L’après match. Niort-Bordeaux, une victoire pour commencer (1-2)

 
Il est toujours difficile de ressortir des choses d’un premier match de préparation. Mais voici notre compte rendu d’après Niort-Bordeaux, comme à l’accoutumée.

 

 

Le fil du match

9ème : lancé en profondeur, l’attaquant niortais frappe au but, mais ce fut contré par la défense bordelaise et Igor Lewczuk revint bien, bien que pris de vitesse au départ.

21ème : centre de Malcom, c’est dévié de la tête au premier poteau par un niortais, vers le second pour Aaron Boupendza qui arrive lancé et tente la volée… C’est le but (0-1).

27ème : parade de Jérôme Prior. Corner pour Niort qui ne donne rien.

29ème : nouveau bon centre niortais dans la course, suivi de la reprise de l’attaquant mais Igor Lewczuk ralentit la frappe et Jérôme Prior la capte facilement.

32ème : tête du numéro 9 niortais, qui passe au-dessus du but bordelais.

35ème : De bonnes combinaisons rapides amènent Diego Contento à perforer la défense adverse dans la surface et à provoquer le pénalty, qui sera transformé par Valentin Vada (0-2).

40ème : Bordeaux encore battu par Jérémy Choplin sur coup de pied arrêté et dans les airs, même si le coup franc légèrement excentré, était très bien tiré.

 

58ème : frappe de Frédéric Guilbert qui avait repiqué dans l’axe… Cette frappe du gauche est repoussée par le portier adverse, et derrière Alexandre Mendy est hors-jeu.

83ème : seule frappe de Niort en seconde période, bien à côté, par l’intermédiaire de l’ancien bordelais David Djigla.

85ème : centre niortais au second poteau qui lobe tout le monde, mais ce n’est pas cadré et personne n’est à la retombée.

89ème : chevauchée fantastique de Fred Guilbert qui remonte tout le terrain et, après avoir effacé deux joueurs, frappe au-dessus.

 

 

Les joueurs

Première mi-temps

 

Jérôme Prior : un dégagement du poing sur un corner (12ème), un arrêt à la 27ème, et un but encaissé où il ne peut rien car tout va très vite et tout est très bien exécuté.

Youssouf Sabaly : le jeu pencha clairement de son coté en première période, et il fut très haut sur le terrain, afin d’apporter offensivement. Il tenta de combiner avec Malcom le plus souvent, dans son couloir.

Diego Contento : Si ses premiers centres furent ratés (preuve quand même que s’il y a centres, il y a montées offensives), il provoqua intelligemment le pénalty, en jouant bien le coup (35ème). Cependant, défensivement, le danger est souvent venu de son côté par l’intermédiaire de centres.

Jérémy Toulalan : Le capitaine de la première équipe évolua au poste de défenseur central gauche. Plutôt de bonnes relances, même s’il fut pris parfois de vitesse par les joueurs adverses.

Igor Lewczuk : Défenseur central droit, le polonais a aussi été pris quelques fois de vitesse, mais il contra plusieurs frappes et se rattrapa le plus souvent en revenant presser.

Valentin Vada : L’argentin fit une magnifique ouverture sur le second but bordelais et est dans à l’origine d’un pénalty qu’il transforma lui-même (35ème). Un bon début de match avec de l’énergie, de bonnes combinaisons, et une volonté de récupérer le ballon lorsqu’il le perdit.

Zaydou Youssouf : Plutôt discret et ne touchant pas énormément de ballons, le joueur a tout de même montré qu’il savait se projeter vers l’avant.

Jaroslav Plasil : L’un des deux meilleurs bordelais de la première période. Positionné en pointe basse, le tchèque a touché beaucoup le ballon, et débordait réellement d’énergie. Souvent précis, il orienta le jeu bordelais.

Malcom : Le second meilleur bordelais. Le brésilien s’est montré très en jambes, avec son nouveau numéro 7 dans le dos. Très percutant, de bons centres changeants. Sans oublier ce geste magnifique à la 32ème minute (sombrero). De bon augure.

Aaron Boupendza : Positionné sur l’aile gauche, il n’eut au départ que très peu de ballons et résultat, il eut beaucoup de déchet. Mais finalement, la surprise de ce onze titulaire marqua un bien joli but à la 21ème, avec une belle volée.

Gaëtan Laborde : L’on dut attendre la 59ème minute de jeu pour voir une belle frappe de « Gueguette », alors qu’il était positionné en tant qu’ailier : il repiqua dans l’axe et frappa pied droit au ras du poteau. Il sortit à la 62ème.

