Jocelyn Gourvennec : « S’il a des propositions concrètes en main il va falloir qu’il se décide »

 

Si dans dix jours Diego Rolan est toujours là, est-ce qu’il pourra être dans le groupe pour le match de Coupe d’Europe ? Voici la réponse de Jocelyn Gourvennec en conférence de presse. « On verra, on a encore du temps. Pour l’entraîneur, il y a d’abord l’aspect économique, la vente d’un joueur à qui il reste un an de contrat après pour l’entraîneur, pour la planification de la saison, pour la manière dont on fonctionne ce n’est pas l’idéal. Il est parti une première fois, il est parti une deuxième. Il est évident que cela ne va pas pouvoir s’éterniser. Moi, je ne peux pas travailler avec des joueurs qui ont la tête un jour ici, un jour là-bas et là-bas c’est parfois différents pays. Il va falloir que lui clarifie cette chose-là. S’il a des propositions concrètes en main il va falloir qu’il se décide parce qu’il ne peut pas dire que d’un côté il veut partir – ce que l’on comprend après tant d’années passées au club et tout ce qu’il a fait – mais d’un autre côté, il faut aussi qu’il comprenne notre situation.  On construit un groupe, un effectif pour que les Girondins fassent une très belle saison, et par rapport à cela il va falloir qu’il se décide rapidement. […] Ce que je veux surtout en tant qu’entraîneur c’est que l’on puisse se projeter de manière claire parce que là on est entre deux eaux et ce n’est pas bon. »

 

Retranscription Girondins4ever