Le Pot en Ciel…

 

 

Il est sûrement là… Francis Gillot commence en s’en faire une petite idée ou même une grande !

 

« Aide-toi, le ciel t’aidera » c’est certainement ce genre de discours que tient l’ancien coach Sochalien à ses hommes en prévenant toutefois qu’il ne sera pas du genre, au contraire de son prédécesseur, à payer les pots cassés…

 

Ce qui est sûr, tout ne tombera pas du ciel, ce ne sera pas que du pot….. il faudra travailler, avoir du « peps », gagner sa place qui ne sera pas forcément facile au vu d’un effectif sur le papier assez riche en quantité mais également en qualité… il suffit de voir tout ce beau monde lors des séances d’entraînement du Haillan pour s’apercevoir un changement significatif dans le comportement…

 

Est-ce dû aux travaux divers et variés proposés par le nouveau staff, ou simplement le fait de vouloir plaire en étalant une volonté de rattraper le temps perdu pour la plupart d’entre eux ? toujours est-il que sans atteindre un gratte ciel, les joueurs semblent décidés à ne pas perdre de temps et en rajoutent même un peu plus lors de certaines séances…

 

 

Un groupe de 26 joueurs

 

 

Même les parties de tennis ballon sont programmées d’une manière différente… elles interviennent dans un contexte dit « atelier » et sont limitées pour permettre de passer à autre chose, tel un travail devant les buts ou encore des conduites de balles alliant vitesse et adresse… bref , l’habitué de la main courante semble complètement absorbé par la nouvelle manière de procéder de Francis Gillot et ses adjoints….

 

C’est tous les jours différent, ils sont loin les « Toros » de début de séance… c’était sombre et confus, aujourd’hui après un footing d’une trentaine de minutes on passe aux choses sérieuses… à chacun son rôle, le physique pour Eric Bedouet… les ateliers sont menés par Alain Bénédet et René Lobello, Frank Mantaux s’occupant des gardiens tout ceci sous le regard de Francis Gillot.

 

Les oppositions sont plus fréquentes, le coach intervient quant il juge nécessaire de le faire ou qu’une action ne semble pas le satisfaire… une explication de texte s’impose… puis le jeu reprend avec toujours la même hargne dans le bon sens du terme afin d’étaler ses propres qualités tout en respectant les consignes et rectifier ainsi la volonté de l’entraîneur…

 

Les spectateurs, eux, sont aux anges… ils savourent, ils observent, Gillot semble avoir gagné leur confiance… il est abordable tout comme son staff disponible à venir auprès des grilles échanger quelques mots avec humour et gentillesse…

 

 

C’est dans les vieux pots que sortent les meilleures recettes… les chiens n’aboient pas puisque la caravane ne passe pas…

 

 

Jojo ne peut qu’apprécier « pour nous les anciens nous sommes heureux de constater que l’état d’esprit semble évoluer dans le bon sens… c’est une évidence, cela ne pouvait pas aller plus mal . Francis Gillot fait déjà l’unanimité en ce qui nous concerne et pour de nombreux joueurs aussi d’après leurs témoignages… tout ceci va évidemment dans le bon sens, mais il faut voir la suite… »

 

« C’est sur, en tout cas « ils » ne pourront plus avoir comme excuse la critique sur le rôle de l’entraineur, à eux maintenant de se la jouer ! » prévient Bébert !

 

 

Lobello n’en pense pas moins… le potentiel est bien là !

 

 

Les nouveaux venus semblent également s’intégrer parfaitement… Maurice Belay va vite il sent le jeu, son entente avec Trémoulinas et même avec Marange, semble au point, il sera intéressant de le voir évoluer avec deux attaquants comme promet Gillot… N’Guemo est le soldat récupérateur, une morphologie à la Rio Mavuba la ressemblance est tellement tentante…

 

Les jeunes de retour de prêt pourraient également viser une place de titulaire, les Saivet, Sertic, Traoré, Krychowiak ont le potentiel pour prétendre tout au moins à devenir des éléments indispensables à la vie de ce groupe.

 

 

Mieux vaut (être) clair…..

 

Le nouvel exercice s’annonce donc sous de meilleures auspices… une longue course de plus de 10 mois… pas d’objectif précis surtout ne pas prétendre au maillot jaune comme énoncé la saison dernière : mieux vaut (être) clair cette fois-ci ! en attendant, la première étape sera celui du vert… mais les Stéphanois viendront eux aussi avec l’espoir d’une bonne entame afin de prendre au moins un point…

 

Le potentiel est donc présent, il faut maintenant travailler sur le plan de jeu, sur les qualités de chacun… avec les matches amicaux, tout ceci se met en place…. le syndrome des mauvais débuts de matches reste le principal soucis de Francis Gillot, mais la dernière rencontre de la « Kopa Baïona » se veut rassurante, la défense a cette fois-ci , été solide…

 

 

Mathieu Chalmé sans concurrence ?

 

 

L’entraîneur Girondin aurait aimé recruter un attaquant supplémentaire… d’après ses dires cela sera très difficile… mais le maillon faible ne serait-il pas plutôt un latéral sur le côté droit où seul Chalmé semble le seul titulaire expérimenté à ce poste ? Sané ne semble pas disposé à tenir le rôle, lui préfère l’axe… il n’a pas tort, son match à côté de Planus contre le Bétis plaide en sa faveur…

 

Tout ce beau monde va donc s’évader quelques jours en Bretagne où les gouttes en cette période de l’année sont plus…….. chaudes : ….normal nous sommes encore en été !

 

 

Marc Planus : il y a du mieux !

 

 

Vingt six joueurs sont donc convoqués, destination Arzon : Keita, Carrasso, Olimpa – Ciani, Henrique, Sané, Savic, Chalmé, Marange, Planus, Trémoulinas – Nguémo, Ben Khalfallah, Wendel, Plasil, Maurice-Belay, Saivet, Traoré, Sertic, Ayité, Krychowiak – Gouffran, Jussiê, Bellion, Diabaté, Modeste.

 

 

Francis, dit Napeso

Vous aimerez peut être aussi...