L’après match. Bordeaux, ce cheval de Troyes parti à l’Aube

Dans cette 36ème journée, Bordeaux pouvait assurer son maintien chez la lanterne rouge du championnat assurée de jouer en seconde division la saison prochaine. Une rencontre ouverte face à deux mal classés qui nous promettait des buts. Aussi parce que les deux plus mauvaises défenses de Ligue 1 se rencontraient, mais ça, faut pas le dire…

 

 

13106783_10208766028765157_10846888_o

13128797_10208766028445149_476090299_o

 

 

Le fil de la rencontre

 

5ème minute : Double occasion girondine. Dans un premier temps, Rolan bute sur Dreyer après un bon service de Plasil et c’est Debuchy qui vient ensuite déclencher une frappe cadrée à coté du but troyen

7ème minute : Arrêt de Prior devant Karaboué qui avait bien repiqué

8ème minute : Prior s’impose une nouvelle fois, cette fois-ci devant Darbion au point de penalty

13ème minute : Jean puis Pi tentent leur chance mais ne trouvent pas le cadre bordelais

14ème minute : BUT ! Énorme erreur d’appréciation de la défense troyenne qui permet à Rolan de s’échapper et d’aller glisser un piqué pour ouvrir le score. 0-1

17ème minute : Suite à une bonne intervention, Poundjé ajuste un centre à destination de Diabaté qui ne place pas assez sa tête et trouve le gardien troyen

24ème minute : Prior se jette dans les pieds de Jean qui partait seul au but et l’empêche de marquer

26ème minute : Malcom tente sa chance de loin en enroulant se frappe mais Dreyer se couche bien et s’impose dans la foulée (de très belle manière) devant Diabaté à bout portant

33ème minute : Pallois fête bien son retour avec ce sauvetage sur sa ligne devant Darbion une nouvelle fois tout seul au point de penalty

40ème minute : BUT ! Mavinga trompe son propre gardien d’une tête surprise sur corner

45ème minute : Camus trouve le poteau de Prior sur une frappe lointaine. 0-2

55ème minute : BUT ! Poundjé provoque un penalty que transforme Nivet. 1-2

57ème minute : BUT ! Bon travail de Malcom qui transmet de l’extérieur du pied à Diabaté. L’international malien contrôle et ajuste le portier troyen. 1-3

63ème minute : Jean est décalé sur le coté et décoche une frappe bien détournée par Prior

69ème minute : BUT ! Jean coupe un centre de Darbion venant de la droite et trompe enfin Prior. 2-3

71ème minute : BUT ! Superbe service d’Ounas dans la course de Rolan qui vient crucifier cette équipe de Troyes par un plat du pied. 2-4

 

Un Bordeaux plein de réalisme ce soir ramène trois points suite à une rencontre riche en buts, comme on l’avait prédit. Une victoire à l’extérieur qui permet à l’équipe de s’éloigner de la zone rouge et de retrouver le milieu du tableau. Mais ce n’est pas sans doute, car oui, encore ce soir, on a eu droit à des fautes défensives qui ont coûté deux buts et un bon nombre d’occasions adverses. Analysons ensemble les satisfactions de ce match ainsi que les flops qui seront certainement en surnombre. On ne va pas vous le cacher…

 

 

 

Les joueurs

 

Commençons par un joueur qui confirme bien à son poste au fil des rencontres, Jérôme Prior. Certes, il encaisse deux buts dont un penalty (56’) et un tir à bout portant (69’) mais sans lui Bordeaux en encaissait minimum cinq. Il a enchaîné les parades devant Jean (7’ 24’ 63’ 75’) puis face à Karaboué (8’) et Darbion (68’).

 

Sur la ligne de défense, on retrouve Mathieu Debuchy sur son coté droit. Après avoir perdu quelques ballons en début de match (4’ 6’), il est mieux rentré dedans et a paru plus tranchant dans ses prises de balle. A l’image de ses centres (34’ 50’), de sa frappe (8’) ou de son pressing en fin de match (76’). Sur l’autre aile, Maxime Poundjé a clairement pris l’eau sur toute la rencontre. Incapable de contenir les offensives troyennes, il a été inexistant et fut pris à chaque ballon envoyé dans son dos. Très médiocre performance illustrée par un penalty provoqué bêtement (51’). En défense centrale, les deux joueurs s’en sont heureusement mieux sortis. Nicolas Pallois réalise un match très solide pour son retour avec un sauvetage de toute beauté sur sa ligne devant Darbion (33’) alors que Prior était battu. Il a été comme à son habitude, indispensable dans le domaine aérien contrant toutes tentatives de centre ou de ballons longs (10’ 73’). A ses cotés, la sérénité de Frédéric Guilbert a permis d’équilibrer cette charnière qui, s’est montrée assez imperméable ce soir. Lui aussi très à l’aise dans les airs au passage. Il écope d’un carton jaune et est à présent sous la menace d’une suspension jusqu’à la fin de la saison (43’).

