« Chyprès » de la qualification…

Le résumé

 

Enfin ! Que c’est long cette période estivale sans matches de nos Girondins… ! Les hommes de Willy Sagnol retrouvent donc le Nouveau Stade pour le premier match officiel de la saison et pour le premier match de Coupe d’Europe dans cette nouvelle enceinte… Les Girondins n’auront pas le droit à l’erreur ce soir contre un adversaire qui devrait être à notre portée, l’AEK Larnaca. Sagnol, Triaud, les joueurs… Tout le monde est unanime lors de cette préparation d’avant-saison pour dire que Bordeaux jouera à fond cette Ligue Europa et qu’il s’agit de l’objectif principal du club avant le démarrage du championnat. Pour l’occasion, l’entraîneur bordelais a déjà dû faire face à un groupe un peu amoindri. Rolan, Sané, Plasil, Jussiê (blessés), Gajic et Contento (choix) seront absents. Grégory Sertic est titularisé dans l’axe de la défense, le jeune Frédéric Guilbert occupera le côté droit… Voici la composition bordelaise :

 

 

 

 

Sans titre

 

 

 

 

 

Le fil du match

 

2ème : Premier corner pour les Girondins obtenu par Thomas Touré sur le côté gauche de l’attaque. Le portier de Larnaca capte difficilement le ballon en deux-temps.

11ème : Poundjé effectue un beau dribble sur son côté gauche. Le latéral bordelais trouve Khazri dans l’axe à 25 mètres des buts. Ce dernier se positionne sur son pied droit et enroule une belle frappe. Elle passera de peu au-dessus des buts chypriotes.

12ème : Vers la ligne médiane, Diabaté élimine deux adversaires en imposant son physique. Il décale Poko sur la droite qui se retrouve en position de centre. Le centre est repris de volée du plat du pied droit par Touré mais le jeune bordelais ne trouve pas le cadre.

13ème : Poko est encore une fois sur le côté droit pour adresser un nouveau centre. Il est mal renvoyé par la défense de Larnaca. Du coup, Guilbert, qui avait continué son effort, parvient à frapper plein axe. Malheureusement, son tir fuit le cadre du portier adverse. Trois tirs en trois minutes, Bordeaux accélère…

15ème : L’arbitre siffle une main de Tomas aux 35 mètres. Décalé par Khazri, Sertic tente sa chance directement. La frappe du capitaine bordelais est déviée par le mur mais le portier ne se laisse pas surprendre et reste sur ses appuis pour s’emparer du cuir.

16ème : Première réaction pour l’AEK Larnaca. Trouvé sur un centre qui arrive du côté gauche de l’attaque, Andre Alves reprend immédiatement du pied gauche. Le ballon fuit le cadre de Carrasso et passe à un bon mètre.

26ème : Premier arrêt de Cédric Carrasso. Chantôme négocie mal un ballon en retrait de Khazri devant sa propre surface. Du coup, Tomas en profite pour tenter sa chance mais Carrass’ détourne cette frappe flottante des deux mains.

32ème : Suite à long coup-franc, Catala arrive à placer sa tête dans la surface. Elle prend la direction d’un partenaire au second poteau mais Carrasso s’interpose et boxe du poing.

34ème : Coup-franc et cette fois c’est pour Bordeaux. Il est parfaitement tiré par Khazri mais Sertic est un poil trop court pour reprendre et Pallois est surpris… Dommage !

35ème : Magnifique inspiration de Poko ! Suite à un décalage de Touré, le gabonais reprend de volée dans un angle très fermé. Ça passe juste à côté du but de Larnaca…

39ème : Quelle occasion manquée par Khazri ! Le Tunisien s’en va au but suite à un bon ballon en profondeur de Touré mais sa frappe est contrée par les jambes du gardien adverse.

43ème : Bordeaux obtient deux corners. Sur le second, le ballon revient sur Poundjé dont la frappe des 25 mètres part dans les airs.

