L’avant match. Bordeaux doit gagner face à un Angers décimé

Après les fêtes, le retour aux choses sérieuses débute. La première partie de saison des bordelais fut plus que décevante, quand on voit les qualités individuelles qui composent notre effectif. La première marche en 2017, après la Coupe de la Ligue et de France, sera le SCO d’Angers. Le début d’une période charnière pour notre équipe si elle veut jouer les premiers rôles dans cette saison de Ligue 1. Analysons maintenant l’adversaire.

 

 

Le match aller

Bordelais et angevins se sont affrontés lors de la 5ème journée de Ligue 1. Sur une pelouse indigne de Ligue 1, les Girondins s’étaient inclinés sur le score de 0-1, but de Toko Ekambi à la 38ème minute de jeu. Ce match a suivi l’exploit qu’avaient réalisé les bordelais en allant s’imposer à Lyon sur le score de 3-1. Après un début de championnat encourageant avec 9 points en 4 rencontres disputées, cette défaite face à Angers a semblé donner le ton de ce qui allait suivre. Lors de ce match, les Angevins avaient décidé de jouer à 10 derrière et de procéder en contre-attaque. Pari réussi pour les hommes de Stéphane Moulin. Nos joueurs aiment jouer lorsqu’il y a des espaces entre les lignes, et sur ce match, la frustration finit par l’emporter, en témoigne ce carton rouge qu’a écopé Diego Rolan en fin de match. Après avoir été accroché (maillot déchiré par Diedhiou), puis subi une deuxième faute, l’attaquant bordelais voit rouge et tacle sévèrement Pierrick Capelle. Un match à faire oublier, ce qui passera bien sûr par une victoire en Bretagne.

 

 

Dans quelles conditions les angevins se déplaceront-ils à Bordeaux ?

Pas de Cheikh N’Doye, de Famara Diedhiou, de Karl Toko-Ekambi et de Nicolas Pépé, qui participeront à la CAN. Ainsi, vous le voyez, l’effectif angevins sera privé de son meilleur joueur, Cheikh N’Doye ainsi que de ces deux attaquants, Toko-Ekambi (buteur à l’aller) et Diedhiou (8 buts à eux deux). Du coup, il faudra surement s’attendre à les voir défendre encore plus qu’au match précédent (si, si, c’est possible). Stéphane Moulin, leur coach, lancera des jeunes joueurs qui disputeront sans doute leurs premières minutes en championnat. Voulant faire bonne figure, ils vont se donner à fond. Ainsi, malgré les nombreuses absences, auxquelles s’ajoutent celles d’Alexandre Letellier, Billy Ketkeophomphone et Yoann Andreu, tout comme Pierrick Capelle, Kévin Bérigaud, Jamel Saihi et Gilles Sunu, c’est un effectif décimé qui devrait donc être largement à la portée des Girondins qui, pour rappel, n’ont aucun joueur participant à la CAN.

 

 

Qu’en pensent les supporters angevins ? 

Vous vous en doutez au vu de la rubrique précédente, les supporters sont inquiets en ce qui concerne tous les absents dans les rangs angevins.

Christobald : « Perso, ce match est un tournant. Il est très important. Stopper l’hémorragie mais avec des incertitudes. La CAN plus le Mercato, quel bordel. On a l’impression de recommencer avec une nouvelle équipe. En même temps, la dynamique était tellement mauvaise avant la trêve que ces changements sont peut-être salutaires« .

Footpassion49 : « Il faut espérer que Berigaud soit vite opérationnel car sinon je me demande qui nous allons aligner en attaque. Ketkeo est blessé, Pepe, KTE et Dhiediou sont à la CAN, Wissa va être prêté, Sunu est sorti sur blessure ce soir… Le mois de janvier va être déterminant dans la lutte pour le maintien. Je n’ose pas imaginer le SCO aborder Bordeaux, Saint-Étienne, Metz et Toulouse avec Dickson comme principal argument offensif« .

Nicolas K : « Vu le niveau de Bordeaux si on perd on sera vraiment mal« .

Dumnacus : « Attention, on les a battus deux fois de suite chez eux, ils vont vouloir nous rendre la pareille« .