L’après match. Le sacre pour les U19 et la Youth League en prime.

 
Les jeunes Girondins issus du centre de formation jouaient la finale du championnat de France des U19 face au Havre avec l’objectif de devenir champion de France mais également obtenir le droit de jouer la Youth League la saison prochaine.

 

Photo Benjamin Bénéat

 

Le fil de la rencontre

1ère minute : Les Girondins entament la rencontre de la meilleure des manières avec un débordement de Malhory Noc qui obtient un corner qui ne donnera rien.

3ème minute : Nouveau mouvement de Noc lancé en profondeur par Nilor qui rentre dans la surface havraise, frappe et oblige le portier du Havre à sortir une parade pour éviter l’ouverture du score.

10ème minute : Les débats se sont équilibrés et Le Havre commence à prendre la maîtrise du ballon. Ozdemir, le défenseur havrais tente une percée dans l’axe. Les défenseurs bordelais Crivello et Biatoumoussoka ne peuvent intervenir. Ozdemir tente sa chance d’une frappe croisée mais sa frappe sera trop croisée pour attraper le cadre de Poussin.

31ème minute : Faute sur Noc qui donne un coup franc pour Bordeaux à environ 25 mètres des buts. Le coup franc est tiré par Taha et est détourné en corner. La suite ne donnera rien. Très peu d’occasions ou d’actions franches à se mettre sous la dent au cours de la première demi-heure. Les deux équipes se neutralisent tactiquement, les havrais en pressant fort les Girondins, et les bordelais en jouant long obligeant les havrais à aller au duel physique.

40ème minute : But pour les Girondins ! Récupération du ballon par Taha au milieu de terrain qui remonte le ballon jusqu’à la surface havraise avant de tenter sa chance. Le gardien havrais repousse mais le ballon revient dans les pieds de Nilor qui pousse le ballon dans le but vide et permet aux Girondins d’ouvrir le score dans cette finale.

44ème minute : But pour Bordeaux ! Le doublé pour Nilor ! À la suite d’un corner obtenu par Carrique, Semedo dévie de la tête le corner tiré par Dumai sur Nilor qui marque de la tête et fait le break pour les Girondins juste avant la mi-temps.

48ème minute : Débordement de Carrique qui centre pour Nilor mais qui ne réussit pas à cadrer cette fois-ci.

55ème minute : Belle intervention de Gaëtan Poussin sur une frappe lointaine d’un joueur havrais. Le ballon est détourné en corner. Le coup de pied de coin ne donnera rien.

71ème minute : Bordeaux manque le 3ème but. À la suite d’un bon mouvement, Carrique se retrouve dans la surface et frappe. Malheureusement pour lui, sa tentative est repoussée par le gardien havrais.

72ème minute : Faute et carton jaune pour Semedo qui a coupé une contre-attaque havraise.

78ème minute : Premier changement côté bordelais, Taha est remplacé par Benrahou.

84ème minute : Nouveau changement du côté des Girondins avec la sortie de Lucas Dumai remplacé par Aurélien Tchouaméni.

90ème minute : Troisième et dernier changement pour Bordeaux. Noc cède sa place à Konan.

 

Les jeunes pousses bordelaises ont été les plus réalistes et les plus solides défensivement et s’imposent donc dans un match qui aura été assez pauvre en occasions mais l’essentiel est ailleurs ! Les U19 rapportent en Gironde le titre de champion de France et joueront le tour préliminaire de la Youth League, l’équivalent de la Ligue des Champions mais pour les jeunes, la saison prochaine. Une grande et belle réussite pour le centre de formation !

 

 

Les joueurs

 

Commençons par le portier bordelais, Gaëtan Poussin. Une prestation sérieuse sur le peu d’interventions qu’il eut à faire. Sa première mi-temps fût très tranquille. Il est intervenu pour capter quelques ballons mais n’a pas été inquiété au cours du premier acte. Sur la seconde période, il aura été légèrement plus mis à contribution comme par exemple sur cette frappe de la 55ème minute détournée en corner.

 

En défense, on a senti un bloc solide qui n’a laissé que très peu de solutions aux joueurs havrais. À droite, Thomas Carrique a été très sérieux sur ce match dans son travail défensif et a également été très propre dans ses interventions. Il s’est également projeté vers l’avant à quelques reprises pour soit effectuer un centre ou pour apporter du surnombre et se procurer une occasion comme à la 71ème minute quand sa frappe fût détournée par le gardien Fofana. À gauche, Raphaël Crivello a vécu un début de match assez compliqué. Sur la première offensive havraise, il se fit passer une première fois mais heureusement le centre du joueur havrais ne donna rien. Ensuite il commit une faute apportant un coup franc qui lui a valu une remontrance de l’arbitre de la rencontre et sur la montée du défenseur Ozdemir, il ne peut pas intervenir. Encore une fois heureusement que le havrais manque le cadre. Sa position haute sur le terrain en début de match l’a peut-être gênée dans ses interventions. La suite du match fût plus à la hauteur de sa qualité. Il est intervenu plus proprement et il se contenta de bien assurer le coup défensivement.