 

C’est la mi-temps au Nouveau Stade de Bordeaux sur ce score nul et vierge. Ce sont les bordelais qui se sont montrés les plus dangereux mais les hommes de Sagnol ont manqué des opportunités, notamment celle de Khazri à la 39ème. Les chypriotes ont montré qu’ils pouvaient être dangereux par Alves (17ème) et Tomas (27ème). Il faudra faire plus pour prendre l’avantage avant le match retour…

 

46ème : A la demande de son entraîneur, Nicolas Maurice-Belay accélère son échauffement dès le retour des vestiaires.

47ème : Bordeaux se montre très présent dans le camp adverse en ce début de seconde période. La défense de Larnaca repousse plusieurs centres bordelais. Sur la fin de l’action, le ballon arrive sur Khazri qui tente une frappe enroulée. Ça passera assez largement au-dessus.

48ème : Thomas Touré n’est pas loin de partir seul au but mais il manque son contrôle en pleine course. Il obtient malgré tout un corner. Sur celui-ci, la défense de Larnaca panique un peu et dégage à nouveau en corner. Sur le second, Pallois voit sa tête passer au-dessus de la barre. C’est chaud !

52ème : BUUUUUUTTTTTTTTT des Girondins !!!! Diabaté reprend sans contrôle et à bout portant un centre de Khazri. La ballon s’écrase sur la transversale mais Poko a bien suivi et place une tête dans le but vite ! 1-0 !

55ème : Les bordelais continuent à pousser sur le but de Larnaca pour faire le break… Mais Cheick Diabaté manque une énorme occasion. Sur une passe lobée, le Malien se présente devant le portier mais son extérieur du droit passe à quelques centimètres du poteau… Bordeaux obtient un corner. Sur celui-ci, Khazri tente la frappe directe mais le ballon heurte la barre transversale ! Le tunisien était à deux doigts de surprendre Tono !

58ème : Ortiz remplace Jorge Larena au milieu de terrain côté Larnaca.

59ème : Suite à un bel enchaînement dans la surface, Chantôme parvient à décaler idéalement Khazri. Ce dernier tente une frappe mais elle est contrée par la défense chypriote. Dans la continuité de l’action, Poundjé centre fort devant le but et obtient un corner. Il ne donnera rien.

61ème : Tentative à l’entrée de la surface de Thomas Touré. Sa frappe croisée du gauche n’inquiète pas le portier adverse.

62ème : Carrasso sauve son équipe ! Suite à une nouvelle perte du ballon de Chantôme, Tete lance Alves en profondeur dans le dos de la défense bordelaise. Carrasso jaillit bien dans les pieds et évite le pire grâce à cette magnifique parade ! Attention…

65ème : Premier changement pour les Girondins. Wahbi Khazri cède sa place à Nicolas Maurice-Belay. Sur le plan tactique, Saivet prend la place de n°10, Touré passe à droite et NMB à gauche.

69ème : Deuxième changement pour l’AEK. Alves est remplacé par Mytidis.

73ème : Penalty ! Thomas Touré est stoppé dans son accélération par Ninu. Ce dernier indique que la faute est en dehors de la surface mais l’arbitre a désigné le point de penalty. Diabaté ne tremble pas et transforme en prenant le portier à contre-pied. Bordeaux fait le break !

76ème : Greg Sertic reste au sol après un gros contact avec Cédric Carrasso. Le portier bordelais a percuté son défenseur lors d’une sortie aérienne. Le capitaine du soir saigne au niveau du cuir chevelu mais plus de peur que de mal puisqu’il reviendra sur la pelouse avec un beau bandage. Sertic n’hésitera pas à repousser un centre de la tête !

78ème : Ortiz réclame une main de Poundjé dans la surface mais l’arbitre ne bronche pas et désigne un corner.

80ème : BUUUUUUTTTTTTTTTTTT ! Sur un ballon en profondeur, Maurice-Belay s’échappe et s’en va tromper le gardien de Larnaca d’un tir croisé du gauche. Le décalage de Touré à l’aide d’une aile de pigeon était magnifique ! Le stade explose, 3-0 !

