelais mais il n’y avait rien du tout…

76ème : Buuuuuuuuuutttttt de Crivelli !!!! Longue action dans la surface du Kairat Almaty. Dans un premier temps, Kiese Thelin efface joliment deux adversaires pour servir en retrait Khazri. La tentative du tunisien est repoussée par Plotnikov sur un de ses défenseurs qui est obligé de dégager en catastrophe. Guilbert récupère sur son côté droit et adresse un centre à ras de terre. Inspiration géniale de Crivelli qui coupe la trajectoire avec une belle « madjer ». 2-1 et avec ce but, Bordeaux est, pour le moment, qualifié !

79ème : Isael part dans le dos de la défense bordelaise. A l’angle de la surface, il décoche une lourde frappe du pied droit. Le ballon vient s’écraser sur la transversale de Prior mais Isael est signalé en position de hors-jeu.

82ème : Le capitaine, Islamkhan, cède sa place à Despotovic.

85ème : Carton jaune pour Crivelli pour avoir gêné la relance du portier du Kairat Almaty.

86ème : L’arbitre arrête la rencontre puisque Khazri reste au sol à cause de crampes. Vladimir Weiss en profite pour effectuer un nouveau changement. Entrée de Kukeyev à la place de Kuantayev. Gajic remplace aussi Khazri qui ne pourra pas reprendre le match.

88ème : Quelle belle sortie de Prior ! Le jeune portier bordelais s’impose des deux poings avec beaucoup d’autorité dans sa surface. Percuté assez violemment par un joueur adverse, il restera quelques minutes au sol.

90ème : Attention ! Gohou est laissé seul dans la surface. Heureusement sa frappe est trop écrasée et elle passe assez largement à côté.

90ème : Il y aura 5 minutes de temps additionnel !

93ème : Comme Khazri, Guilbert est victime de crampes. Il parvient à se relever pour reprendre sa place.

 

 

C’est TER-MI-NE ! Bordeaux s’incline mais se qualifie pour la phase de groupes de la Ligue Europa grâce au but d’Enzo Crivelli. Pour faire simple, ce soir nous retiendrons uniquement la qualification…

 

 

crivelli

 

 

Les joueurs

 

Aligné pour son deuxième match d’Europa League d’affilée, Jérôme Prior a effectué une prestation solide après s’être mis en confiance ce week-end face à Lille. Une nouvelle fois, il a été très bon dans ses sorties aériennes, et rassurant pour sa défense comme sur sa sortie périlleuse très réussie en fin de match (88′). A noter qu’il ne peut absolument rien faire sur la mégarde de Yambéré qui donne le but contre son camp ni sur le second but qui est une reprise bien placée au ras du poteau.

 

Passons à la défense maintenant et par Frédéric Guilbert. Préféré à Milan Gajic, il n’a pas été très offensif en première période, mais il fut néanmoins très solide défensivement. Il se montra un peu plus haut sur le terrain lorsque Bordeaux fut mené au score. C’est lui qui est passeur décisif pour le buteur Enzo Crivelli d’une superbe remise au point de penalty. Enfin il sera précieux en fin de match dans la phase de dégagement avec deux tètes consécutives importantes (93′). Premier défenseur central et quelle performance encore une fois pour Nicolas Pallois. Auteur de bonnes interventions en première mi-temps (15′, 21′,26′, et 36′), il fait un retour défensif très important sur une action de but (50′) et réalise un bon travail défensif en fin de match (73′ et 86′). Un roc sur lequel on peut compter depuis le début de la saison et qui nous montre encore ce soir, qu’il est l’un des seuls à être au niveau européen. Cédric Yambéré, le second défenseur central, a quant à lui passé une bien mauvaise soirée. A commencer sur ce but contre son camp dès la première minute largement évitable sur un ballon, ma foi, très anodin et facile à dégager. Pas à l’aise par la suite avec de nombreuses approximations défensives qui donnent des opportunités de marquer aux joueurs d’Almaty. Un peu mieux en début de seconde période, il concédera un carton jaune sévère pour une main (62′). Un match à oublier pour Cédric, qui doit garder la qualification en tête et se recentrer sur le derby de dimanche. Dernier joueur sur la ligne de défense, Maxime Poundjé. Comme à son habitude, il s’est beaucoup employé sur son coté en multipliant les centres (31′, 47′, et 79′), le plus souvent ratés, mais on retiendra la prise d’initiative et l’envie de porter le danger dans la surface adverse. A noter un très bon apport défensif en fin de match pour tenir le résultat.

