L’avant match. Peut-on vaincre les « sardines » chez elles ?

Ah, Marseille. Son vieux port, sa bonne mère, sa Canebière, ses « à jamais les premiers ». Mais surtout dans le domaine sportif, c’est grâce à eux que Bordeaux s’est surpassé et a écrit sa légende. Les titres dans les années 80 avec comme principal concurrent l’OM de JPP et surtout de Bernard Tapie ou encore ce titre historique de 1999 avec un mano à mano de la première à la dernière journée tout comme le titre de 2009… Marseille a permis à Bordeaux d’écrire sa légende, et ça c’est jouissif. Mais aujourd’hui c’est une autre paire de manches. Après une saison exécrable pour les deux équipes l’an dernier, Bordeaux et Marseille sont un peu mieux cette saison. Mais n’oublions pas que le match de dimanche aura une dimension historique. Ce sera le premier match sous l’ère McCourt et Garcia au Vélodrome. Et nul doute que les hommes de Rudi Garcia souhaiteront faire honneur à leur public qui se déplacera nombreux pour voir un match historique de notre championnat.

 

L’effectif marseillais

Dans le dur avec la mauvaise gestion de Vincent Labrune et de Margarita Louis-Dreyfus, les marseillais ont fait un recrutement estival un peu éclectique. Ils ont perdu énormément de joueurs importants. Parmi ceux-là, comment ne pas citer Steve Mandanda, qui leur a sans doute permis de rester en Ligue 1 tellement il a été décisif la saison dernière. Citons encore Michy Batshuayi, Mario Lemina, Georges-Kevin Nkoudou

Les marseillais ont peiné à combler ces départs, mais néanmoins, ça à l’air de fonctionner cette saison. Parmi les recrues, le mercenaire Bafétimbi Gomis, Florian Thauvin (à nouveau prêté mais ça compte quand même), Rémy Cabella (l’option d’achat a été levée par le club marseillais), Henri Bedimo ou encore Hiroki Sakaï. Un bol d’air frais sur la cité phocéenne.

Voici l’effectif complet (en gras les nouveaux joueurs) :

 

Gardiens : Yohann Pelé, Brice Samba, Florian Escales

Défenseurs : Hiroki Sakaï, Henri Bedimo, Karim Rekik, Doria, Rolando, Gaël Audonian, Tomas Hubocan, Rod Fanni, Eirik Haugan, Alphousseyni Sané

Milieux : Abou Diaby, Rémy, Cabella, Lass Diarra, William Vainqueur, Saïf-Eddine Khaoui, Zinédine Machach, Bill Teiloma, Maxime Lopez, André-Franck Zambo Anguissa

Attaquants : Romain Alessandrini, Clinton Njie, Bouna Sarr, Bafétimbi Gomis, Aaron Leya Iseka, Florian Thauvin, Antoine Rabillard, Samad Mouhammadou, Jérémie Porsan-Clemente.

 

 

Le début de saison marseillais

Après un début de saison compliqué, les marseillais redressent la barre. Très souvent défaits à domicile la saison dernière, avec seulement deux victoires au Vélodrome, les marseillais en sont déjà à trois puis deux matches nuls contre Lyon et Toulouse. Lors de la 10ème journée, les marseillais sont allés au Parc des Princes dans le classico, qui s’apparentait plutôt à un pathetico vu le match auquel on a assisté. Lors de ce match, l’objectif marseillais était clair : ne pas prendre de but et revenir avec le 0-0. Cela s’est vu puisque Marseille a tiré… 0 fois au but. Une statistique hallucinante qui n’était pas arrivée dans notre championnat depuis près de 10 ans. Dimanche au Vélodrome, les hommes de Rudi Garcia viendront certainement avec l’intention de nous battre et notre équipe est nettement meilleure avec ce genre d’équipe. Un match intense et alléchant à venir ? On l’espère.

 

Qui est le meilleur marseillais ? 