82ème : Oufff…. Larnaca n’était pas loin de revenir au score. Ortiz revient sur son pied gauche, sa frappe est contrée par Poundjé. Cédric Carrasso, pris à contre-pied, est sauvé par la barre transversale !

84ème : Saivet reçoit un carton jaune suite à un tacle en retard sur Tete. Dans la foulée, Touré cède sa place à Robin Maulun. Ce dernier effectue donc son premier match avec les professionnels.

89ème : Nouveau et dernier changement pour Bordeaux. Cheick est ovationné par le stade et laisse sa place à Kiese Thelin. Dernier changement également pour Larnaca avec l’entrée de Kanté à la place de José.

94ème : Kiese Thelin n’est pas loin d’inscrire un but magnifique. Le portier de Larnaca a eu du mal à repousser la tentative de retourné acrobatique du suédois. Dans la continuité de l’action, Poundjé, pourtant seul, ne parvient pas à cadrer sa frappe. C’est terminé !

 

 

Bordeaux s’impose sur le score de 3 à 0 grâce à des buts de Poko, Diabaté et Maurice-Belay. Le résultat est malgré tout flatteur car Larnaca s’est procuré deux très grosses occasions : un arrêt magnifique de Carrasso et une barre transversale. Les joueurs de Willy Sagnol ont fait un grand pas vers la qualification pour les barrages même s’il faudra toujours se montrer prudent. Comme on dit souvent, « tout est possible dans un match de football »…

 

 

 

 

 

 

 

Les joueurs

 

Cédric Carrasso a répondu présent dans les moments clés. En commençant par la première période où il sortit l’arrêt sur une perte de balle de Chantôme, dégageant tant bien que mal (27ème). A la 32ème, il dégage un ballon en le boxant d’un poing. C’est en seconde période qu’il fait l’arrêt du match lors qu’il remporte son duel, anticipant et sentant bien le coup à la 82ème.

 

Maxime Poundjé était l’une des satisfactions de la préparation. Très sollicité, le latéral gauche bordelais s’est souvent proposé, et a tenté plusieurs percées lorsqu’il était en pleine course. Défensivement, il a un geste décisif à la 82ème minute lorsque sa jambe dévie la frappe chypriote sur la barre et empêche ce fameux but à l’extérieur. Pour une première européenne, Frédéric Guilbert a eu les éloges des commentateurs de beIN Sports. A son aise défensivement, il a aussi proposé devant sans être cela dit trop servi. Il s’illustra notamment devant grâce à une belle frappe du gauche qui passa de très peu à côté des buts adverses (14ème). La défense centrale n’a pas été inquiétée. A commencer par Nicolas Pallois qui retrouvait la compétition. Pas d’ombre au tableau et une présence offensive sur les coups de pieds arrêtés, voyant sa tête de peu passer au-dessus (49ème). Grégory Sertic, notre capitaine, était aligné en défense centrale contrairement à ce qui avait été annoncé. Il prit sa chance aussi dès la 15ème sur un coup franc puissant et heureusement pour le gardien dévié. Puis il manqua de très peu quelques coups de tête offensifs. En revanche, son portier ne le manqua pas lors d’une sortie genou vers l’avant, qui se fracassa sur sa nuque, l’obligeant à sortir. On craint le pire puisqu’il semble sonné et saigner. C’est avec un beau bandage qu’il revint sur le terrain faire le job et dégager les ballons chauds de… la tête !

 

La sentinelle était Clément Chantôme. Comme Greg Sertic, ce n’est pas son meilleur poste ; un rôle ingrat qui ne le met pas en valeur. Récupérateur de balle, premier relanceur par des petites passes latérales ou souvent vers l’arrière, pas de quoi le mettre en évidence et à son avantage. On le vit une fois dans la surface réaliser un coup du sombrero et servir brillamment un de ses coéquipiers ensuite. A méditer… Plus haut, André Poko. Un centre de volée se transforma en tir (35ème)… Oui car l’international gabonais est très haut sur le terrain et excentré. Mais c’est cette position qui fait qu’il marqua son premier but européen et le premier de la série de trois des Girondins. Dans le même rôle, Henri Saivet, qui fut cela dit un peu plus transparent. A la 25ème minute, son coach lui demanda d’évoluer un cran plus haut pour se montrer un peu plus. Mais sans réel succès. Il écopa d’un carton jaune sur une intervention en retard (84ème).

