« Je ne le sens pas !…

 

 

 

 

 

 

 

 

Mimiche ( Michel Mezy ) tente de le rassurer : « Tu vas peut-être vite en besogne , je pense surtout qu’il y a des équipes qui te réussissent et d’autres pas, mais quand même ! » ….

 

Loulou n’est pas dupe, il lui semble peut-être un peu trop beau le parcours de son équipe et ce n’est pas un hasard que, le fait de rencontrer Bordeaux justement, puisse lui faire redouter des lendemains qui déchantent ….

 

Le printemps justement qui se profile n’est-il pas quelquefois la saison où tout peut s’écrouler sous vos crampons ?…les Girondins sont bien placés pour en parler de ce genre de déconvenue…aussi , quand on parle de futur, en pronostiquant pour son équipe une qualification probable en Ligue des Champions, le Président du Montpellier Hérault ne cache pas son agacement ….

 

Et si cette qualification cela se réalisait ?… en y pensant , le boss serait bien évidemment aux anges en regagnant le mas Saint Gabriel une propriété de 350 hectares dans la petite Camargue !

 

 

 

Le masSaint Gabriel

 

 

 

Jouer une Ligue des Champions c’est aussi la crainte où tout peut s’emballer , c’est du « comment on va faire ? » Loulou pense bien évidemment à la demande de « rallonges » des joueurs , sachant que de nombreux clubs ont subi la rançon de la gloire comme Bordeaux justement sans parler de Marseille, Lille ou même Auxerre …..

 

Comme rappelé dans la presse , le parcours des hommes de Girard ne laisse pas indifférent et la place actuelle de son équipe, est effectivement un instantané un joli conte dans un monde qui n’est pas le sien , allant jusqu’à écrire , comme Rémy Lacombe dans un édito de France Football : « Montpellier à la table des grands, c’est un peu la fête à Neu-Neu dans les beaux quartiers » !

 

 

 

 

 

 

On aime ou on n’aime pas !….Nicollin véhicule une telle image que l’on ne peut que penser à Giton ,et comparer quelques traits au personnage de la Bruyère :

 

« Giton a le teint frais, le visage plein et les joues pendantes, l’œil fixe et assuré, les épaules larges, l’estomac haut, la démarche ferme et délibérée.

 

Il parle avec confiance; il fait répéter celui qui l’entretient, et il ne goute que médiocrement tout ce qui lui dit. Il déploie un ample mouchoir et se mouche avec un grand bruit; il crache fort loin, et il éternue fort haut.

 

Il dort le jour, il dort la nuit, et profondément; il ronfle en compagnie. Il occupe à table et à la promenade plus de place qu’un autre. Il tient le milieu en se promenant avec ses égaux; il s’arrête, et l’on s’arrête ; il continu de marcher, et l’on marche : tous se règlent sur lui. Il interrompt, il redresse ceux qui ont la parole :on ne l’interrompt pas, on l’écoute aussi longtemps qu’il veut parler ;on est de son avis, on croit les nouvelles qu’il débite.

 

S’il s’assied, vous le voyez s’enfoncer dans un fauteuil, froncer le sourcil, abaisser son chapeau sur ses yeux pour ne voir personne, ou le relever ensuite, et découvrir son front par fierté et par audace. Il est enjoué, grand rieur, impatient, présomptueux, colère, libertin, politique, mystérieux sur les affaires du temps ; il se croit des talents et de l’esprit. Il est riche »

 

Il a changé Loulou , maintenant il délègue , son fils Laurent a été investi pour participer aux grandes décisions , il dirige également les finances du club mais …le père décide quand même en dernier ressort ….

 

« La Paillade , avec mes deux garçons, c’est ma …fille , c’est mieux que de dire que c’est ma maitresse ! »

 

Le football c’est sa passion « je ne m’enrichis pas avec bien au contraire, les seuls qui le font , ce sont les Présidents délégués ! »

 

Car l’argent, Loulou n’y est pas insensible ..c’est un homme d’affaires , l’air de rien avec « ses » poubelles il cartonne ….pourtant , entre sa surface financière et celle d’un Cheik il n’y a pas photo c’est évident , mais il est malin le Loulou …il n’attend pas que le Qatar vienne à lui , c’est Nicollin qui va à eux !

