Une hotte de cinq cadeaux avant l’heure

 7775981914_l-olympique-lyonnais-a-ecrase-bordeaux

 

Le résumé

 

Au coup d’envoi de la rencontre, cinq points séparent les Girondins de Bordeaux (6ème) et l’Olympique Lyonnais (3ème). Autant dire que la victoire est capitale ce soir pour rester accroché au wagon des places européennes avant la trêve hivernale, surtout que tout le monde à pris des points (Paris, Marseille, Saint-Etienne et Monaco). Willy Sagnol l’a dit en conférence de presse, Lamine Sané et Thomas Touré aussi : les joueurs veulent rester invaincus à Chaban-Delmas. Ça ne sera pas chose facile puisque Lyon est en pleine forme et reste sur deux victoires à Chaban. Un homme est à l’image de la réussite du club rhodanien : Alexandre Lacazette ! Dans un match aussi difficile, nul doute que les joueurs auront besoin du soutien de leur public. D’ailleurs, un public qui a répondu présent puisque pour la première fois de la saison, le stade Chaban-Delmas sera à guichets fermés ! Tous les ingrédients sont donc réunis pour passer une belle soirée de football et pour terminer une première partie de saison prometteuse. Pour l’occasion, Willy Sagnol a convoqué un groupe élargi de 23 joueurs. Seuls Jussiê, Kaabouni, Pellenard, Poundjé (blessés) et Rolan (sanction) seront absents. L’entraîneur bordelais a reconduit une défense à trois avec une surprise puisque Yambéré est titulaire à la place d’Ilori. Pourtant très incertain, Cédric Carrasso gardera les buts des Girondins de Bordeaux. Côté lyonnais, Yoann Gourcuff démarre la partie sur le banc des remplaçants. Voici la composition bordelaise :

 

 

 

Sans titre

 

 

Cédric Carrasso a écourté son échauffement mais il est finalement bien présent pour le coup d’envoi de la rencontre. La première occasion sera bordelaise dès la 3ème minute de jeu. Thomas Touré, lancé côté gauche, temporise et centre du gauche pour la tête de Diabaté. Le coup de boule du géant malien manquera de puissance pour inquiéter le portier des Gones. Dans la foulée, un nouveau centre de Touré trouvera Mariano au second poteau mais la frappe sans contrôle du brésilien s’envolera largement au-dessus. Touré, encore lui et pour la troisième fois, centre de l’extérieur du droit pour tenter de trouver Khazri dans la surface. Lopes surgit dans les pieds du Tunisien. On ne joue que la 6ème minute et Bordeaux s’est déjà montré très dangereux. 13ème minute, excellente ouverture de Plasil du pied gauche pour lancer Diabaté dans la profondeur. L’attaquant bordelais contrôle et frappe au but. Ça sera à côté. Quelques secondes plus tard, Anthony Lopes sera vigilent sur un centre de Touré. Ce sont les Lyonnais qui mettent davantage le pied sur le ballon depuis le début de la rencontre mais les bordelais se replacent très vite et sont très efficace dans le pressing. Ils se projettent également vite vers l’avant. Lyon se procure sa première occasion à la 23ème par l’intermédiaire de leur attaquant vedette, Alexandre Lacazette. Carrasso est attentif et capte le cuir en deux fois. Christophe Jallet écopera du premier carton jaune de la partie pour une faute en retard sur Thomas Touré (33ème). Ça sera le symbole d’un jeu un peu plus haché. L’OL va se procurer une très belle occasion à la 36ème minute. Nicolas Pallois est sous pression devant sa surface et perd bêtement le ballon qui revient dans les pieds d’Njie. Ce dernier absolument seul se présente devant Carrasso. Le portier réalise une sublime parade ! Quel arrêt !!!! Lyon se montre un peu plus pressant. Njie, encore lui, est trop court pour reprendre correctement un centre de Jallet venu de la droite. On joue alors la 39ème… Maxime Gonalons récupère une mauvaise passe de Plasil dans le camp Lyonnais. Le capitaine des Gones, pourtant victime d’une faute de Sertic, parvient à trouver Nabil Fekir dans l’axe. Ce dernier lance Lacazette de l’extérieur du pied gauche entre Pallois et Contento. L’international français s’avance et fusille Carrasso… Ouverture du score pour les lyonnais ! Il ne se passera plus rien jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre qui renvoie les 22 acteurs aux vestiaires.

