Bordeaux ne perd pas (dans) le nord !

 

Résumé du match

Lille qui n’avait plus le droit à l’erreur après la défaite concédée face à l’AS Monaco la semaine dernière, recevait des bordelais à la dérive après un pitoyable nul contre Arles-Avignon. La rencontre semblait très déséquilibrée et beaucoup de girondins auraient signé pour ce score de 1-1 avant la rencontre. Et pourtant, ce sont bel et bien nos joueurs qui peuvent peut-être repartir avec des regrets au vue de la physionomie du match …

Une fois n’est pas coutume les hommes au scapulaire entamaient le match à tambours battants. Dès la 8ème minute, les marines et blancs se procuraient une grosse occasion par l’intermédiaire de Jussiê qui après avoir dribblé Landreau, remettait en retrait pour Ben Khalfallah qui voyait sa frappe détournée en corner par un défenseur. S’en suivra un festival de la part du gardien lillois qui coup sur coup repoussera les tentatives de Marange, Modeste et Wendel (10ème, 12ème puis 16ème). Nos joueurs faisaient preuve de beaucoup d’agressivité et étouffaient des lillois qui n’auront qu’une seule situation intéressante lors de la première période par une frappe lointaine de Balmont, qui passera de peu à côté (29ème). Les bordelais manquaient une dernière fois d’ouvrir le score peu avant la mi-temps (41ème) alors que Plasil était à deux doigts de reprendre le coup-franc de Wendel. Malgré une défense inédite et la surprise Savic préféré à Planus, cette charnière centrale faisait très bonne figure lors de cette période.

 

 

 

 

 

 

2ème mi-temps : Les lillois semblent être revenus avec des intentions un peu plus offensives. Mais malgré cela, la défense girondine reste solide et compacte. Les bordelais placent des banderilles en contre et Jussiê manque l’immanquable à la 52ème minute. A la suite d’une superbe action, Chalmé déboule sur son côté droit et centre pour le brésilien au milieu de la surface de réparation qui, on ne sait comment, met la balle au dessus. On se dit alors que les marines et blancs ont manqué leur chance et à la 58ème minute… 1ère occasion et but pour les lillois. Le meilleur buteur de la L1, Moussa Sow, est lancé par Cabaye sur la droite de la surface de réparation et se retrouve seul devant Carrasso. L’ivoirien ne manque pas l’offrande et crucifie le gardien bordelais. Une erreur de défense payée cash. Mais à la 77ème, l’indispensable Plasil tire un corner à destination de Savic qui se libère de son marquage pour venir placer une superbe balle piquée. Imparable pour Landreau ! S’en suivra une période où les nordistes pousseront afin d’emporter la victoire et emmenés par l’intenable Hazard, tenteront par tous les moyens de déstabiliser la défense bordelaise. Mais cette défense reste compacte une fois encore, où sera suppléée par Carrasso (80ème, 82ème). Fin du match 1-1, inespéré avant la rencontre presque frustrant à l’issue du match.

Mais le plus frustrant est certainement de ne pas voir cette équipe si convaincante match après matchs. Parce que s’il elle a quasiment à chaque fois répondu présent face aux gros de Ligue 1, elle n’a jamais été capable d’enchainer face aux plus « petits »… La question est alors quel visage verra-t-on face aux stéphanois dans 1 semaine ? Et surtout quelles excuses trouveront-ils encore en cas de défaite face aux verts ?

 

 

Les joueurs

Cédric Carrasso ne peut rien faire sur le but de Moussa Sow, et a répondu présent lorsqu’il a été sollicité en deuxième période.

Du côté de la défense, Mathieu Chalmé a réalisé une bonne partie pour son retour en tant que titulaire. Rarement pris à défaut défensivement, il a beaucoup apporté sur son côté offensivement. Attention quand même, il a eu du mal à finir le match face au feu-follet Hazard. De l’autre côté, Florian Marange remplaçait Benoit Trémoulinas pour ce match et a lui aussi réalisé une très bonne partie en étant solide défensivement même si on peut déplorer sur le but son mauvais placement, laissant seul Sow dans son dos. Offensivement, il est beaucoup monté lui aussi et aurait pu être récompensé par un but sur une très belle frappe à la 10ème minute. La charnière centrale inédite nous a agréablement surpris. Vujadin Savic a été très solide dans les duels et propre dans ses relances. De gros progrès. Il est justement récompensé par ce but. Fernando Menegazzo est lui toujours une bonne solution de rechange et a réalisé de bonnes interceptions. Il a réalisé cependant de nombreuses fautes.