 

Le groupe Nicollin vient en effet de décrocher un marché sur Pearl Island ( le complexe d’iles artificielles construites à Doha) pour s’occuper de leurs poubelles , c’est dire !….

 

Louis Nicollin est devenu un personnage , on ne peut lui reprocher son côté « grand cœur », il ne laisse rarement indifférent tant par ses occupations professionnelles que sportives , il est aussi président de la Fédération Française de Joute et sauvetage nautique (FFJSN)

 

La joute provençale est un combat sur l’eau entre deux personnes se trouvant chacune sur un bateau, en haut d’un plateau appelé en provençal teinteine, et le but du jeu consiste à envoyer son adversaire à l’eau au moyen d’une lance. Chaque jouteur est protégé par un plastron en bois et tient dans la main gauche un témoin qui doit l’empêcher d’attraper la lance de son adversaire.

 

Il est également un des principaux éleveurs de taureaux …pour ce Lyonnais d’origine , il a gardé la nostalgie de « Crin Blanc » ce merveilleux film des années 50 , cela n’a fait que l’aider à aimer cette région qu’est la Camargue … « j’aime les traditions, il faut les garder » aime t-il rappeler …..

 

 

 

Loulou se met dans le personnage de ce petit garçon dit Falco qui aura réussi à dompter Crin Blanc

 

 

 

« Au sud de la France, il est un pays presque désertique appelé La Camargue. Crin-Blanc est un magnifique étalon, chef d’un troupeau de chevaux sauvages, trop fier pour se laisser dompter par les hommes. Seul Folco, un petit pêcheur, réussira à l’apprivoiser. Une profonde amitié va naître entre l’enfant et le cheval. Ensemble, ils partiront à la conquête d’une liberté que les hommes leur refusent… »

 

Avide de liberté et dire ce qu’il pense , c’est Loulou !

 

Provocateur dans les paroles , il est l’auteur de certaines phrases qui marqueront les esprits ..ses démêlés avec Pedretti ou encore la fameuse place du « con » !

 

Le 30 décembre 2011, il déclare au journal « l’équipe » à propos d’Ancelotti, nouvel entraineur du Paris Saint Germain «Je préfère Courbis à Ancelotti ! Les grands entraîneurs sont ceux qui gagnent des titres avec des demi-bons. Avec Courbis, on est montés en Ligue 1 avec des demi-mongoliens.»

 

« Si je suis grossier, c’est parce que j’ai fait les poubelles à l’âge de 16 ans, analyse-t-il. J’ai raté trois fois mon bac parce que j’ai eu trois zéro en français. Je n’ai jamais lu un livre de ma vie. Il n’y avait que les maths qui me plaisaient. »

 

Huit jours sont passés , Loulou Nicollin n’a pas pu assisté au match contre les Qataris Saint Germain , il a changé ses plans à la dernière minute « j’ai craqué , je suis allé jusqu’à l’avion mais, au dernier moment , je n’y suis pas allé, je suis rentré chez moi ! »

 

Sera –t-il présent contre nos Girondins ? …certainement , l’enjeu n’est sûrement pas le même , il voulait tellement gagner pour ce déplacement dans la capitale ! Même si sa peur contre Bordeaux reste présente dans son esprit , il tentera d’être à la Mosson auprès des siens ….

 

 

 

 

 

 

Cette équipe de Montpellier reste la surprise de notre championnat …elle devient mature , elle est également joueuse avec, pour ne rien gâcher , des talents …mais également un zeste de rigueur et de discipline à l’image d’un entraîneur que nous connaissons fort bien à Bordeaux : René Girard …

 

Le joueur rugueux au milieu de terrain de la grande équipe sous l’ère Bez …C’était un solide soldat toujours dévoué pour aller au combat , il n’allait pas dans la dentelle quelquefois mais toujours à la limite il imposait à tous ses partenaires l’envie de la « gagne » ! ..

 

En tant qu’entraîneur il semble avoir trouver les bons crampons pour ses pieds à….. Montpellier c’est le coach qu’il lui fallait, pour René il a trouvé le club qui lui ressemblait ..c’est un tout, un heureux mélange qui fait qu’aujourd’hui la récolte est excellente …

 

Il se dit ouvrier du foot , ce passionné parle beaucoup à ses joueurs mais écoute également ..il aurait pu être « revanchard » après son éviction de l’équipe de France espoirs , mais il a vite rebondi et repris le dessus …les hommes de caractère ne se refont pas ….

