[AJ] K.Diawara : « Je me suis retrouvé à Rennes qui était dernier plutôt qu’à Marseille »

 

Lorsqu’il était à Bordeaux en 1997-1998, Kaba Diawara se positionnait, au niveau de la concurrence, derrière Lilian Laslandes, Jean-Pierre Papin et Sylvain Wiltord. L’ancien attaquant se souvient. « Papin avait un statut particulier. C’était l’année de la Coupe du monde 1998 et Jean-Pierre espérait la jouer. À Bordeaux, il ne voulait jamais sortir. Je ne rentrais jamais ! ». Résultat, il fut prêté au Stade Rennais. « J’étais à l’armée. Au mois de janvier, Marseille perd deux joueurs car Titi Camara et Arthur Moses partent à la Coupe d’Afrique des nations. Rolland Courbis me propose de venir à Marseille mais Bordeaux refuse car les dirigeants ne voulaient pas renforcer un concurrent. Les Girondins me disent: “Si tu veux partir, tu vas en prêt à Rennes”. On était en Écosse avec l’équipe de France militaires. Rolland Courbis m’appelle: “Viens à Marseille, tu vas jouer, tu vas exploser” […] J’ai signé au dernier moment à l’aéroport d’Orly. On a posté le contrat dans la boîte aux lettres de l’aéroport pour avoir le tampon car c’était le dernier jour du mercato. Je me suis retrouvé à Rennes qui était dernier plutôt qu’à Marseille, je passais de la course à l’Europe à la lutte pour le maintien […] L’aventure humaine a été fantastique en Bretagne. J’ai sauvé le Stade Rennais de la relégation ».

 

France Football