Le point sur les cinq premières recrues girondines de ce mercato estival

 
Avec un maintien pourtant acquis lors de la dernière journée face au Paris Saint-Germain, l’équipe féminine des Girondins de Bordeaux connait une vague impressionnante de départs. On compte pas moins de onze éléments partis lors de cette période de transferts à ce jour (voir détails ICI). Pour prétendre une nouvelle fois à un maintien la saison prochaine, nul doute que le club se doit de recruter dans les prochaines semaines. Ce travail étant déjà commencé, puisque l’équipe a enregistré cinq nouvelles joueuses dans son effectif. Dans cet article, nous allons vous présenter ces néo-bordelaises qui auront la lourde tâche de garder l’institution bordelaise dans l’élite du football français féminin.

 

Erin Nayler

 

 

Commençons naturellement par le poste de gardien de but. En effet, Bordeaux a choisi de remplacer (numériquement) Élisa Launay par Erin Nayler. Il s’agit d’une gardienne néo-zélandaise de 25 ans (Née le 17 avril 1992 à Aukland), qui mesure 1m76 pour 68kg et son meilleur pied est le droit. Elle a été internationale à plus de trente reprises, et a déjà connu l’Olympique Lyonnais et Grenoble (prêtée par Lyon la saison dernière) en France. En manque de temps de jeu l’an passé, elle a donc joué sous les couleurs de Grenoble en D2 pour retrouver de la confiance et de la performance. Bordeaux est un grand challenge pour cette joueuse qui retrouve le haut niveau féminin. Le poste était incontestablement à renforcer, et nul doute qu’elle amènera toute son expérience du haut niveau.

 

Chloé Bornes

 

 

 

Passons maintenant au poste de défenseur en ajoutant un nouveau renfort. Âgée de 23 ans (Née le 13 août 1993 à Gourdon), la défenseure/latérale Chloé Bornes arrive en provenance de Rodez, club évoluant en D1 féminine. Formée à l’ASPTT Albi, Chloé a disputé 98 matchs de D2 féminine sous les couleurs du club tarnais, participant notamment à la montée en D1. Elle rejoint ensuite le Toulouse FC pour une saison avant de rejoindre le Rodez Aveyron Football où elle retrouve la D1 et dispute une quarantaine de matchs en deux saisons. En signant au FCGB, la joueuse continue sa progression au haut niveau et s’assure de jouer une saison pleine dans sa nouvelle équipe. Son expérience et ses nombreuses qualités vont à coup sur aider ses nouvelles coéquipières.

 

Julie Thibaud

 

 

Remontons encore un peu plus dans le terrain pour s’intéresser au secteur du milieu de terrain, où les Girondines ont aussi enregistré une nouvelle recrue. C’est le cas de Julie Thibaud, joueuse de 19 ans (Née le 20 avril 1998 à Niort) qui arrive en provenance de l’ASJ Soyaux où elle a effectué 30 matchs depuis son arrivée en 2013. Avant d’accéder à l’élite, elle est passée par le centre de formation de l’AS Echiré Saint-Gelais de mai 2005 à juin 2013. Cette joueuse a notamment connu plusieurs sélections en équipe de France U19 (2 buts en 6 matches) et est d’ailleurs sélectionnée ces derniers temps.

 

Nadjma Ali Nadjim

 

Crédit photo : Girondins.com

 

Finissions avec le dernier secteur du terrain, les attaquantes. La première se nomme Nadjma Ali Nadjim. Elle a été formée à l’Olympique Lyonnais (10 buts en 12 matches chez les U19 durant la saison 2011/2012) avant de jouer pour Claix en D2 (23 buts en 19 matches durant la saison 2013/2014). La jeune attaquante de 22 ans (Née le 19 septembre 1994 à Marseille) arrive en provenance de Grenoble Foot 38 qui évolue en D2. Elle y a inscrit 14 buts en 8 matches la saison passée, une année où elle fût blessée sur la première partie de saison. Elle a donc choisi de rejoindre les Girondins de Bordeaux, un club qui va lui permettre de franchir le cap de la D1 et de continuer sa folle progression dans l’élite du football féminin.

 

Solène Barbance

 

 

Et enfin, voici le dernier renfort pour les FCGB Girls la saison prochaine. Il s’agit de l’attaquante Solène Barbance qui débarque tout droit de Rodez, et qui s’est engagée pour les deux prochaines saisons. Elle est âgée de 25 ans (Née le 13 aout 1991 à Rodez), et elle constitue un renfort de poids dans l’effectif de Jérôme Dauba. Formée à Druelle, elle connait ses premiers pas en D1 sous le maillot toulousain en 2009. Elle sera ensuite transférée dans le grand club du PSG durant une saison avant de s’exiler en Irlande (Peamount) pour découvrir une nouvelle culture et de nouvelles envies. Son retour en France s’effectue successivement à Albi, Toulouse et Rodez une nouvelle fois. Cette joueuse s’est aussi faite connaitre en sélection internationale française (16 sélections) puisqu’elle a participé au sacre des U19 dans le championnat d’Europe en 2010. Par son expérience, elle aidera assurément nos jeunes joueuses dans leur seconde saison en D1.

 

 

Grâce à ce visionnage complet des cinq recrues bordelaises, nous avons pu constater que l’équipe s’est renforcée dans tous les compartiments de jeu. Cela est bien entendu bien trop peu pour palier à onze départs mais c’est déjà un très bon début. En attendant de connaitre les noms des futures bordelaises pour la prochaine saison, nous souhaitons la bienvenue à ces cinq jeunes femmes.