 

Dans cette composition ultra défensive, Ulrich Ramé a choisi de titulariser deux joueurs à vocation plus défensive. En la personne de Jaroslav Plasil dans un premier temps. Le tchèque, très discret ce soir, a néanmoins fait son match dans l’entre-jeu. Tandis que Valentin Vada s’est, quant à lui, montré plus présent par l’intermédiaire de passes rapides, de récupérations (4’ 9’ 54’) et de projections vers l’avant conclues par quelques frappes (68’). Remplacé par Yambéré (90’).

 

Dans le secteur offensif, Adam Ounas occupait un poste de milieu offensif en soutien des trois attaquants. Pas en très grande réussite ce soir, il n’a engrangé qu’une seule passe décisive (72’) pour un match ouvert et largement à sa portée. Un peu décevant donc, mais il faut dire qu’il ne fut pas épargné par les défenseurs adverses. Malcom n’a pas fait beaucoup mieux, avec lui aussi une passe décisive au compteur. Il a néanmoins eu une meilleure activité offensive avec des mouvements intéressants et des tentatives souvent justes (26’ 62’). Remplacé par Chantôme (65’). Diego Rolan a été l’élément décisif de son équipe avec un doublé inscrit aujourd’hui. Suite à une occasion ratée en début de rencontre (6’), il a ensuite trouvé le chemin des filets à deux reprises et de manière très lucide (14’ 72). Aussi très adroit dans l’avant-dernier dernier geste, comme le montre cette louche au-dessus de la défense pour son pote Vada (68’). On a au moins retrouvé notre goleador de l’an dernier, au moins pour une soirée…

 

En pointe, Cheick Diabaté a effectué son énième retour de blessure. Et le pire dans cette histoire, c’est que le malien marque… (63’). Un comble pour une saison à huit réalisations avec si peu de matchs. Il conforte sa place de meilleur buteur du club et continue de narguer les autres attaquants qui n’ont même pas réussi à le dépasser en une saison entière. Fin bref, lui aussi a fait preuve de réalisme après avoir tout de même buté sur Dreyer sur un face-à-face à bout portant. Remplacé par Crivelli (89’).

 

Au niveau des remplaçants, on a cru apercevoir le fantôme de Clément Chantôme. Sans mauvais jeu de mots, il a vraiment été inexistant, ou en tout cas beaucoup, beaucoup, beaucoup trop bas. Peut-être déjà parti hein Clément ? Et Ramé a eu la bonne idée de faire rentrer Enzo Crivelli et Cédric Yambéré dans le temps additionnel. Complètement inutile, on est d’accord.

 

Capture1

 

La feuille de match

 

Troyes-Bordeaux
Samedi 30 avril 2016 à 19 heures
Stade de l’Aube, Troyes
36ème journée de Ligue 1
Arbitre : VARELA Bartolomeu
Buts : Troyes : Nivet (56’), Jean (69’) Bordeaux : Rolan (14’), Mavinga CSC (41’), Diabaté (59’), Rolan (71’)
Cartons jaunes : Troyes : Court (90’) et Bordeaux : Guilbert (43’)
Cartons rouges : aucun
Troyes : Dreyer – Confais (Azamoum 59’), Rincon, Saunier, Mavinga – Pi – Karaboue, Nivet ©, Darbion (Ben Saada 82’), Camus – Jean (Court 87’)
Bordeaux : Prior – Debuchy, Guilbert, Pallois, Poundjé – Vada (Yambéré 90’), Plasil (c) – Rolan, Ounas, Malcom (Chantôme 65’) – Diabaté (Crivelli 89’)

 

 

Capture4

 

 

Les notes Girondins4Ever

 

Prior : 9
Debuchy : 6
Guilbert : 6
Pallois : 7
Poundjé : 2
Vada : 6
Plasil : 6
Rolan : 8
Ounas : 6
Malcom : 6
Diabaté : 7

 

 

Capture3

 

Les stats d’après match

 

Troyes-Bordeaux
Possession : 53%-46%
Tirs : 18-13
Tirs cadrés : 7-9
Passes : 486-433
Passes réussies : 85%-83%
Hors-jeux : 2-4
Corners : 9-3
Duels gagnés : 40-52
Fautes : 11-9

 

Photos du site officiel (et AFP), stats LFP

Vous aimerez peut être aussi...