Il n’y a pas le feu au lac…

 

 

 

Dimanche dernier à la pêche au merlu, on tombe à l’eau :c’est la douche froide avec ce match nul à Lorient, mercredi on se  »rince » le gosier avec du mauvais champagne en n’avalant que des bulles ( 0-0 ) provoquant ainsi aigreur et un renvoi… sans éclat… enfin, pour finir ce premier périple de trois matches en huit jours va t-on finir par se noyer samedi soir dans le lac d ‘ ânes sis à Evian Thonon les bains ?

 

 

De nombreux témoignages semblent pourtant rassurants ne serait-ce que ceux émanant du club et de son entourage ! Franchement, le supporter lambda est vraiment con et ignorant… il suffit de les écouter ou les lire ces grands dirigeants, puis regarder la notice de leur boule de cristal et revenir en arrière… la majorité n’y voient pas grand chose même rien du tout, mais d’autres plus évolués se réjouissent à l’avance de connaître la destinée de l’équipe pour la présente saison… c’est balèze non ?

 

 

 

 

 

Pour cela il faut se caler sur la saison 2011-2012 au tout début de la compétition nous étions en mauvaise posture aux trois dernières places au bout de six journées… et bien au terme de l’exercice les hommes de Francis Gillot obtiennent une cinquième place sur le  »gong » synonyme de qualification à l’Europa Ligue… c’est aussi simple que ça !!!

 

Ceux qui aiment les calculs savants ont également leur place dans les débats… sur trente huit, après sept journées il en reste trente et une ! Samedi soir vers vingt deux heures il en restera trente puisqu’on a aura joué huit ! Il y a donc le temps, il n’y a pas le feu au lac !

 

Derrière la rambarde ce jeudi matin bien que la moquerie soit de mise, le sérieux reste quand même dominant…

 

Mario ne semble pas affecté par les événements tout en restant réaliste « c’est le niveau de notre sport que veux-tu ! L’équipe ne donne pas satisfaction pour la bonne et simple raison qu’il n’y a nulle part l’adhésion des joueurs… que ce soit dans les discours qui ne sont pas suivis d’effet, que ce soit dans la cohésion sur le terrain chacun y va avec sa partition, ou dans le jeu tout simplement il y a rien de conquérant, bref une équipe qui semble jouer sans schéma munie simplement d’une boussole désorientée !… pas beau à voir tout ça ! »

 

Jojo est lui, plus fâché :  »ils vont finir par nous foutre dans la moïse ; cela devient même de l’inconscience… mais quand tu vois la force tranquille du Haillan, il n’y a rien d’étonnant dans les résultats ; c’est le club  »Med » ; j’ai vraiment peur pour la suite…. »

 

« Le président est lui rassurant , il dit que le championnat est long qu’on a le temps d’en tirer quelque chose de ce groupe ! » ajoute Guitou

 

«Il réagit comme quand il va voir son notaire …. il dit la même chose » répond Jojo

 

Guitou ne voit pas de relation « pourquoi le notaire, Triaud aurait pris donc acte ? »

 

Jojo : « Chez le notaire à la réception on lui demande : c’est pourquoi ? …..et JLT répond : je viens tirer les choses au clair !… » donc il vient tirer quelque chose autre que le vin !….

 

 

 

L’entraîneur et le Président : même pas peur !

 

 

 

 

 

 

 »Ma tante si elle avait voulu, aurait pu être mon oncle » s’écrie Bébert  »cela pourrait être encore plus important si c’était pire nous dit JLT… et il ajoute même ne pas comprendre certaines situations de la part de son équipe comme celle de faire une mi-temps contre Reims calamiteuse et en faire une seconde beaucoup plus en rapport avec ses qualités …en fait c’est à son image , la poêle qui se fout du poêlon !… »

 

 

A qui la faute ? Monsieur Triaud a bonne mine… comment comprendre que le club ne puisse pas prendre des initiatives pendant le Mercato, se dire ensuite que l’effectif a atteint ses limites qu’il serait peut-être bon d’envisager de mettre la main à la poche lors de la prochaine trêve a t-il déclaré aux ultras dont il reconnaît les questions …intelligentes !