 

En meneur de jeu, Wahbi Khazri était au four et au moulin. Il est d’ailleurs le premier à allumer dès la 12ème minute d’une frappe juste au-dessus. Il effectue un beau coup franc qui ne trouve malheureusement pas preneur (34). Il butte ensuite sur le portier adverse lors d’un face à face (39ème). Mais il se rattrapa en étant à l’origine du premier but bordelais, servant idéalement Cheick Diabaté. Enfin, il tira un corner directement (56ème) manquant de peu de rentrer, puis sortit, exténué, à la 65ème minute.

 

Devant, la paire Thomas TouréCheick Diabaté était alignée. Le jeune attaquant bordelais d’abord, effectua une reprise passant juste à côté (13ème). Il effectua en seconde période une frappe trop écrasée en dehors de la surface, captée facilement par le gardien (61ème). A la 73ème en revanche, il créa la différence en provoquant à merveille un pénalty qui sera transformé. Enfin, il termina sur une belle inspiration et une aile de pigeon, devenant passe décisive sur le but de NMB. Une seconde période très complète. Pour le second attaquant, Cheick Diabaté, ce fut d’abord un retour à la compétition attendu de tous. Si en première période il émerveilla les supporters sur deux actions aussi techniques que surprenantes, c’est lors du second acte qu’il brilla. D’abord avec une reprise sur la barre qui offre un but à Poko. Puis bien évidemment sur ce pénalty transformé tout en tranquillité, sa marque de fabrique. Sans oublier cette action de la 55ème minute où sa frappe est enlevée de peu par un défenseur de Larnaca… He’s back ! Pour notre plus grand plaisir…

 

Le premier remplaçant, Nicolas Maurice-Belay, réussit son entrée grâce à un but du plat du pied gauche, le troisième pour son équipe. Le deuxième à entrer fut Robin Maulun, pour une première en professionnel. Enfin, Isaac Kiese Thelin entra pour quelques minutes, suffisamment pour se mettre en évidence avec un retourné acrobatique peu évident à effectuer, mais qui manque de peu de tromper son adversaire du soir dans les cages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La feuille de match

Jeudi 30 juillet 2015 à 20h30

3ème tour préliminaire de Ligue Europa 2015-2016

Nouveau Stade, Bordeaux

30 174 spectateurs

Arbitre : M. Radovanović

Bordeaux 3 – 0 AEK Larnaca

Buts : Poko (53ème), Diabaté (s.p, 74ème), Maurice-Belay (80ème)

Cartons jaunes : Maurice-Belay (81ème), Saivet (84ème) ; Ninu (73ème)

Cartons rouges : Néant

Bordeaux : Carrasso – Poundjé, Pallois, Sertic (c), Guilbert – Chantôme, Saivet, Poko, Khazri (Maurice-Belay, 66ème) – Touré (Maulun, 84ème), Diabaté (Kiese Thelin, 89ème).

Larnaca : Marciniak, Catala (c), Ninu, Jorge (Ortiz, 57ème), Tete (Kanté, 89ème), Boljevic, Monteiro, Ramirez, Mintikkis, André Alves (Mytidis, 69ème), Tomas

 

 

 

 

Thomas Touré iconsport

 

 

 

 

Les notes Girondins4ever

Carrasso : 8

Guilbert : 6

Sertic : 6

Pallois : 6

Poundjé : 6

Poko : 7

Chantôme : 5

Saivet : 4

Khazri : 7

Touré : 7

Diabaté : 7

 

 

 

 

Wahbi Khazri iconsport 2

 

 

 

 

Les statistiques d’après match (site de l’UEFA)

 

 

 

Sans titre

 

 

 

 

Crédit photos : Icon Sport

Vous aimerez peut être aussi...