 

Abdou Traoré, aligné en sentinelle devant la défense, n’a jamais été très influent sur le jeu bordelais. Il n’a pas su organiser le jeu et gratter ces ballons si importants pour la relance. Il récolte un carton jaune inutile pour protestation (20′). Remplacé par Nicolas Maurice Belay (70′). André Poko, fut ce soir un ton en dessous de ses performances de début de championnat. Il a cruellement manqué de précision dans le dernier geste offensivement que ce soit sur des centres (26′ et 30′) et une frappe hors cadre (36′). Néanmoins, on a pu compter sur son coté bagarreur qui lui a permis de récupérer pas mal de ballons. Performance moyenne aussi pour notre capitaine Henri Saivet, qu’on n’a pas senti assez décisif dans la construction du jeu bordelais. Il a toutefois été très présent dans le domaine défensif avec de nombreuses couvertures et interceptions. Sans oublier, son rôle de capitaine très assumé qui s’est traduit par des encouragements et des conseils précieux envers ses partenaires à l’image du soutien envers Cédric Yambéré après son but contre son camp. Wahbi Khazri, le meneur de jeu, en général très présent pour effectuer un pressing sur la défense. Au niveau offensif, une seule frappe au-dessus (40′) à se mettre sous la dent. Quelques centres (45′, 76′) mais rien de très dangereux. Il écope lui aussi d’un carton jaune de protestation (38′), et sera, au passage, absent pour le premier match de poule des girondins. Remplacé en fin de match à cause de crampes par Milan Gajic (89′), que l’on n’a pas eu le temps d’apercevoir.

 

Pour animer l’attaque girondine ce soir, deux attaquants ont été alignés en pointe par Willy Sagnol. Commençons par le plus en vue des deux ce soir, qui est Isaac Kiese Thelin. Le jeune suèdois fut intéressant dans le jeu aérien et comme point d’encrage des offensives bordelaises. Il est aussi auteur d’un bon pressing tout au long de la première période. Malheureusement, il s’est éteint au fil du second acte en perdant plus de ballons et en négligeant les efforts. Il terminera sa prestation par une fausse note en laissant marquer le latéral kazakh sur le second but (68′). Enfin, dernier titulaire de la composition de ce soir, l’uruguayen Diego Rolan. C’est un match à oublier pour lui aussi qui a été totalement invisible tout au long du match. Il ne fut que très peu servi et a surtout passé le plus clair de son temps à courir après le ballon. De plus, il clôture sa piètre performance par une faute largement évitable qui amène le but. Remplacé par Enzo Crivelli (70′)

 

Au sujet des remplacements, il faut souligner le très bon coaching de l’entraîneur Willy Sagnol qui a réussi à débloquer la situation avec les deux entrants suivants. Pour commencer, le plus expérimenté, Nicolas Maurice Belay, qui comme à son habitude, apporte sa vitesse de percussion et ses bons centres devant le but. C’est lui qui est à l’origine du but qualificatif grâce à son bon débordement sur son coté gauche. Bien sur, comme le dit le proverbe « le meilleur pour la fin ». Que dire de la performance d’Enzo Crivelli ? L’éclair de génie, le sauveur, la liste est encore longue pour saluer la rentrée de ce jeune espoir français tout fraîchement appelé pour la sélection française des moins de 21ans. Vous l’aurez compris, c’est bien lui qui marque le but qualificatif d’une sublime « madjer » (76′) quelques minutes après son apparition sur le terrain. Il fut d’autant plus important dans la conservation de balle et en contre attaque pour mener à bien les dernières offensives girondines. Prestation plus qu’encourageante pour la saison à venir.

 

 

almaty

 

 

La feuille de match

 

Jeudi 27 août 2015 à 16h45

Tour préliminaire de Ligue Europa 2015-2016

Stade Central, Kairat Almaty

23 000 Spectateurs

Arbitre : M. Bas Nijhuis

Kairat Almaty 2–1 Bordeaux

Buts : Yambéré (CSC, 1min), Kuat (66ème) ; Crivelli (76ème)

Cartons jaunes : Tymoshchuk (38ème) ; Traoré (21ème), Khazri (39ème), Crivelli (85ème)

Cartons rouges : Néant

Kairat Almaty : Plotnikov – Kuantayev (Kukeyev, 87ème), Bruno, Markovic, Kuat – Bakaev, Islamkhan (c) (Despotovic, 83ème), Isael, Tymoshchuk – Gohou, Riera

Bordeaux : Prior – Guilbert, Yambéré, Pallois, Poundjé – Traoré (Maurice-Belay, 69ème), Poko, Saivet (c) – Khazri (Gajic, 86ème) – Rolan (Crivelli 69ème), Kiese Thelin

 

 

almaty

 

 

Les notes Girondins4ever

 

Prior : 5

Guilbert : 6

Yambéré : 1

Pallois : 7

Poundjé : 4

Traoré : 3

Poko : 5

Saivet : 5

Khazri : 4

Rolan : 2

Kiese Thelin : 4

 

 

almaty

 

 

 

Les statistiques

 

Kairat Almaty – Bordeaux

Nombre de tirs : 6-5

Nombre de tirs cadrés : 2-1

Tirs contrés : 2-0

Tirs sur les poteaux : 0-0

Corners : 2-3

Hors-jeux : 1-0

Cartons jaunes : 1-3

Cartons rouges : 0-0

Fautes commises : 8-12

Fautes subies : 11-8

 

 

Article coécrit par Thomas et Julien

Vous aimerez peut être aussi...