Alors, quel est le niveau ?

 

 

Nous demande un revenant !…… Raymond souvenez-vous…. le papa de Coco… qui était un habitué de la main courante… et qui exilé, non pas fiscalement mais pour raisons professionnelles… doit lui-même revenir au niveau afin de suivre l’actualité girondine! mais la question semble néanmoins assez pertinente : elle mérite réponse…

 

 

 

 

 

Il est donc nécessaire de répertorier les niveaux à l’aide de la caisse à outils (encore une!) de Francis Gillot lui qui prétendait en ce début d’année, qu’il fallait bricoler au Haillan où, il faut le rappeler, il y a tout ce qu’il faut !

 

 

Tout dépend d’abord à quel niveau on se place pourrait nous dire le technicien bordelais… car il existe aussi des « cas niveaux » permettant dans un premier temps, d’évacuer certains déchets dans le jeu pour finir au tout à l’égout…

 

 

 

Il existe également le haut niveau, mais celui-ci ne nous concerne pas… (pour l’instant)… trop onéreux aux dires du patron M6 des BTPS (Bordeaux Tous Pour le Stade ) qui sait de quoi il parle s’attaquant lui même dès ce lundi à la pose de la première pierre du Grand Stade de Bordeaux Lac avec le Maire de la ville !

 

 

 

 

 

Par contre pour en revenir au « terrain » avec le bas niveau nous sommes un peu plus impliqués…. les résultats en témoignent ! Ils sont vraiment le contraire de ce que l’on pouvait espérer en début de saison , nous finirons certainement au niveau qui semble désormais inévitable : celui d’une équipe de niveau inférieur à la normale pour un club possédant le 5ème budget (niveau élevé en l’occurrence)….

 

 

 

Pour autant doit-on douter d’une implication anormale du groupe dans les séances d’entraînement ? Peut-on dire que le niveau à bulle existe dans leur comportement ? Nous aurons la réponse dans les jours qui viennent sûrement après le match de Lens en Coupe de France adversaire d’un niveau un peu plus bas mais qui voudra sûrement inverser les courbes avec un niveau d’énergie et mental hors norme pour une équipe se débattant dans un championnat certes difficile mais dont le nivelage reste encore à faire….

 

 

 

Il y a du monde au balcon ! interdit de buller….

 

 

 

 

sous le regard des curieux !

 

 

 

Tout dépendra donc de ce match du 17 avril prochain qui reste le dernier espoir de devenir un fois encore européen ! faudra t-il tout miser sur cette rencontre alors que se profile ce match contre Montpellier ?

 

 

Le risque de tout foutre en l’air sera sûrement présent dans la tête de nombreux supporters inquiets de la situation qui restent néanmoins conscients des conséquences financières qui seraient néfastes pour le club si l’équipe se mettait au niveau à bulle jusqu’à la fin de la saison…. en brassant du vent cela deviendrait le niveau à bulle… d’air tout simplement……

 

 

 

Les joueurs en discutent, ils savent que les conditions ne sont pas les mêmes par rapport à la saison dernière, Cédric Carrasso ne dit pas autre chose quand il déclare à la presse qu’il ne gagneront certainement pas les sept derniers matches car les données sont différentes… l’adversité n’est pas au même niveau, elle est beaucoup plus concernée que Bordeaux par un objectif direct… c’est vrai il nous reste la Coupe , l’an dernier Bordeaux n’était attiré que par le championnat… tous les joueurs étaient prêts, ni blessés, ni sur le départ, il n’ y avait pas d’éléments perturbateurs, à l’inverse de cette saison où tout pèse un peu…

 

 

 

 

 

 

 

Déclaration importante, on sent qu’il se passe quelque chose dans les coulisses !

 

 

Même Francis Gillot en remet une couche : « Si par malheur nous somme éliminés à Lens, notre fin de saison sera très compliquée… nous prendrons un grand coup sur la tête, c’est une certitude… » Ce serait un comble un coup avec notre niveau en plus !

 

 

 

Montpellier fait certainement partie de ces équipes qui ne lâcheront rien… les hommes de Loulou sont toujours dans la possibilité d’accrocher l’Europe ce qui reste l’objectif de leur entraîneur avant de passer le témoin à son ex-coéquipier sous le maillot Girondin….. Jean Fernandez !

 

 

 

Gagner à Chaban-Delmas, il en sont capables les joueurs de l’Hérault savent qu’ils peuvent revenir au pied du podium et conforter leur niveau par le haut de compétiteurs…

 

 

 

 

 

 

Montpellier enregistrera le retour d’Estrada, le milieu chilien est remis de sa blessure à la cuisse datant du 1er mars à Rennes… par contre pas de Utaka, Bocaly, Saihi, Aït-Fana et Marveaux (blessés) et bien évidemment Jeunechamp suspendu…

 

 

 

En tout cas, la chorale pour la victoire est prête , au dernier Congré, Jourdren, bourgeois et gentilhomme, Estrada Cabella afin qu’il interprète Belhanda une chanson de Cloclo… mais le petit Mounier le Pionnier qui fît les beaux jours des choristes en changeant Legras de sa voix entraîna le Charbonnier en Cabella et Herrera lui chuchota Camara au poing, qu’il chantait faux : Utaka aller chanter sur le Jeunechamp qui, justement, est suspendu pour le concert de samedi soir !…

 

 

 

Le groupe de René Girard :

Pionnier, Jourdren – Hilton, Bedimo, El Kaoutari, Congré, Stambouli, Mézague, Pitau, Martin, Mounier, Legras, Belhanda, Estrada, Cabella – Charbonnier, Herrera, Camara, Dabo.

 

 

Francis Gillot a désigné les 18 joueurs pour ce match contre Montpellier… il ne compte pas faire tourner pour les deux matches qui arrivent… l’équipe sera donc sensiblement la même en Coupe de France à Lens sauf blessures ou suspensions naturellement…

 

 

 

Il est probable de Rolàn ne jouera pas toute la rencontre contre Montpellier n’ayant pas encore atteint le niveau physique comme cela a pu se voir lors des séances de la semaine…

 

 

 

Deux buts suffiront-ils ?

 

 

 

Le groupe Bordelais :

 

 

 

 

 

Carrasso,Keita – Marange, Faubert, Mariano, Planus, Trémoulinas, Sané – Poko, Ben Khalfallah, Sertic, Obraniak, Plasil – Rolàn, Maurice Belay, Saivet, Diabaté, Bellion.

 

 

 

A noter les retours de Ben Khalfallah, Marange, Poko et Bellion ce dernier ayant réalisé un très bon match en CFA le week-end dernier…

 

 

 

Le sourire de la semaine :

 

 

 

 

 

 

Bon match à toutes et à tous …

 

 

Allez Bordeaux, Allez !

 

 

Francis dit Napeso