L’avant match. Cette fois-ci pas de blague !


Après trois matches d’affilée sans victoire en championnat et seulement un petit but marqué, l’heure est déjà à la révolte en Gironde. Ce qui faisait notre force en ce début de saison, c’était l’attaque. Depuis le match contre Metz, Bordeaux a marqué seulement un but, trop peu lorsque l’on peut se vanter d’avoir des joueurs internationaux comme Ménez, Rolan, mais aussi Malcom et plus récemment, Ounas.

 

 

L’effectif nancéien

Le champion de France de Ligue 2 arrive dans l’élite avec un effectif très semblable à celui qu’il avait à sa disposition l’an dernier. Un pari risqué puisqu’il y a un gros niveau d’écart entre la Ligue 1 et la Ligue 2. Malgré tout, les Nancéiens n’ont pas à rougir de leurs prestations. Pourtant lanterne rouge, ils ont tout de même réussi à faire douter le PSG lors de la journée précédente, chose que nous n’avons pas réussi à faire, mais c’était un autre contexte… Cela n’enlève en rien leur prestation hallucinante. Statistique à l’appui, le PSG n’a pas cadré une seule frappe en seconde période, chose rarissime cette saison. En défense, les joueurs de Pablo Correa ont tout de même pu compter sur la venue d’Alou Diarra, ex-bordelais, qui retrouvera les terres girondines mais cette fois-ci au Matmut Atlantique.

 

Voici l’effectif complet (en gras les nouveaux joueurs) :

Gardiens : Sergey Chernic, Guy-Roland N’dy Assembe, Alexandre Menay.

Défenseurs : Clément Lenglet, Tobias Badila, Modou Diagne, Joffrey Cuffaut, Faitout Maouassa, Michaël Chrétien, Erick Cabaco, Vincent Muratori, Julien Cetout.

Milieu : Alou Diarra, Youssef Ait Bennasser, Anthony Robic, Vincent Marchetti, Karim Coulibaly, Serge N’Guessan, Dialo Guidileye, Loïc Puyo, Benoit Pedretti.

Attaquants : Junior Dale, Issiar Dia, Christophe Mandante, Youssouf Hadji, Yann Mabella, Anthony Koura.

 

Le début de saison nancéien

Les nancéiens débutent leur championnat par la réception de Lyon. Pour un retour, c’est vrai qu’il y a mieux comme première équipe à affronter. En effet, les Nancéiens prennent trois buts et n’en marquent aucun. Offensivement ça va mal pour Nancy avec seulement quatre petits buts marqués pour douze encaissés. Nancy est en train de nous faire une saison à la troyenne, c’est-à-dire avec des intentions vraiment bonnes, du beau jeu, mais une friabilité en défense assez importante. Néanmoins, il ne faut pas leur donner confiance. On l’a vu face à Paris samedi dernier, dès qu’ils avaient le ballon, ils ont posé énormément de soucis à la défense parisienne. Attention donc, à leurs temps-forts qui peuvent durer longtemps, il sera important pour nos joueurs d’arriver à les contenir. Le match face à Paris réussira-t-il à leur redonner confiance ? Car leur seule victoire est face à Lorient, à l’extérieur. Ils ont pris 4 points à l’extérieur pour seulement 1 à domicile.

 

Qui est le meilleur nancéien ?

Le meilleur nancéien c’est leur gardien, Guy-Roland N’dy Assemble. Avec une note cumulé de 5,22 sur l’Equipe, il se place comme le 16ème gardien de Ligue 1. S’il est de temps en temps dans le top arrêt, il peut tout de même commettre des erreurs, comme cette passe en retrait mal négociée par le gardien qui a permis à Cavani de le lober assez facilement. Cependant, il a été excellent face à Lorient, sauvant son équipe à plusieurs reprises. Son seul soucis c’est sa défense, trop friable.

 

Focus sur…

Alou Diarra. L’ancien bordelais revient en terre girondine. Après être passé par L’OM puis par West Ham et Charlton, il est de retour en France dans le but de retrouver du plaisir et surtout un championnat qu’il connait bien. Son premier match fut face au PSG et il le marque de son empreinte car c’est lui qui réduisit le score d’une tête parfaite dans la lucarne d’Areola. S’il n’a pas retrouvé son niveau d’antan, son entente avec Pedretti pourrait être dangereuse pour les bordelais.

 

Alou Diarra2

 

La réaction de Jérémy Ménez

Notre attaquant préfère jouer la carte de la prudence avant le match. Néanmoins, il sait qu’il aura des occasions : « On espère que le terrain sera meilleur déjà. On est une équipe qui pose le jeu et qui joue assez bien au ballon, donc ça va nous aider. On va devoir être patient et attendre le bon moment pour aller marquer. Et surtout, mettre les occasions au fond à l’inverse du match face à Rennes, où je ne les ai pas mises. C’est sûr que c’est mieux lorsque le match est ouvert et où on a plus d’actions. Chacun joue avec ses qualités et c’est normal aussi. Je pense que Nancy a une bonne équipe aussi et on verra bien laquelle est la plus forte samedi ».

 

 

Qu’en pensent les supporters nancéiens ?

Sur le forum du site officiel, de nombreux supporters ont laissé leur pronostic et leur commentaire. A première vue, ils ne semblent pas confiants comme peut l’exprimer la réaction de Popopo : « Bordeaux ne nous réussit pas souvent à l’extérieur. Ils sont pas mal cette année. Je ne nous vois pas faire un bon résultat là-bas mais sait-on jamais ».

Ou encore : « Plus qu’à prier… » se lamente Clique54.

D’autres n’ont toujours pas digéré les fautes d’arbitrage en leur défaveur (Wendel qui fait trembler le filet pour que l’arbitre accorde le but alors que le ballon n’a absolument pas franchi la ligne, ou encore Micoud qui ceinture un défenseur de l’ASNL mais qui obtient un pénalty), comme en témoigne ce message de Casca : « L’enfilade habituelle: 1-0 pour Bordeaux sur un but hors-jeu de 10m de la main de Menez à la 98ème minute ».

 

Photo Le Parisien

Photo Le Parisien

 

Ceux qui se risquent à pronostiquer une victoire en leur faveur ne semblent pas trop y croire : « Mon souhait : Victoire 0-1. Mon prono : Défaite 2-0. Après, à voir avec la compo et le schéma » dit Genzo.

 

Quoiqu’il en soit, la meilleure réponse reste celle du terrain. Mais si nous sommes leur bête noire, il faut savoir que c’est parce que Nancy a perdu 9 de leur 10 derniers déplacements en Gironde. Les supporters nancéiens espèrent que le changement de stade permettra de faire que la routourne va tourner en leur faveur.

 

Quelques stats avant Bordeaux-Nancy (via l’Est Républicain)

 

  • 5 points en 9 journées. L’ASNL n’avait plus aussi mal débuté depuis la saison 2012-2013
  • 4 buts marqués en 9 matches, personne en Ligue 1 n’a fait pire. En Europe, seuls Empoli en Italie et Hambourg en Allemagne sont plus inoffensifs
  • L’ASNL est la seule équipe de L1 avec un meilleur buteur qui compte une réalisation. Diarra a rejoint Aït Bennasser, Dalé et Puyo.
  • 24,4% de tirs cadrés, soit la dernière place du classement des tirs cadrés
  • Nancy 19ème au nombre de tirs
  • 43% de possession de balle depuis le début de saison pour l’ASNL, dernière de Ligue 1 avec Metz et Guingamp dans ce domaine
  • 12 buts encaissés en 9 matches. Les Nancéiens sont treizièmes au classement des défenses en compagnie de Monaco.