 

 

Quand on lui demande de nous éclairer sur le malaise qui semble perturber le bon fonctionnement de l’équipe, notre président avoue ne pas connaître le football à ce point ! Il ne peut qu’expliquer aux joueurs qu’un match c’est 90 minutes et reste persuadé qu’ils ne sont pas à leur niveau …sans blague !….

 

 

Notre Président conclut que son équipe est pour l’instant dans une sorte de blocage, à l’image de l’actionnaire principal avec les perspectives financières du club, alors quoi faire ?

 

 

Une prescription médicale s’impose t-elle ?…. afin de suivre une certaine ligne , un traitement anti -constipation à moindre frais bien évidemment mais intensif comme la prise matin et soi r de pastilles  »fuca »(en générique c’est moins cher assure M6) pourrait-il se faire ?

 

 

 

 

 

 

Francis Gillot sait de quoi il parle quand une équipe est en difficulté, il fait état de son expérience de dans ces moments difficiles en dressant le bilan de quelques campagnes dites exposées aux difficultés des clubs qu’il a déjà entraîné comme Lens et Sochaux…

 

 

En quelque sorte un habitué à ce genre de scénario catastrophe… à croire qu’on avait anticipé et bien fait de le recruter…

 

 

Il connaît donc bien la situation à l’entendre ou le lire : »j’ai aujourd’hui 300 matches de L1 dont 60 en tant que relégable que ce soit avec Lens ou Sochaux et il se dit malgré tout confiant…et comme il est doué en mathématique il affirme que nous sommes en fait qu’à 4 points du dixième …c’est très fort ça …et le père Noël n’est pas très loin non plus en espérant qu’on pourra lui remettre notre commande afin d’améliorer notre sort !

 

 

Donc pour résumer il nous reste 31 matches à disputer nous serons samedi qu’à la 8ème journée, nous voila qu’à 4 points du dixième…….

 

 

Par contre, si l’arbitre nous siffle un penalty contre le PSG (main de Thiago Silva ) nous pourrions compter 1 point de plus, si il y avait eu un péno sur Rolan contre Reims nous aurions 2 points supplémentaires, si Plasil avait marqué contre Monaco on pouvait prétendre au match nul donc 1 point de plus, ne parlons pas de Lorient et des deux points qui nous manquent… comme le dit fort justement Bébert sa tante serait devenue réellement son oncle !…

 

 

Bref, sans ces pépins, le total au classement serait de 12 points soit le double de celui d’aujourd’hui ce qui nous propulse à la cinquième place à égalité avec Rennes… pas belle la vie ?

 

 

En conclusion, le technicien bordelais dit que c’est (-un peu-) la faute à pas de chance, mais ajoute aussitôt ( quand même!) que c’est aussi de notre faute…ouf , on a eu peur !!!

 

 

Des calculs d’épicier en fait ….. comme le prétend d’ailleurs Pascal Praud …. un ancien… déchu du FC Nantes recasé à I Télé… lui, il conseille carrément à ce que M6 passe l’annonce suivante :  »région viticole recherche émir, cheikh (avec provision de préférence ), prince rouge ou oligarque souhaitant investir dans le vin et s’acheter un club pro »

 

 

 

 

 

Il n’a pas tort ce journaliste … mais pourquoi donc M6 a préféré investir dans un stade ? Il aurait mieux fait de s’offrir un château dans le Bordelais cela aurait été beaucoup plus rentable et préférable afin de le revendre avec le club …l’annonce aurait eu de la gueule « Grand groupe télévisuel vend vignoble classé dans le bordelais avec grand club de football attenant au palmarès impressionnant sous la houlette de son président qui se fera un plaisir de former le personnel bénévolement au métier de viticulteur » ! ….( 100millions de petits chinois et moi et moi !!!).

