L’avant match. Ici c’est ? Bordeaux !


Forte d’une belle victoire à Caen mardi dernier, l’équipe des Girondins de Bordeaux joue en quelque sorte un match bonus. Si Paris est redevenu redoutable après un début de saison compliqué, Bordeaux surfe sur une nouvelle vague. La confiance est revenu côté bordelais et les joueurs auront à coeur de se venger du match de Coupe de la Ligue perdu 4-1 malgré une belle opposition. Ainsi, il faudra montrer qu’ici c’est Bordeaux et que dès le début du match, les parisiens se sentent agressés (dans le bon sens du terme) par notre équipe, mais aussi par l’environnement lié au stade et aux supporters.

 

L’équipe parisienne

Avec un mercato hivernal actif qui a vu arriver Julian Draxler, le champion du monde allemand, le PSG semble avoir retrouvé un dynamisme et un effet de groupe que l’on ne voyait pas auparavant. Si l’équipe est moins spectaculaire que l’an dernier, elle reste tout de même un sérieux candidat au titre même si Monaco semble au dessus, et que Nice n’a pas encore dit son dernier mot. Concernant Julian Draxler, le néo-parisien s’est très vite adapté au jeu parisien et au championnat de France. Déjà auteur de 3 buts (2 contre Rennes en Ligue 1 et en Coupe de France et 1 face à Bastia en Coupe de France également), l’équipe, c’est une certitude, va mieux depuis son arrivée. La cause est simple : son arrivée a forcé Angel Di Maria, jusque là tranquille concernant la concurrence, à s’entrainer plus intensément et à sortir de gros matchs, comme Bordeaux s’en rappelle en Coupe de la Ligue (1-4, doublé de Di Maria). Le poison pour toutes les défenses reste bien entendu Edinson Cavani. Auteur de 23 buts en 22 matches de Ligue 1, il remplit pleinement son rôle d’avant centre, suite au départ de Zlatan Ibrahimovic.

 

L’effectif complet :

Gardiens : Alphonse Areola, Kevin Trapp

Défenseurs : Serge Aurier, Presnel Kimpembe, Layvin Kurzawa, Marquinhos, Maxwell, Thomas Meunier, Thiago Silva

Milieux : Julian Draxler, Grzegorz Krychowiak, Giovanni Lo Celso, Lucas, Blaise Matuidi, Thiago Motta, Christopher Nkunku, Javier Pastore, Adrien Rabiot, Marco Verratti

Attaquants : Jean-Kevin Augustin, Hatem Ben Arfa, Edinson Cavani, Angel Di Maria, Gonzalo Guedes

 

 

Le match aller

Lors de la 8ème journée de Ligue 1, les parisiens recevaient les bordelais. Bordeaux restait sur deux victoires d’affilée à l’extérieur, face à Lyon (1-3) et Metz (0-3). Les Girondins avaient envie de croire en l’exploit, aussi utopique soit-il. Mais dès le début de la rencontre, Paris rejoue comme il le faisait l’an dernier, à savoir de garder le ballon, de faire tourner et d’attaquer au moment propice. Et cela, Bordeaux ne s’y attendait pas. Paris restait sur une défaite à Toulouse en Ligue 1 après n’avoir rien montré. Bordeaux encaisse donc un premier but dès la 3ème minute de jeu par Edinson Cavani de la tête, suite à un centre d’Angel Di Maria. Puis, à la demi heure de jeu, Edinson Cavani marque le deuxième but du match sur une madjer géniale qui mystifie la défense bordelaise et Cédric Carrasso. Dans le jeu, Bordeaux n’a rien montré et s’est contenté de rester derrière et de procéder en contre-attaque, chose que l’on n’a jamais pu faire lors de ce match manqué. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et ce match capital pour les deux camps pourrait bien être le match de la saison. En tout cas, cela y ressemble fortement.

 

 

Dans quelles conditions les parisiens se déplaceront-ils à Bordeaux ?

Les parisiens sont en ce moment minés par les blessures. On note celle de Pastore, de Meunier, de Trapp et surtout celle de Verratti. Ces quatre là étaient absents lors du match remporté 2-1 face à Lille. Sur ces quatre absents donc, on note le retour de Thomas Meunier, Kevin Trapp et Marco Verratti. Javier Pastore lui est trop juste, tout comme Krychowiak. Kevin Trapp devrait ainsi prendre la place d’Alphonse Areola dans les buts, qui fait une saison catastrophique pour l’instant en encaissant un but presque à chaque tir cadré. Enfin, le retour de Marco Verratti fera du bien aux parisiens, même s’il y a des chances qu’Emery le préserve en prévision du match face au FC Barcelone en huitièmes de finale de Ligue des Champions, mardi.