 

Malgré une très bonne entame de match, les bordelais ont, petit à petit, baissé le pied physiquement. L’OL s’est montré plus opportuniste grâce à l’inévitable Alexandre Lacazette. Le match est loin d’être terminé. Il faudra tout donner pour revenir dans la partie lors de la seconde période.

 

3

 

 

C’était à prévoir, Willy Sagnol change son schéma tactique dès le retour des vestiaires avec la sortie de Cédric Yambéré et l’entrée d’Henri Saivet. On repasse à un 4-2-3-1 et Khazri est donc repositionné dans l’axe. Sur un centre bordelais venu de la droite, Umtiti relance dans l’axe. Plasil récupère à l’entrée de la surface en contrôlant de la poitrine et enchaîne la frappe. Lopes se détend parfaitement sur sa gauche même si le ballon n’était pas cadré. 56ème minute de jeu, Sané effectue une très mauvaise relance dans l’axe. Lacazette récupère et sert Njie qui s’impose au duel devant Sané… Il décale parfaitement Tolisso sur la gauche et ce dernier ne se fait pas prier pour battre Carrasso. L’OL glace complètement Chaban-Delmas, 0-2 ! Bordeaux n’y est plus et baisse la tête après ce deuxième but. Il faudra une belle parade de Carrasso devant Jordan Ferri et encore un Carrasso vigilent sur un coup-franc de Fékir pour éviter le pire. 64ème minute de jeu, Njie est lancé côté droit et dans le dos de la défense bordelaise. Nicolas Pallois revient vite et tacle en position de dernier défenseur… L’arbitre laisse jouer mais son assistant lève le drapeau pour signaler la faute. Celle-ci a lieu dans la surface mais l’arbitre donne un coup-franc. En revanche, il n’oublie pas le carton rouge et Pallois est exclu… La soirée tourne au cauchemar ! Wahbi Khazri va céder sa place à la 71ème minute. Il est remplacé par André Poko qui effectue donc son retour après plusieurs semaines d’absences. Côté lyonnais, Bédimo prend la place de Dabo. Encore un changement puisque Nicolas Maurice-Belay fera son apparition sur la pelouse à la place de Thomas Touré. Le match est plié et l’OL se contente de gérer tranquillement. Bordeaux va se procurer une timide occasion sur coup-franc. Sertic trouve la tête de Diabaté mais elle manque encore une fois de puissance. Anthony Lopes, après s’être saisi du ballon, dégage loin en direction de Fékir. Ce dernier prend le meilleur devant Sertic et s’en va dribbler Carrasso pour inscrire le troisième but… (81ème). Le buteur de l’OL cèdera sa place dans la foulée à Yattara. Lyon s’amuse….. Jordan Ferri est décalé par Lacazette dans la surface bordelaise… Le ballon termine dans les filets d’un Carrasso impuissant… 0-4 (84ème) ! Alexandre Lacazette viendra même clore la marque à la 90ème minute en reprenant un centre à bout portant de Bedimo. L’humiliation est complète, ça fait 5-0 ! Il n’y aura pas de temps additionnel et l’arbitre sifflera la fin du match.

 

Difficile d’expliquer cette seconde période… Bordeaux a littéralement baissé les bras après le second but lyonnais. Nicolas Pallois s’est ensuite fait expulser assez logiquement. C’est une soirée cauchemardesque qu’il faudra vite oublier. Les vacances arrivent à point nommé…

 

 

4

 

 

 

Les joueurs

Les soirées qu’un gardien déteste… Complètement laissé à l’abandon par sa défense, Cédric Carrasso a encaissé cinq buts mais il ne peut rien faire sur aucun d’entre eux. Il effectuera même de belles parades pour éviter que l’addition soit encore plus salée comme en première période devant Njie.