 

Praud va même jusqu’à se poser lui aussi la question :  »les girondins traversent-ils une saison pourrie à l’image de Lens,Nantes,Auxerre,ou encore Monaco ? » cela peut également rejoindre les propos de Francis Gillot quand il déclare ‘‘cela n’arrive pas qu’aux autres !!! »

 

 

Enfin Praud dénonce tout simplement une stratégie d’épicier de la part de Nicolas de Tavernost en menant une politique de rigueur sans éclat et sans avenir…

 

 

A la croisée des chemin en somme… soit M6 reste et le dit clairement en démontrant un réel plaisir par une relance à la consommation sur le marché des transferts soit la petite chaîne ayant pour réputation de monter décide de descendre et annonce clairement son désir de vendre tout simplement…

 

 

Ce n’est certainement pas en se cachant derrière la conjoncture économique dite  »crise » que le club avancera… M6 doit définir clairement son ambition ou à contrario son arrêt dans une activité qui n’est pas en définitive la sienne !

 

 

Canal+ a pris en son temps la sage décision d’arrêter avec franchise et détermination communicant

avec tous les médias sur leur désir de vendre…

 

 

Puisse M6 à faire de même si l’idée fait son chemin … et Pascal Praud de conclure qui ne dit pas autre chose :  »soit vous restez en mettant la main à la poche, soit vous partez…… ! » on ne peut être plus clair !

 

 

Après ce match contre Reims, Bordeaux est dans le dur…. sa marche de manœuvre reste étroite avec ce déplacement à Annecy qui risque ne pas être de tout repos surtout que les hommes de Dupraz viennent de subir une sévère défaite dans le nord contre Lille (3-0)….

 

 

De plus ils viennent de perdre un élément important avec la blessure au genou de Dja Djédé pour une longue durée…

 

 

C’est avec un esprit quelque peu revanchard qu’aborderont les Haut Savoyards ce match contre les vainqueurs de la dernière Coupe de France… ils pourront compter sur un nombreux public et mettront tout en œuvre afin de prendre les trois points et s’éloigner ainsi de la zone dite dangereuse !

 

Faire un match aussi plein que contre Lyon (2-1) tel sera leur objectif…

 

 

Pascal Dupraz a communiqué son groupe pour la réception des Girondins de Bordeaux, ce samedi à 20h00 au Parc des Sports d’Annecy (8e journée de Ligue 1) :

 

ETG FC : Laquait, Hansen – Cambon, Angoula, Mensah, Mongongu, Sabaly, Wass, Barbosa, Koné, Sorlin, Benezet, Nistor, Bertoglio, Bérigaud, Sougou, Escobar, Nsikulu.

 

 

De son côté Bordeaux est dans l’obligation de faire un résultat en prenant les trois points… les hommes de Francis Gillot devront s’appuyer sur leur seconde mi-temps du match contre Reims avec le réalisme en plus…

 

 

« Nous aussi on sera animé d’un esprit revanchard car on a besoin d’une victoire. Il n’y a que ça qui nous intéresse. On sait qu’on va jouer contre une bonne équipe, qui peut compter en plus sur un public qui va la pousser. Evian est une équipe avec un bon état d’esprit. Je pense que leur coach leur a parlé après la défaite à Lille et qu’ils seront prêts pour la rencontre de samedi. » déclare Henrique

 

 

Pour ce match Grégory Sertic est incertain … il a reçu un coup contre Reims et souffre d’un arrachement osseux au pied … il pourrait en fait jouer sous infiltration …

 

 

 

Le groupe Bordelais : Carasso, Jug – Sertic, Planus, Sané, Orban, Mariano, Poundjé, Henrique, Jussiê, Obraniak, Nguémo, Saivet, Diabaté, Rolan, Maurice-Belay, Traoré.

 

 

 

 

Bon match à toutes et à tous

Allez Bordeaux, Allez !


 

Francis dit Napeso