[Officiel] Arambarri, un espoir uruguayen débarque


Nom : Arambarri

Prénom : Mauro

Nationalité : Uruguayenne
Age : 20 ans
Date de naissance : 30 septembre 1995
Lieu de naissance : Salto
Taille : 1m74
Poids : 74 kg
Poste : Milieu défensif droitier

 

 

Sub-20-2

Plus jeune capitaine du Defensor

 

Le jeune Mauro débute dans les catégories de jeunes du Nacional de Salto, entrainé par son père Wilney. Repéré par José Chilelli, entraineur des équipes de jeunes du Defensor, alors qu’il évolue avec les U15 de Salto, Mauro intègre le centre de formation du Defensor à l’âge de 15 ans. Il débute avec l’équipe première le 15 septembre 2013, à 17 ans, en tant que titulaire au poste de milieu défensif. Pour sa première année, il disputa 12 matches dont 9 en tant que titulaire. La saison suivante sera celle de la confirmation pour le jeune Mauro. Titulaire indiscutable, il disputa 19 matches dont 17 en tant que titulaire. Devenu un pilier de l’équipe, il en devient capitaine, le plus jeune de l’histoire du club, à l’âge de 19 ans, le 6 septembre 2015. Fin décembre 2014, en proie à des difficultés financières, le club du Defensor vend 70% des droits du joueur à un groupe d’investisseurs Vénézuéliens pour un montant d’environ 1M d’euros. Avec 52  matches de première division dont 38 titularisations, Mauro impressionne déjà. Le 15 avril 2014, il débute avec la sélection des U20 lors d’un match amical, remporté 3-0 face au Chili. Il devient le pilier de la sélection avec 20 apparitions et 3 buts, formant un duo de milieux défensifs avec le jeune Nandez.

 

 

Un joueur courtisé en Europe

 

Buteur lors du premier match du Sudaméricano, il permet à sa sélection de battre la Colombie 1 à 0 grâce à un but de la tête, marqué dans les arrêts de jeu, lors de la phase de poule. Premier du groupe B devant le Brésil, la sélection Uruguayenne termina finalement troisième du tournoi, devancée par la Colombie et l’Argentine. Avec un total de 3 buts en et une passe décisive en 8 matches joués, tous en tant que titulaire, le joueur va démonter un incroyable talent et taper dans l’œil de nombreux recruteurs présents. Début 2015, le joueur, révélé lors de ce Sudamericano des U20, attire les convoitises de nombreux clubs Européens. Et c’est Malaga qui tente de récupérer le jeune international U20 ; mais le joueur restera finalement dans son club. En proie à un surnombre de joueurs extra-communautaires, le club espagnol était pourtant prêt à acheter le jeune milieu et à le laisser finir la saison dans son club actuel. Du côté de l’Italie, le jeune Mauro est également suivi de près par la Juventus. En fin d’année 2015, son nom circule du côté de Penarol mais, avec un contrat courant jusqu’en 2019, son club s’oppose à tout transfert national mais n’exclut pas un transfert vers un club étranger. Alors que l’OM, en cas de départ de Romao, mais aussi Nantes et Lille suivent le jeune joueur, c’est finalement en Gironde qu’il continuera sa carrière avec un contrat de 4 ans et demi en poche (à confirmer). Le jeune Mauro est promis à une grande carrière et ce n’est pas Diego Forlan, l’ancien buteur de la céleste, qui affirmera le contraire, lui qui a expliqué considérer le jeune Arambarri comme l’un des meilleurs jeunes sud-américains actuel.

 

 

arambarri-nandez-apos

 

 

Arambarri, le milieu box to box tant désiré ?

 

Après avoir accueilli Milan Gajic, Champion du monde U20 avec la Serbie, c’est un autre jeune espoir, uruguayen celui-ci, qui débarque en Gironde. Clin d’œil du destin, Mauro avait croisé Milan, qui était entré un peu après l’heure de jeu, lors du premier match du tournoi. La seule défaite de la Serbie dans cette compétition. Avec Mauro, Sagnol tient peut-être enfin le milieu « box to box » qu’il souhaitait depuis son arrivée au milieu de terrain. Infatigable travailleur, capable de gratter un nombre incroyable de ballons, Mauro est aussi un excellent manieur de ballons, doté d’une technique lui permettant de relancer proprement et de se projeter vers l’avant. En dépit de sa taille, Mauro dispose d’un jeu de tête très performant, à l’image de ses buts marqués face à la Colombie et au Brésil lors de la Copa Sudamericano U20 en début d’année 2015. Son physique, mais aussi son jeu, ne sont pas sans rappeler le jeune milieu Parisien Marco Verrati, même s’il a encore beaucoup à prouver. Mais à seulement 20 ans, il dispose déjà d’une solide expérience au niveau international chez les jeunes et semble avoir les atouts physiques pour s’imposer en Ligue 1. La présence de son compatriote, Diego Rolan, devrait sans nul doute faciliter son intégration et son adaptation au football Européen.

 

Souhaitons à Mauro d’avoir la même carrière que l’une de ses idoles, Juan Roman Riquelme. Bienvenue !