[Portrait] Pablo Castro, le défenseur tant attendu


 

Avec les départs de Marc Planus et Tiago Ilori, Bordeaux se trouvait démuni dans le domaine de l’axe central avec les seuls Lamine Sané, Nicolas Pallois et Cédric Yambéré. Par soucis d’économie, Willy Sagnol a été contraint de faire redescendre Grégory Sertic en défense centrale, mais la blessure longue durée de ce dernier et la blessure de Sané, qui n’a toujours pas joué en match officiel cette saison, a obligé le club à prendre un nouveau défenseur central. Faute de finances suffisantes, les Girondins sont allés chercher un joueur évoluant au Brésil et peu connu.

 

Nom : Pablo Nascimento Castro

Nationalité : Brésilienne
Age : 24 ans
Date de naissance : 21 juin 1991
Lieu de naissance : São Luís
Taille : 1m88
Poids : 79 kg
Poste : Défenseur central

 

 

Pablo1

Un début de carrière difficile

Il débuta à l’école dite des nouveaux talents de São Luiz do Maranhão. Puis, il fit ses gammes à Iraty. Il intègre ensuite le club de Ceara à l’âge de 18 ans mais fait l’objet de prêts. Lors du mercato hivernal 2010, le joueur fait l’objet d’un intérêt de la part des hollandais du PSV. Il se rend alors aux Pays-Bas faire un essai et joue même lors d’un match amical face à la réserve du Borussia qui se termine sur le score de 3-3, avec un but de Pablo. Alors que l’essai est concluant, et en fin de contrat en décembre 2011, les négociations échouent pourtant. Le club Hollandais souhaite le conserver mais il ne peut s’entendre financièrement avec le club Brésilien, de plus le joueur ne peut obtenir son permis de travail, ayant joué trop peu de matches avec son club. Pablo va finalement aller au terme de son contrat avec Ceara sans disputer de match. Il s’engage, pour une saison, avec le Gremio le 7 janvier 2012. Là encore, il ne disputera pas une seule rencontre avec l’équipe professionnelle, se contentant de matches avec l’équipe réserve. Il quitta le Gremio, son contrat n’ayant pas été renouvelé.

 

 

 

Une carrière qui décolle en série B

En janvier 2013, libre de tout engagement, il signe avec le club d’Avai qui évolue en Serie B Brésilienne, décidé à démarrer enfin sa carrière. Malheureusement, la première saison est très difficile pour Pablo qui ne fait que 3 apparitions dont 2 en tant que titulaire, avec notamment une blessure qui le tient éloigné des terrains plus de deux mois. Mais le joueur ne fait de toute façon pas partie des plans de son entraîneur.

Alors qu’il est sur le point de quitter le club, Pablo va finalement se révéler la saison suivante et devenir titulaire indiscutable au sein de l’axe central. Disputant 32 matches tout en tant que titulaire et inscrivant 4 buts, il participe activement à l’accession d’Avai en Série A. Sa saison lui vaut d’attirer l’attention de clubs de Serie A Brésilienne, notamment Flamengo, Palmeiras. En fin de contrat avec Avai, il ne parvient pas à trouver un accord financier avec son club, et il s’engage finalement, début janvier 2015, pour deux saisons avec Ponte Preta, nouvellement promu en Série A.

Titulaire au sein de l’axe central, il dispute 18 matches avec Ponte Preta dont son dernier match face à son ancien club, le Gremio, le 23 août 2015. Alors que son départ est quasi officialisé, il n’est pas convoqué pour le dernier match le 29 août dernier, où Ponte Preta s’incline 3 à 0 sur le terrain de Sao Paulo.

 

 

Pablo Castro - Crédit Girondins de Bordeaux

 

 

Un défenseur peu connu en Gironde

L’arrivée de ce défenseur central aura constitué le feuilleton de l’été de ce mercato Girondin et alors que de nombreuses pistes ont été évoquées, tant en France (Rose, Landre), qu’en Europe (Henrique, Josué), c’est finalement un joueur venant du Brésil qui débarque en Gironde. Pablo, 24 ans, avec une seule saison de D1 avec Ponte Preta, c’est un CV assez maigre pour le poste de défenseur central où l’on annonçait l’arrivée d’une pointure. Ne nous le cachons pas, on espérait sans doute un joueur plus connu.

Pour autant, ce transfert n’aura pas été simple comme souvent avec les joueurs évoluant au Brésil. Son club, ne détenant que 20% des droits du joueur, a été contraint de le laisser partir.

Dans un communiqué officiel publié sur son site internet, le club de Ponte Preta a indiqué que ce départ se faisait contre sa volonté et qu’il a proposé une augmentation à son joueur pour le retenir. Le club indique qu’il a appris le jeudi, de la part de l’agent de Pablo, que le club Girondin avait fait une proposition d’achat du joueur. Il a par ailleurs indiqué que les Girondins avaient payé le montant de la clause libératoire, à savoir 2M d’euros, et proposé un contrat de 4 ans avec un salaire quatre fois supérieur à celui qu’il touche actuellement.

Pablo, qui se définit comme un défenseur rapide, très fort dans le jeu aérien, est un joueur rugueux, en attestent ses 7 cartons jaunes en 18 matches cette saison. Il va devoir se faire une place dans un axe où seul Pallois semble indétrônable, en l’absence de Sané, capitaine. A lui de démontrer ses qualités même s’il a peu joué au haut niveau. Droitier, il a évolué le plus souvent dans l’axe gauche avec le club de Ponte Preta, c’est donc un joueur capable d’évoluer au deux postes de l’axe central.

Au final les Girondins signent un joueur peu connu du grand public et qui n’a disputé que 4 mois en première division Brésilienne. Un pari qui n’est pas sans rappeler celui d’un certain Carlos Henrique il y a quelques années, et qui a réussi une belle carrière aux Girondins. C’est tout ce qu’on souhaite à Pablo.