L’après-match. Bordeaux méritait bien mieux