 

Il entamera donc ce samedi soir son 101ème match de Ligue1 contre un club qui a énormément compté pour lui …c’est en effet avec les Girondins de Bordeaux qu’il établi son palmarès de joueur , c’est avec ce club qu’il a été international et participé à la Coupe du Monde de 1982 en Espagne !

 

Mais ne pas compter sur lui pour faire des sentiments ..il n’est pas du genre à tout mélanger entre la nostalgie et la vérité d’aujourd’hui …il mettra tout en œuvre afin de battre le club de son cœur ….

 

Les hommes de Gillot doivent donc s’attendre à un match pas facile loin s’en faut !…..il leur faudra jouer avec le même esprit conquérant qui leur va si bien …le 3ème col de première catégorie à franchir après Lille , Lyon nous voici donc face à un adversaire qui ne sera pas disposé à se faire distancer par son adversaire du week-end dernier le….. QSG ….qui se rend lui à ….Lyon !

 

René Girard a prévenu ses hommes ! « nous ne devons rien lâcher , il faut profiter de ces instants et mordre tout le bonheur qui nous arrive …il sera temps de bavarder et de faire le bilan après , en tant que joueur on doit tout donner afin de recueillir la récompense de ses efforts ! la continuité dans une compétition de longue haleine est le plus important et notre état d’esprit doit être le même match après match, aussi contre Bordeaux nous nous devons de réaliser une bonne performance .. »

 

L’entraîneur Montpelliérain devrait donc repartir avec le même groupe , avec toutefois un petit changement de préférer notamment Remy Cabella à Souleymane Camara en attaque …

 

 

« Tout le monde est en pleine bourre, dit René Girard, je n’ai que l’embarras du choix , ils répondront présent…. »

 

L’équipe probable : Jourdren – Bocaly, Hilton(cap), Yanga-Mbiwa, Bedimo – Saihi, Estrada ou Stambouli, So.Camara ou Cabella, Belhanda, Utaka – Giroud .

 

 

 

 

 

 

Voici donc Bordeaux prévenu ….ce ne sera sûrement pas une partie de plaisir, mais les hommes de Francis Gillot n’ont rien à perdre non plus …ils reviennent de tellement loin que ce match doit représenter pour eux une sorte d’étape et d’espoir pour confirmer leur nouvel état d’esprit …celle d’une équipe, qui, depuis le début de cette année 2012 représente avec Le Montpellier Hérault justement, de ce que l’on fait de mieux ( en tant que résultats )dans notre Ligue1 …

 

 

 

 

 

 

Ce match se présente donc ouvert …. pourquoi pas un bon résultat pour nos couleurs ? car Plasil et ses coéquipiers n’ont rien à perdre dans une telle rencontre ….

 

Francis Gillot devrait forcément reconduire le système qui commence à bien fonctionner …Sané qui découvrait ce schéma, s’est tout de suite adapté, remplaçant parfaitement Henrique ….

 

Cette semaine au Haillan, la reprise de mardi en fin d’après midi ne concernait que les remplaçants du match contre Lyon …à noter que les joueurs de la Can Cheik Diabaté et Abdou Traoré sont revenus et ont livré leur première séance …

 

 

 

 

 

 

Marc Planus s’est fait une petite frayeur mercredi …une légère blessure à la cheville en fait bénigne ..jeudi il est allé faire , avec ses camarade , son footing se qui ne fait aucun doute quant à sa participation au match de samedi soir …

 

 

 

 

 

Le groupe :

Carrasso, Keita – Mariano, Ciani, Planus, Sané, Marange, Chalmé, Trémoulinas – Obraniak, Nguemo, Plasil, Sertic, Maurice-Belay, Ben Khalfallah – Jussiê, Bellion, Gouffran.

 

Olimpa blessé à une main, Saivet à la Cheville ne seront pas du voyage…

 

Le onze aligné par Francis Gillot ne devrait pas différer de celui de dimanche dernier contre Lyon :

 

Carrasso – Mariano, L.Sané, Planus, Ciani, Trémoulinas – Obraniak, Plazil (cap), Nguemo, Maurice Nelay – Gouffran.

 

 

Francis dit Napeso