 

 

Qui est le meilleur joueur parisien ?

Le meilleur joueur parisien est sans contestation possible Marco Verratti. Si on lui reproche souvent de ne pas souvent tenter sa chance lorsqu’il est en position préférentielle pour frapper, c’est son seul défaut dans le jeu. A part ça, Verratti est l’homme de cette saison à Paris. Unai Emery le laisse libre dans son placement ainsi que dans ses choix et cela marche car c’est un véritable électron libre, capable de se placer entre les lignes et de réussir des passes dans des zones très difficiles d’accès. Auteur de deux passes décisives cette saison, il est aussi l’auteur de deux buts, face à Metz (3-0) et Rennes (4-0) chaque fois à domicile. Ce n’est pas une surprise, lui qui est titulaire à chaque match du PSG depuis son arrivée en 2012. Jamais décevant, il fait l’unanimité que ce soit chez Kombouaré, Ancelotti, Blanc et Emery, ainsi que dans le vestiaire. Lors de la demi-finale de Coupe de la Ligue, il a fait très mal à Bordeaux, tellement mal qu’il s’en est blessé. Il effectuera donc son retour là où il s’est blessé. Le karma.

 

Site du PSG

Le coach parisien

Après s’être séparé de Laurent Blanc, le PSG a fait un choix contestable selon plusieurs spécialistes, en s’appropriant les services d’Unai Emery. Le coach basque a été recruté pour gagner la Ligue des Champions. Il faut dire que son CV est plutôt attractif, lui qui a remporté 3 fois d’affilée la Ligue Europe avec Séville. Avec une 7ème place en Liga l’an dernier, il a tout de même réussi à qualifier son équipe en Ligue des Champions suite donc, à la victoire en Ligue Europa. C’est ce qui a convaincu Nasser Al-Khelaïfi. Le coach espagnol a réussi à se qualifier pour les 8ème de finale mais en se classant deuxième derrière Arsenal, un adversaire a priori à leur portée. Mardi, ils affronteront le FC Barcelone de Messi et Unai Emery va devoir gérer ces deux matches importants qui approchent. En championnat en revanche, l’entraineur est souvent décrié pour ses résultats. En effet, le PSG n’a jamais terminé une journée en étant premier, une première depuis l’ère QSG. Pire, ils en sont déjà à 4 défaites en Ligue 1, contre deux l’an passé. Si la défaite face à Monaco peut passer au vue du standing de cette équipe, celles face à Guingamp, Toulouse et Montpellier montrent qu’il y a la place pour nos joueurs de créer l’exploit et de faire concéder au PSG sa cinquième défaite cette saison.

 

 

Qu’en pensent les supporters parisiens ?

Chez les supporters parisiens, on redoute beaucoup ce match. Beaucoup voient un Bordeaux qui a changé depuis la demi finale de la Coupe de la Ligue, mais, ce qui les inquiète le plus, c’est le match à venir face au Barça. Dans quelles conditions seront les joueurs ?

Suisse24 : « Sûrement un match compliqué , surtout si on démarre comme à Dijon, et Bordeaux est en forme, attention… Match qui tombe un peu mal avant le Barça…« .

Homer : « On a toujours eu du mal la bas, historiquement. Ils sont dans une passe positive, mais c’est une équipe tellement cyclique, capable de coups d’éclats comme de retomber dans leur médiocrité. Depuis la reprise, ils sont pas mal  mais leur victoire d’hier, y’a déjà deux buts qu’on leur donne…« .

Hiso : « Je pense aussi. Esprit de revanche pour les bordelais, tête complètement à Barcelone pour nos joueurs. Match qui s’annonce le plus difficile de ces dernières semaines« .

Sphinx94 : « Attention, le match de L1 va être plus compliqué que le match de coupe« .

 

 

Les chiffres de la rencontre :

100 : Ce sera la 100ème fois que Bordeaux affrontera le PSG, toutes compétitions confondues. Bordeaux est par ailleurs la première équipe qu’a affronté le PSG dans l’élite.

39 : Bordeaux a gagné 39 fois à domicile face au PSG, toutes compétitions confondues. Pour 36 victoires parisiennes et 24 nuls.

7 : Pauleta et Cavani ont tous les deux marqué à 7 reprises face à Bordeaux, faisant de notre équipe leur proie préférée.

6 : Bordeaux reste sur 6 matches consécutifs sans défaite en Ligue 1, avec 3 nuls et 3 victoires.

2 : Le PSG se déplace à Bordeaux sur une série 2 victoires d’affilée à l’extérieur cette saison.

 

 

Stats LFP, Screen G4E, Photos et stats site officiel du PSG