Après-match. Attention d’Angers, Bordeaux retombe dans ses vieux travers

Retour au bercail, pour deux matches à domicile qui plus est. Bordeaux sort de trois gros matches (Marseille, Nice et Monaco) pas forcément bien négociés (un seul point de pris). Les Girondins se doivent impérativement de se rassurer à domicile, face à une équipe de « seconde zone ». Une équipe angevine souvent très accrocheuse, en bloc et bien organisée, qui devrait poser énormément de problèmes à Bordeaux. De plus depuis son accession à l’élite en 2015, Angers n’a jamais perdu en Gironde. Le décor est planté. Bienvenue dans notre après-match.

La composition bordelaise :

bandicam 2018-03-10 19-57-22-879

 

La composition angevine :

bandicam 2018-03-10 19-58-30-758

 

Le résumé de la rencontre

Une partie bien soporifique, qui se termine sans but d’un coté comme de l’autre. Un premier acte mené par les visiteurs angevins, qui se procurent deux-trois grosses occasions. Coach Poyet pousse une gueulante à la pause, qui n’aura qu’un léger effet sur l’envie de ses joueurs. Sans imagination, les Girondins concèdent le match nul à domicile face au SCO, et commencent à laisser s’envoler les places européennes. Dommage, encore une occasion de perdue. Mais, n’était-ce pas le même discours chaque week-end ? En effet.

 

bandicam 2018-03-10 21-50-45-822

 

Les Tops

Jaroslav Plasil (6/10) : Après avoir été désigné comme un flop à Monaco, le milieu tchèque change de catégorie, pour rentrer dans les tops ce soir. Il est sorti du lot comme étant le bordelais le plus propre et le plus juste dans ses transmissions (92% de passes réussies, sur 93 ballons touchés qui est le record du match). Avec un total de 21 ballons récupérés (meilleur de son équipe, à égalité avec Koundé), il s’est aussi beaucoup impliqué dans le secteur défensif. Il n’a pas été transcendant par son jeu vers l’avant, loin de là, mais il n’a pas commis d’erreur dans son utilisation du ballon. Contrairement aux autres (voir ci-dessous).

 

Les Flops

Malcom (2/10) : Après avoir purgé une suspension de deux matches, brésilien était attendu au tournant ce soir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a mal négocié son virage. Alors certes, il a constamment été pris à deux lors de cette rencontre. Mais, en contrepartie, il n’a jamais su faire la différence et cela à aucun moment du match. La déception est grande. Une nouvelle fois trop seul, et peu inspiré pour créer l’exploit et sortir Bordeaux de ce piège.

Nicolas De Préville (2/10) : Une partie toute aussi compliquée pour l’attaquant bordelais. C’est simple, il a perdu un nombre incroyable de 24 ballons sur 47 touchés, soit plus d’un ballon sur deux rendus à l’adversaire. C’est beaucoup trop, même s’il est positionné dans un rôle offensif. Peu trouvé dans les intervalles, pas dans le rythme, et pas vraiment bien placé sur le terrain, c’est un réel cauchemar qu’a vécu l’ancien lillois. Attention à l’entrée de François Kamano, beaucoup plus intéressante dans la percussion, qui pourrait aspirer à une place de titulaire.

Maxime Poundjé (3/10) : Cela faisait un peu trop longtemps que le latéral bordelais était à un bon niveau. Il est retourné dans ses travers lors de ce match. Des centres au septième poteau, des courses inutiles, des duels perdus bêtement et un Poundjé inutile retrouvé. C’est dur comme constat, mais malheureusement ceci est la réalité. Un réveil est aussi attendu de son coté pour la reception de Rennes.

 

bandicam 2018-03-10 19-58-38-661

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 5

Sabaly : 5

Baysse : 5

Koundé : 4,5

Poundjé : 3

Plasil : 6

Lerager : 3

Meïté : 4,5

Malcom : 2

Laborde : 3,5

De Préville : 2

 

bandicam 2018-03-10 20-00-00-210

 

La feuille de match

Bordeaux-Angers
Samedi 10 mars 2018 à 20 heures
Matmut Atlantique, Bordeaux
29ème journée de Ligue1
17 194 spectateurs
Arbitre : Johan HAMEL
Buts : Bordeaux : et Angers :
Cartons jaunes : aucun
Cartons rouges : aucun
Bordeaux : Costil – Sabaly, Koundé, Baysse, Poundjé – Plasil, Lerager, Meïté – Malcom (Vada 88’), Laborde (Braithwaite 69’), De Préville (Kamano 56’).
Remplaçants : Prior, Contento, Lewczuk, Otávio, Braithwaite, Kamano, Vada.
Angers : Butelle – Manceau, Traoré, Pavlovic, Andreu – Santamaria, Tait, Fulgini (Sunu 57’), Oniangué (Puyo 85’), Reine-Adelaïde (Coulibaly 75’) -Toko-Ekambi.
Remplaçants : Michel, Thomas, Bamba, Sunu, Coulibaly, Puyo, Kanga.

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Angers
Possession : 61%-39%
Tirs : 12-9
Tirs cadrés : 2-0
Passes réussies : 87%-73%
Hors-jeux : 3-0
Corners : 3-2
Centres : 27-11
Fautes : 10-6

bandicam 2018-03-10 20-40-44-918

 

La réaction des coaches 

Gustavo Poyet, coach bordelais : « On a commencé à jouer le match à 21 heures alors qu’il débutait à 20 heures. Parfois, on peut perdre le match en cinq minutes. Mais attendre 45 minutes, c’est beaucoup. Ce match est la démonstration de la saison. Nous n’avons pas un problème technique ou physique, puisque c’était bien dans ces domaines en seconde période.C’est un problème mental. C’est difficile car nous avons des joueurs différents. Il faut inculquer ce mental au groupe. C’est facile à dire ici (devant la presse) mais avec les joueurs, moins. Il faut travailler, parler en individuel, en petit groupe. Ce n’est pas facile. On ne peut pas changer d’entraîneur tous les quatre matches. On va continuer à travailler ».

Stéphane Moulin, coach angevin : « C’est un match nul en deux actes. Le premier que l’on a très bien maîtrisé. Nous aurions au minimum dû mener d’un but à la pause. En seconde période, on s’est accrochés, beaucoup sur le mental, l’organisation, la solidarité. Le regret, c’est que l’on a eu plus de mal à sortir le ballon après le repos. S’il y avait un vainqueur aux points, ce serait nous. Nous avons eu quatre occasions, Bordeaux deux en seconde période. Bordeaux a haussé le ton en seconde période, on s’y attendait. On a concédé très peu d’occasions. Nous étions bien placés. Tactiquement, nous avons fait un très bon match. J’aurais voulu qu’on ajoute ce que l’on sait faire avec le ballon à la récupération.On a beaucoup couru après le ballon en seconde période. Ça reste un bon point, vu la situation dans laquelle nous nous trouvons. Nous n’avons pas pris de but sur deux matches. Je ne suis pas un adepte des 0-0 mais c’est le premier de la saison. Nous avons fait ce qu’il fallait pour ne pas perdre. Après, il y a deux mois été demi, la tête de Braithwaite ne finit pas sur la barre ».

 

bandicam 2018-03-10 21-25-11-864

 

Le classement (mis à jour samedi soir)

Capture

 

Screens G4E, stats LFP, propos L’Equipe