Défaite, au bout du bout de l’ennui

1373718-29468424-1600-900

 

Si d’ordinaire cette compétition passe au second plan, Willy Sagnol a tenu à prouver ce soir que pour lui, elle comptait. Après une défaite qui reste en travers de la gorge à Nantes, les bordelais ont apparemment à cœur de se rattraper et de passer Lille, pour accéder aux quarts de finales. Quoi qu’il en soit, il n’y aura pas l’excuse de l’équipe type absente ou du turnover puisque le onze girondin est à la hauteur de nos attentes. Tiago Ilori est titularisé dans l’axe avec le replacement de Nicolas Pallois à gauche. Mais aussi la première titularisation d’Henri Saivet cette saison. En face en revanche, René Girard a fait le choix de faire tourner, laissant les cadres au repos ou sur le banc. Ainsi, les bordelais ont clairement leurs chances, mais la vérité, c’est le terrain…

 

 

compolifcg

 

 

12ème, talonnade pour Traoré qui est monté, Saivet reprend fort de l’intérieur du pied mais Enyeama est bien placé et capte le ballon facilement. 17ème minute, enchainement merveilleux de Touré qui enrhume deux lillois avant d’accélérer et donner une merveille d’extérieur du pied au second poteau pour Mariano, qui avait échangé avec Faubert une minute plus tôt… C’est l’ouverture du score bordelaise ! 29ème minute, un peu contre le cours du jeu, Rodelin dans la surface sert Sidibé dans la course… Au lieu de frapper finalement, il passe le ballon au second poteau pour Frey qui n’a plus qu’à pousser au fond des filets (1-1). Lille se montrera « dangereux » sur une frappe lourde de Meïté des trente mètres ; Jug semble sur la trajectoire et le ballon passe à côté du poteau. Mi-temps.

 

57ème, Rodelin est envoyé dans la profondeur. Sa frappe, dans la surface, est trop écrasée et est captée par Jug. 63ème, Sidibé adresse un excellent centre pour Rodelin qui arme sa reprise… C’est à côté. La réponse bordelaise viendra enfin par un centre de Touré, pour la tête de Diabaté… Enyeama se couche bien (75ème). Trois minutes plus tard, c’est Touré qui dévie de la tête pour la frappe en pivot de Diabaté… Malheureusement, c’est trop sur le portier lillois.

 

Ce sont les prolongations donc, au terme de 90 minutes et d’un score de parité (1-1). 95ème, Touré prend le ballon comme il vient mais c’est largement à côté. 101ème, le centre de Souaré est parfait pour la tête de Rodelin, mais Sané ralentit la course de ce ballon et Jug s’en saisit. 104ème, c’est une grosse frappe de Balmont qui passe à côté de la lucarne de Jug. 111ème, Sertic part dans la profondeur et attend d’être dans la surface pour frapper, mais c’est paré par Enyeama. Jug lui répondra d’une main ferme deux minutes plus tard avec un bel arrêt.

 

 

 

 

Au bout de l’ennui, c’est les tirs au but. Jug contre Enyeama. Tout un programme.

 

Balmont : Arrêté

Meïté : Marqué

Rodelin : Marqué

Sidibé : Au-dessus

Mendes : Marqué

Origi : Arrêté

Enyeama : Marqué

Rozenhal : Marqué

Souaré : Marqué

 

 

Sertic : Marqué

Faubert : Arrêté

Plasil : Raté, sur la barre

Touré : Marqué

Diabaté : Marqué

Pallois : Arrêté

Sané : Marqué

Traoré : Marqué

Mariano : Au-dessus

 

Allez, dites au revoir à l’une des trois chances d’être qualifié à une Coupe d’Europe.

 

 

 Tiago Ilori blessé

 

 

Les joueurs

Azbe Jug : Rien à faire sur le but, une main ferme, et deux tirs au but arrêtés. Du mieux, même si peu rassurant lors des 90 minutes.

Filho Mariano : Le premier but du match après avoir changé avec Faubert en passant milieu droit. Puis s’est un peu éteint. Et le tir au but manqué qui apporte la victoire au LOSC. Et deux morts lillois.

Tiago Ilori : Des rushs intéressants en phase défensive, puis une nouvelle blessure apparemment musculaire.

Lamine Sané : Plutôt discret, une partie correcte et un tir au but tout en sérénité.

Nicolas Pallois : Retour aux sources avec ce poste d’arrière gauche. Pas dégueu, mais rate aussi son tir au but.

Julien Faubert : D’abord milieu droit, puis ensuite arrière droit. Une rencontre moyenne, comme l’équipe.

Jaroslav Plasil : Très bon dans l’entre-jeu, beaucoup d’énergie, mais manque son tir au but.

Abdou Traoré : A alterné le chaud, le froid, pour envoyer son tir au but sous la barre. Ouf.

Nicolas Maurice-Belay : Plutôt discret sur le front de l’attaque. A l’image de son dernier match face à Nantes.

Henri Saivet : Première titularisation, et première partie quelconque, sans impact. Le chemin est encore long.

Thomas Touré : Une énergie et une inspiration à couper le souffle. Une sérénité d’un trentenaire avec le coup de rein de la vingtaine. Passeur décisif.

 

Grégory Sertic : De la précision, de l’envie, de la technique. Une entrée intéressante.

Cheick Diabaté : Les défenses tremblent dès qu’il entre sur le terrain. Des gestes et des frappes intéressants, et un tir au but tout en touché.

Cédric Yambéré : Nouvelle entrée en professionnel, pas de fioritures.

 

 

Lille Bordeaux

 

 

Les notes Girondins4ever

Jug : 5

Mariano : 5

Pallois : 5

Sané : 5

Ilori : 4

Traoré : 5

Plasil : 6

Faubert : 5

Maurice-Belay : 4

Saivet : 3

Touré : 8

 

Sertic : 7

Diabaté : 6

 

 

Lille Bordeaux

 

 

La feuille de match

Huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue

Mercredi 17 décembre 2014 à 21 heures

Stade Pierre Mauroy, Lille

10035 spectateurs

Arbitre : M. Clément Turpin

Lille 1 – 1 Bordeaux (6 tab à 5)

Buts : Frey (30ème) – Mariano (17ème)

Cartons jaunes : Pallois (110ème), Mariano (115ème)

Cartons rouges : Néant

Lille : Enyeama, Corchia (Souere, 87ème), Soumaoro, Sidibé, Rozehnal ©, Gueye, Meite, Traoré (Balmont, 69ème), Rodelin, Frey (Origi, 82ème), Mendes.

Bordeaux : Jug – Mariano, Ilori (Yambéré, 95ème), Pallois, Sané © – Faubert, Traoré, Plasil, Saivet (Sertic, 53ème), Touré, Maurice-Belay (Diabaté, 69ème).

 

 

Crédit photos : Screens France 3 et Eurosport