Bafétimbi Gomis. Arrivé avec la réputation de mercenaire puisque passé de club ennemi en club ennemi (Saint-Étienne, puis Lyon, puis maintenant l’OM), on se demandait ce que valait encore Gomis suite à ses deux années en Angleterre du côté de Swansea. Très concerné par le club, il a déjà porté le brassard à cinq reprises, c’est donc élément indispensable de son équipe. Place aux statistiques maintenant, Bafé c’est tout simplement le meilleur joueur de l’OM. Avec 7 buts et 2 passes décisives, c’est le meilleur passeur et buteur de son équipe. S’il est jugé maladroit devant le but, ce qui est vrai puisqu’il le dit lui-même, il est très lucide et revient toujours plus fort dès qu’il se remet en question. Pallois et Lewczuk auront du boulot car il est également très physique.

 

Focus sur…

Rudi Garcia. Toutes les caméras seront fixées sur lui, avec sûrement un dispositif canal appelé la « cam Garcia ». L’entraineur marseillais à des statistiques vraiment louables. Il professionnalisa le club de Dijon, fît monter le club du Mans en Ligue 2 et réussit à le maintenir en Ligue 1 durant plusieurs années, avec le LOSC il remporta la Ligue 1 puis la Coupe de France, et enfin il réalisa le meilleur début de saison de l’histoire de la Série A avec l’AS Rome en remportant ses 10 premiers matches et battant ainsi un record datant de l’époque Platini, s’il vous plait. Cet entraineur réussit apparemment à imposer sa patte comme on a pu le voir face au PSG, avec une grande solidarité entre les joueurs. Il fait aussi l’unanimité chez les joueurs et les supporters, du moins c’est qui ressort des bouches, mais c’est ce degré d’excitation qui fait dire que tout est beau. En tous les cas, il est mis dans de bonnes dispositions, et aura sans doute à cœur de réaliser un match parfait lors de sa première au Vélodrome. A nous de lui gâcher la fête.

 

OM

OM

 

 

La réaction de Jérôme Prior

Si Cédric Carrasso a un passé marseillais en y jouant de nombreuses années, puisque c’est dans ce club qu’il a été formé, sa doublure, Jérôme Prior est aussi originaire de là-bas puisqu’il est né dans le Sud-Est de la France. C’est donc un match particulier pour lui : « Je n’habite pas très loin du Vélodrome, c’est vrai, on verra ce que le coach décide. J’y avais déjà joué l’an dernier et il y avait du monde pour me voir. Il y aura de la famille, des amis, et c’est sûr que selon les choix du coach, il y aura un vrai plaisir […] Chaque année ne se ressemble pas, les matches non plus. On ira là-bas pour faire un résultat, en essayant de ne pas prendre de but dans un premier temps, et si on peut aller gagner là-bas ce sera un plaisir. Maintenant, place à dimanche ».

 

Jérome Prior

 

Qu’en pensent les supporters marseillais ? 

Les supporters marseillais ne se sont pas fait prier pour commenter ce match. Beaucoup sont très confiants et voient une victoire de leur équipe.

C’est le cas d’Alvaro : « Je sens que l’on va gagner ce week-end malgré les nombreuses absences ».

Sur son compte Facebook, l’OM a publié une vidéo des 3 buts qu’ils nous ont marqué lors de leur victoire 3-1. Les supporters n’ont pas hésité à réagir comme Mickaël M. : « Quel souvenir, dire que demain ce sera pareil ! ».

Il y a encore un fan qui va faire « 600klm pour voir le match aller l’OM ». Et ben, bon courage à toi !

Les pronostics pleuvent : 1-0 pour l’OM, 3-0 pour Marseille…

Il y a quelques supporters bordelais qui tentent une incruste discrète mais c’est raté. Nous avons Thibault L. qui dit : « Que le meilleur gagne et que les 2 équipes retrouvent le top 5 car ce sont 2 grands clubs français pas à leur place. Allez bordeaux quand même ». Réponse cinglante d’un supporter marseillais : « dégage du forum l’ami ». Ami ? Vraiment ?