 

En défense centrale, la paire Jules Koundé et Messie Biatoumoussoka fût solide à l’image de la défense girondine. Jules Koundé a été présent lorsqu’il le fallait pour contrer les amorces d’attaques havraises comme à la 6ème minute où il contra un centre ou encore sur son intervention en fin de match où il dégagea le ballon. Sobre mais solide prestation. Messie Biatoumoussoka a lui aussi été très important dans ses interventions mais a montré un peu plus de déchets dans la relance qu’elle soit longue ou courte, avec quelques pertes de balle à son actif. Cependant, au final, il se montra sérieux, bon des ses tacles et ses protections de balle. De belles retrouvailles pour lui face à  son ancien club.

 

 

Le milieu de terrain girondin a été mis à mal en première période à cause du gros pressing havrais. Abdoulaye Bomou a très certainement été le bordelais le plus discret. On l’a très peu vu intervenir ou toucher le ballon sur la première période. En seconde mi-temps, il a mis au service du collectif son physique imposant au milieu de terrain et a tenté de se mettre dans les intervalles pour couper les trajectoires de passes. Son compère au milieu de terrain Lucas Dumai a fait le « taff » comme on dit. Présent dans l’entrejeu et combatif, il a ratissé beaucoup de ballons et a couvert énormément de terrain. L’infatigable milieu de terrain a également tiré le corner qui a amené le deuxième but bordelais. Une belle copie rendue pour celui qui a été remplacé par Aurélien Tchouaméni à la 84ème minute. Le numéro 10, Ervin Taha a eu du bon et du moins bon. Il a perdu quelques ballons bêtement et a fait quelques mauvais choix mais en dehors de ça, il a été gratter le ballon qui permet l’ouverture du score et a contribué à de nombreuses offensives avec sa vitesse. Il a été lui aussi remplacé à la 78ème par Yassine Benrahou. Justement son remplaçant a eu peu de temps de jeu pour pouvoir avoir un avis tranché mais il nous a gratifié de quelques beaux gestes qui montrent que ce joueur a un petit truc en plus sur la touche technique.

 

Devant, on commence par celui qui a été très en vue dans cette rencontre et notamment en début de match, Malhory Noc avant d’être remplacé par Christian Konan en fin de match. Il a sans aucun doute été le bordelais le plus remuant en apportant sa percussion, sa vitesse qui permet de faire la différence en un contre un, un peu à la manière d’un François Kamano dans le groupe pro. Il n’a pas hésité à déborder, à prendre sa chance comme à la 3ème minute où il oblige le gardien havrais à la parade mais également à centrer pour tenter de trouver ses coéquipiers dans la surface. Une très belle performance pour l’ailier girondin qui a interverti de côté à de nombreuses reprises avec Manuel Semedo Da Veiga qui lui était de l’autre côté de l’attaque bordelaise. Et le moins que l’on puisse dire c’est que lui non plus n’a pas chômé. Lui aussi a été très percutant lors des offensives bordelaises mais il a été aussi très actif dans le repli défensif et dans la récupération du ballon. Il était vraiment au four et au moulin alors qu’il n’a que 17 ans ! Seule petite ombre au tableau, il écopa d’un carton jaune à la 72ème après avoir stoppé de façon irrégulière une contre-attaque havraise.

 

 

Enfin on termine par l’attaquant de pointe, celui qui a fini double buteur sur cette rencontre, Michael Nilor. Il a souvent été en première période seul à presser en pointe, recevant les longs ballons de ses partenaires et devant se débrouiller comme il peut avec l’arrière-garde havraise. Il marqua un vrai but d’attaquant sur l’ouverture du score. Il a bien suivi le mouvement et pousse le ballon dans le but après que le gardien l’ait repoussé dans ses pieds. Sur le deuxième but quelques minutes après, il se défait bien du marquage et frappe le ballon de la tête. Une tête plus placée que puissante qui finira au fond des filets pour le bonheur de l’attaquant mais aussi pour celui des Girondins. Il aurait pu également délivrer une passe décisive pour Semedo mais il fit le mauvais choix en touchant une fois de plus le ballon au lieu de la passer.

 

 

Les notes Girondins4Ever

Poussin : 6

Carrique : 7

Koundé : 6

Biatoumoussoka : 6

Crivello : 5

Bomou : 5

Dumai : 7

Taha : 7

Noc : 8

Semedo Da Veiga : 7

Nilor : 8

 

 

La feuille de match

Finale du championnat de France U19 2016-2017

Dimanche 4 juin 2017 à 16 heures
Lieu : Saint-Nazaire (Stade Léo Lagrange)

Arbitre : M. Chapapria

Bordeaux 2-0 Le Havre
Buts :  Nilor (39ème, 45ème)

Carton jaune : Semedo Da Veiga (73’)

Bordeaux : Poussin, Carrique, Crivello, Biatoumoussoka, Kounde, Bomou, Noc (Konan 90ème), Dumai (Tchouaméni 85ème), Nilor, Taha (Benrahou 78ème), Semedo Da Veiga.

Le Havre AC : Fofana, Ozdemir, Antoine, Diop, Danger (Hauguel 84ème), Gueye, Habbani (Naciri 59ème), Abdelli (Hoareau 77ème), Ba, Buyuk, Okou.

 

 

Les buts en vidéo


Les photos d’après match

 

 

 

Screens G4E, photos Benjamin Bénéat