 

 

 

 

Au milieu, Alou Diarra n’est toujours pas revenu à son meilleur niveau mais a quand même réalisé une bonne partie. Fidèle à lui-même, solide dans les duels, ratisseur de ballons, relances simples. Jaroslav Plasil est toujours aussi régulier. Il a une fois encore été très utile de par son positionnement et son activité tant défensive que offensive. Il est une nouvelle fois passeur décisif sur le corner de l’égalisation. Geraldo Wendel a lui été très présent dans le jeu. Il a beaucoup permuté avec Ben Khalffalah et été utile par ses coups de pieds arrêtés. On peut cependant regretter pas mal de déchet technique. Vieira Jussiê a dynamité la défense lilloise et été très incisif sur les contres. Malheureusement, il manque l’occasion du match. Fahid Ben Khalfallah a fait un gros travail défensif mais n’a été que très peu en vue offensivement, en témoigne son faible nombre de ballons joués (34).

Anthony Modeste a beaucoup pesé sur la défense mais n’a touché que peu de ballons. On ne l’a que très peu vu. A noter, une tête sur un centre de Marange mais qui a été facilement captée par Landreau. Cheick Diabaté est entré en jeu à la 73ème minute de jeu mais n’a eu que peu d’occasions de se mettre en valeur. Il a été cependant utile dans les dernières minutes de par sa faculté à conserver et protéger le ballon.

 

 

La feuille de match

Saison 2010/2011 – 31ème journée

Lille OSC – Girondins de Bordeaux (1-1)

Samedi 17 avril – Stadium Lille Métropole

17069 spectateurs – Arbitre : Mr Philippe Kalt

Cartons jaunes : Hazard (56ème) – Fernando (70ème), Marange (88ème), Carrasso (90ème)

Lille : Landreau – Debuchy, Rami, Chedjou, Beria – Mavuba(c), Balmont (Obraniak,82ème), Cabaye – Frau (De Melo,59ème), Sow, Hazard

Bordeaux : Carrasso – Chalmé, Savic, Fernando, Marange – Diarra(c), Plasil, Ben Khalfallah, Jussiê, Wendel (Diabaté, 73ème)  – Modeste

 

 

 

 

Les statistiques

Possession : Lille 55%, Bordeaux 45%

Tirs : Lille 11 (5 cadrés), Bordeaux 9 (5 cadrés)

Passes réussies : Lille 79%, Bordeaux 79%

Hors-jeux : Lille 3, Bordeaux 1

Corners : Lille 5, Bordeaux 3

Centres : Lille 19, Bordeaux 16

Fautes : Lille 16, Bordeaux 21

Cartons jaunes : Lille 1, Bordeaux 3

 

 

Du côté des joueurs, Marange est celui qui a touché le plus de ballons (69) juste devant Hazard côté lillois (65). Chalmé et Beria ont remporté le même nombre de ballons : 25. Marange est également celui qui a perdu le plus de ballons (23) mais Sow en a perdu 19. Savic a réussi 92% de ses passes devant Hazard pour Lille (89%). Cabaye est le joueur qui a le plus tiré au but avec 3 tirs dont 2 cadrés, alors que Modeste a frappé 2 fois (2 cadrés).

 

 

Les notes Girondins4ever (sur 10)

 

Carrasso : 6,5

Chalmé : 6,5

Savic : 7

Fernando : 7

Marange : 6,5

Diarra : 6

Plasil : 7

Ben Khalfallah : 5,5

Jussiê : 6,5

Wendel : 6

Modeste : 5

 

Résumé vidéo du match :

 

 

 

Vous aimerez peut être aussi...