 

Un match complètement identique pour Filho Mariano et Diego Contento. Les deux latéraux bordelais se sont montrés à leur avantage jusqu’à la demi-heure de jeu. Le brésilien manquera une frappe sur un centre de Touré et l’ancien munichois sera décisif dans ses interventions. Après ? Ils se sont écroulés comme le reste de l’équipe. C’était le retour d’une défense à trois ce soir. La surprise était la titularisation de Cédric Yambéré à la place de Tiago Ilori. Il n’aura joué finalement que 45 minutes puisqu’il est sorti à la pause vu que Bordeaux était déjà mené au score. Avant ça, le jeune défenseur a réalisé une prestation plus que correcte et sans fioritures. Voilà le premier mauvais match de Nicolas Pallois. En première période, suite à une mauvaise relance, il permettra à Njie de se présenter devant Carrasso. Il est pris de vitesse par Lacazette sur l’ouverture du score lyonnaise. Et pour conclure sa prestation, il sera exclu logiquement lors de la seconde période suite à un mauvais tacle en position de dernier défenseur. Son compère de l’axe l’a imité puisque Lamine Sané réalise, lui aussi, sa plus faible prestation depuis le début de la saison. Il offre le deuxième but à Lyon puisque sa relance dans l’axe est interceptée par Lacazette et il perd son duel avec Njie.

 

On n’a pas non plus reconnu Gregory Sertic ce soir. Le milieu de terrain bordelais a été méconnaissable en première période ralentissant constamment le jeu de son équipe soit en revenant en arrière, soit en effectuant une touche de trop. Repositionné dans l’axe de la défense après l’exclusion de Pallois, il a été totalement à la rue comme sur le troisième but Lyonnais. Jaroslav Plasil a été un des seuls à surnager au milieu côté bordelais. Très efficace dans le pressing, il a distribué le jeu proprement comme cette ouverte pour Diabaté. Il était bien trop seul en seconde période pour contrecarrer la domination de l’OL.

 

Thomas Touré était très en vue en début de match avec trois centres dangereux. Il s’est montré à son aise et a pris facilement le dessus sur Jallet. Mais l’expérience de l’international français a parlé au fur et à mesure du match. Remplacé par Maurice-Belay. On ne comprend toujours pas pourquoi Wahbi Khazri n’a pas tiré les coup-francs dangereux ce soir… Le tunisien a été précieux quand il avait le ballon dans les pieds. Il sera remplacé par Poko suite à l’exclusion de Pallois. Cheick Diabaté n’aura pas existé ce soir. Il n’aura pas pesé sur la défense comme à son habitude et son jeu dos au but n’aura pas été efficace. Il se procurera deux occasions de la tête mais ses deux reprises manqueront cruellement de puissance.

 

Entré à la mi-temps, Henri Saivet n’aura strictement rien apporté. Il lui faudra encore du temps pour retrouver son véritable niveau. André Poko effectuera son retour ce soir après plusieurs semaines d’absences. On ne retiendra que ça. Enfin Nicolas Maurice-Belay est rentré alors que le match était déjà plié…

 

 

6

 

 

 

La feuille de match

Dimanche 21 décembre 2014 à 21 heures

19ème journée de Ligue 1 2014-2015

Stade Chaban-Delmas, Bordeaux

31 873 spectateurs

Arbitre : M. Ruddy Buquet

Bordeaux 0 – 5 Lyon

Buts : Lacazette (39ème, 90ème), Tolisso (56ème), Fekir (81ème), Ferri (85ème)

Cartons jaunes : Sertic (40ème) ; Jallet (33ème)

Cartons rouges : Pallois (64ème)

Bordeaux : Carrasso – Mariano, Pallois, Sané (c), Yambéré (Saivet, 45ème), Contento – Sertic, Plasil – Touré (Maurice-Belay, 75ème), Khazri (Poko, 71ème), Diabaté

Lyon : Lopes – Jallet, Bisevac, Umtiti, Dabo (Bedimo, 72ème) – Gonalons (c), Ferri, Tolisso, Fekir (Yattara, 82ème) – Njie (Ghezzal, 65ème), Lacazette

 

 

2

 

 

 

Les notes Girondins4ever

Carrasso : 4

Mariano : 3

Contento : 3

Sané : 2

Pallois : 2

Yambéré : 5

Sertic : 2

Plasil : 4

Touré : 5

Khazri : 4

Diabaté : 2

Saivet : 2

 

 

1

 

 

Les statistiques d’après match

Bordeaux – Lyon

Possession : 47% – 53%

Tirs : 11 – 16

Tirs cadrés : 3 – 9

Passes réussies : 79% – 83%

Hors-jeux : 2 – 1

Corners : 2 – 2

Centres : 25 – 13

Fautes : 11 – 12

Cartons jaunes : 1 – 1

Cartons rouges : 1 – 0

 

Crédit Photos : Fifa, AFP, RTL