L’après-match. Bordeaux en colle quatre à Metz et arrache son billet pour l’Europa League

Dernière journée de championnat, décisive pour les Girondins. Ils se déplacement à Metz avec pour but de revenir avec une victoire, en espérant un faux pas de Nice au Parc OL en parallèle. Qui aurait misé sur un dernier match à suspens après une 15ème place à la trêve ? Pas grand monde, et pourtant c’est la réalité. Fini de rêver, place au terrain maintenant. Bienvenue dans notre après-match.

Les buts

10ème minute : BUT ! Ouverture du score bordelaise, très tôt dans le match. Malcom dépose un corner lobé sur la tête de Braithwaite, qui croise son ballon et trompe la vigilance du portier messin. 0-1

17ème minute : BUT ! Sabaly dédouble Kamano sur le coté gauche et centre devant le but. Le gardien messin détourne le ballon, vers Malcom qui ne peut reprendre dans un premier temps. Le brésilien récupère bien le ballon, et arrive à glisser le ballon dans le but dans un angle impossible. 0-2

43ème minute : BUT ! Braithwaite est servi sur le coté droit. Le danois s’arrache pour centrer dans la surface. La défense messine se troue, ce qui profite à Kamano, qui ne se fait pas prier pour marquer le troisième. 0-3

78ème minute : BUT ! De Préville est servi sur le coté gauche et adresse un centre, qui va se transformer en tir en pleine lucarne. Le chance est au rendez-vous, le top but aussi. 0-4

 

bandicam 2018-05-19 21-59-55-740

 

Résumé de la rencontre

Bordeaux décroche son ticket pour l’Europa League lors de cette dernière journée, car Nice s’est incliné sur la pelouse lyonnaise dans le même temps. Une série de six victoires en sept matches pour finir en trombe et terminer sur cette sixième marche du championnat de Ligue 1. Une victoire assurée sur le score de quatre buts à zéro, un match mené de bouts en bouts qui démontre bien ce regain de confiance et de maîtrise sur cette fin de saison. L’objectif est atteint, bravo les Girondins !

 

bandicam 2018-05-19 21-17-25-302

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 6

Sabaly : 6

Koundé : 7

Pablo : 7

Poundjé : 5

Lerager : 7

Meïté : 7

Sankharé : 8

Malcom : 9

Kamano : 7,5

Braithwaite : 10

 

Les Tops

Martin Braithwaite (10/10) : Sur sa très bonne lancée de fin de saison (trois buts sur les quatre derniers matches), le danois a terminé la saison sur une excellente note. Premier buteur de ce match d’une jolie tête sur corner, il s’est ensuite transformé en passeur décisif pour le troisième but de Kamano. De nouveau décisif, il a été l’un des hommes forts de cette fabuleuse série de fin de saison. En espérant que son aventure bordelaise ne s’achève pas ce soir…

Malcom (9/10) : Autre contexte pour le jeune brésilien, qui jouait très certainement son dernier match sous le maillot bordelais. Et quelle dernière… Lui aussi a soigné sa sortie. Une passe décisive sur corner pour débuter, puis un joli but entre les jambes du gardien messin pour conclure sa jolie saison 2017/2018. Un match complet en guise d’adieu. Bonne continuation l’artiste.

 

Les Flops

Aucun joueur cité dans cette catégorie.

 

bandicam 2018-05-19 22-46-03-468

 

La feuille de match

Metz-Bordeaux
Samedi 19 mai 2018 à 21 heures
Stade Saint-Symphorien, Metz
38ème journée de Ligue1
12 400 spectateurs
Arbitre : Hakim BEN EL HADJ
Buts : Bordeaux : Braithwaite (10′), Malcom (17′), Kamano (43′), De Préville (78′)
Cartons jaunes : Metz : Niakhaté (52′), Mandjeck (67′), Mollet (81′)
Metz : Kawashima – Goudiaby (Rivierez 85′), Selimovic, Niakhaté, Basin – Cohade ©, Mandjeck – Dossevi, Mollet – Rivière, Niane (Boulaya 64′)
Remplaçants : Didillon, Rivierez, Boulaya, Poblete, Thill
Bordeaux : Costil © – Sabaly, Koundé, Pablo, Poundjé – Meïté, Sankharé (Plasil 67′), Lerager – Malcom (Contento 82′), Braithwaite, Kamano (De Préville 67′)
Remplaçants : Mandanda, Contento, Lewczuk, Plasil, De Préville, Laborde, Vada

 

bandicam 2018-05-19 22-46-07-217

 

Les stats d’après match

Metz-Bordeaux
Possession : 42%-58%
Tirs : 7-15
Tirs cadrés : 0-6
Passes réussies : 79%-88%
Hors-jeux : 0-1
Corners : 4-6
Centres : 21-21
Fautes : 11-16

 

bandicam 2018-05-19 22-52-25-609

 

La réaction des coaches

Gustavo Poyet, coach bordelais : « On peut dire que c’est le football, c’est incroyable. Il faut dire la vérité, on a eu des moments dans la saison qui ont été mauvais. Beaucoup de nerfs, dans le club, chez les supporters, chez tout le monde. Je me rappelle de deux-trois moments assez spéciaux. Les plus difficiles, c’est quand on a joué Lyon quand je suis arrivé. On a fait un match magnifique. Mais aussi celui contre Lille, où nous étions sur six matches sans victoire. Après ce match-là, l’équipe a fait quelque chose d’extraordinaire. On a marqué des buts, on a été solide, on a fait une fin de saison vraiment impressionnante. Dans un premier temps, je suis vraiment très fier de mes joueurs. On essaie juste de les aider, de les mettre en place, de donner des informations, mais au final ce sont eux qui prennent des décisions sur le terrain. Une chose que l’on a compris est que l’on essaie de décider nous-même de se sortir des problèmes. Dans un match, tu as beaucoup de problèmes, tu ne sais pas ce qui va se passer. Il faut se mettre dans la tête que cela est facile de solutionner des problèmes. On a trouvé un groupe qui a vraiment eu un déclic. Ils ont commencé à jouer ensemble. C’était vraiment difficile pour moi de changer quelque chose. Ce groupe-là a fait 6-7 matches vraiment extraordinaire ».

Frédéric Hantz, coach messin : « La défense qui débute ce soir, c’est celle qui a commencé la saison en N3. Il faut saluer les joueurs qui étaient présents sur la pelouse et ont porté les couleurs du FC Metz. Le match a été rendu difficile surtout par rapport à Bordeaux qui est venu extrêmement concentré pour chercher l’Europe. Ils l’ont trouvée. C’est difficile mais c’est logique. Ça fait mal. Je souhaite au FC Metz de transformer ces grandes souffrances en joies et à moi aussi. Ce soir, j’ai une rage intérieure mais je sais que cette frustration va rapidement se transformer en énergie positive ailleurs. J’estime que je fais partie de ceux qui sont restés dignes jusqu’au bout. A partir de demain, mon avenir est ailleurs ».

 

Le classement

Capture

 

Screens G4E, propos BeIN et L’Equipe, stats LFP