 

 

Seconde mi-temps

 

Gaëtan Poussin : Aucun arrêt, presque aucune occasion concédée… Une seule sortie bien sentie à la 67ème minute, juste pour se dégourdir les jambes…

Maxime Poundjé : Maxime Poundjé, c’est ce joueur capable d’avoir un gros manque de justesse avec une passe en touche à deux mètres de son coéquipier, et le même capable d’une roulette bien senti sur un adversaire… Contrairement aux autres préparations, il ne démarre pas en tant que numéro 1 puis que ce fut Diego Contento sur ce match. Malgré quelques points négatifs, il fut assez offensif, avec à la clé plusieurs bons centres.

Olivier Verdon : Dans l’axe central droit de la défense, il n’a jamais été inquiété et s’est contenté de relancer le plus proprement possible, ou de dégager lorsqu’il le fallait.

Théo Pellenard : capitaine du second onze titulaire, Théo a parfois joué avec le feu en tricotant dans l’axe, mais cela s’est toujours plutôt bien fini. Il dégagea un bon centre dangereux de la tête à la 74ème minute et ne fut que très peu inquiété lui aussi.

Jules Koundé : Positionné arrière droit comme ce fut souvent le cas l’année dernière en réserve, Jules s’est fait contrer sur tous ses centres, mais il essaya de se montrer offensivement (même si l’on sent clairement que ce n’est pas son jeu et que c’est contre-nature). A l’image de cette 79ème minute où il fit une belle percée avec deux joueurs effacés, mais fatigué sur la fin il ne put centrer que mollement.

Mauro Arambarri : Placé en pointe basse, l’uruguayen s’est montré très propre. A tel point qu’il fallut attendre la 80ème pour le voir perdre son premier ballon sur une remise, directement en touche. Il se propose également offensivement par l’intermédiaire de quelques percées plein axe.

Daniel Mancini : Un peu plus discret, Daniel avait pour charge d’harceler l’adversaire sur sa relance, et de construire au milieu de terrain lorsque son équipe avait la possession. De bonnes choses, grâce  une bonne vision de jeu, comme cette belle ouverture pour l’occasion de Gaëtan Laborde (59ème).

Younes Kaabouni : Comme la saison dernière lors du premier amical face à Pau, Younes démontra plein d’envie, et se projeta souvent vers l’avant, en essayant de combiner au mieux avec des partenaires qu’il ne connait pas. Il aurait pu terminer son match de belle manière grâce à une belle ouverture pour Alexandre Mendy (91).

Alexandre Mendy : Le nouvel attaquant bordelais est incontestablement un joueur d’axe. Il joua effectivement beaucoup dos au but, en pivot, et n’eut que très peu de déchet. Il fut aussi bien lancé par Touré à la 75ème, mais utilisa son pied droit au lieu du gauche, et se heurta sur le gardien adverse.

Frédéric Guilbert : La surprise de la seconde période fut la présence de Fréd Guilbert au poste de milieu offensif droit. Et ce ne fut pas si mal que ça puisqu’il se créa deux occasions sur les trois bordelaises de la seconde période. A commencer par cette frappe du gauche après avoir repiqué dans l’axe (58ème). Et en finissant par une contre-attaque où des suites d’un grand pont au milieu de terrain, il fit une belle accélération et traversa toute une moitié de terrain, terminant par une frappe au-dessus (89ème).

 

Enfin Thomas Touré s’échauffait avec Kévin Plantet au début de la seconde période. Il rentra finalement à la 62ème, et fit quelques bonnes choses, même s’il l’on sent qu’il faudra encore quelques semaines pour récupérer du physique et du coffre. L’image qui nous fait positiver est cette provocation réussie, pour finir par bien lancer Alexandre Mendy en profondeur (74ème).

 

 

La feuille de match

1er match amical de préparation

Samedi 8 juillet 2017 (18h30)

Niort-Bordeaux (1-2)

Buts : Choplin (41ème) – Boupendza (21ème), Vada (35ème, sp)

Arbitre : Monsieur Jérémy Stinat.

Stade d’Honneur de Royan.

Bordeaux

Première mi-temps : Prior – Sabaly, Lewczuk, Toulalan ©, Contento – Vada, Plasil, Youssouf – Malcom, Laborde, Boupendza.

Seconde mi-temps : Poussin – Koundé, Verdon, Pellenard ©, Poundjé – Mancini, Arambarri, Kaabouni – Guibert, Mendy, Laborde (Touré, 62ème).

Niort

Allagbé – Da Costa, Bronn, Choplin, Kiki – Dembele ©, Agouazi – Bueno, Roye, Grange – Dona Ndoh. Entrées de Batisse, Sans, Bourhane, Lebeau, Diakité, Lamkel Ze, Djigla, Desmas.