[Bilan 12-13] Fahid Ben Khalfallah

 

 

 

 

Une bonne préparation, sans réelle suite

Lorsque nous avions assisté aux matches amicaux, nous vous avions confirmé que Fahid Ben Khalfallah semblait enfin réaliser de bonnes choses avec les Girondins. Et la première journée à Evian nous donna raison notamment grâce à un excellent match, et aussi une passe décisive pou Gouffran. Il sera également aligné les deux matches suivants en L1 face à Rennes et en Ligue Europa pour le déplacement à l’Etoile Rouge, puis plus rien pendant 11 matches… Il sera de retour en tant que titulaire lors du match complètement raté de son équipe en Coupe de la Ligue, et ne pourra malheureusement pas se relancer pleinement. Cela dit, il réussira une passe décisive à Nancy pour le but de Saivet (18ème journée), puis une passe pour le but de Gouffran à Rennes (20ème journée) et ne réapparaitra que très peu de matches en seconde partie de saison, même s’il fut passeur pour Diabaté sur le seul but du match face à Bastia à Chaban.

 

 

Plus personne n’y croit

Pourtant, en terme de stats, il a réussi sa meilleure saison avec les Girondins. Oui, on vous l’accorde, 5 passes décisives et un tout petit but, ce n’est pas assez. Arrivé comme remplaçant de Yoann Gourcuff, on le vit pour la première voit à Chaban Delmas face à Marseille (1-1), un soir d’août 2010. Il avait démontré par son envie et sa combativité des valeurs intéressantes, que l’on a très peu vues en l’espace de trois saisons. Pas forcément désiré par tous dès son arrivée, il tomba dans une nouvelle ère du côté de notre club, avec des restrictions budgétaires et des objectifs forcément moindres. Malheureusement, il n’a jamais pu confirmer dans un « grand club » les qualités que l’on avait pu voir lorsqu’il était à Caen ou Valenciennes. Les supporters lui ont même consacré une chanson en incitant le gardien adverse, « s’il est sympa, de laisser marquer Ben Khalfallah »… Le divorce semble clairement consommé.

 

 

 

 

Une dernière année pour finir libre ?

Pourtant, ce n’est pas un mauvais gars et il est loin d’être le stéréotype du footballeur. Assez cultivé, ayant des valeurs respectables, il n’a cela dit pas réussi à s’imposer dans le domaine dans lequel on l’attend : le football. Avec un contrat de quatre années à son arrivée, vous avez bien compté, il ne lui en reste plus qu’une. Mais devant son salaire – qui n’est plus du tout en adéquation avec le marché – il est fort probable qu’à 30 ans celui-ci passe avant le challenge sportif. Ainsi, et même s’il fait partie des « indésirables » au sein du club, il est fort probable que nous soyons « obligés » de nous le coltiner, jusqu’à la fin de son contrat. Encore une indemnité de transfert qui nous passe sous le nez…

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

26 matches joués dont 10 en tant que titulaire

1115 minutes de jeu

4 passes décisives

6 tirs cadrés sur 25

9 corners tirés

2 hors-jeu signalés

3 cartons jaunes reçus

31 fautes commises

29 fautes subies

 

Coupe de la Ligue

1 match en tant que titulaire

70 minutes de jeu

1 carton jaune reçu

 

Coupe de France

3 matches joués dont 2 en tant que titulaire

108 minutes de jeu

1 but marqué

 

Europa Ligue

6 matches joués dont 3 en tant que titulaire

1 passe décisive

7 tirs

11 fautes commises

2 fautes subies

1 carton jaune reçu

 

 

 

 

Ses moyennes Girondins4ever

En Championnat : 5/10

En Coupe de la Ligue : 6/10

En Coupe de France : 6/10

En Ligue Europa : 5.7/10

 

 

 

 

Vous aimerez peut être aussi...